AccueilFAQRechercherS'enregistrerRéservé aux membresRéservé aux membresSite AARéservé aux membresRéservé aux membresConnexion

Partagez | 
 

 Helene Boucher

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Buck D.
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant
avatar

Nombre de messages : 2580
Age : 70
Localisation : Calvados (14) et le Cap Orne (61)
Date d'inscription : 26/04/2005

MessageSujet: Helene Boucher   Mar 29 Nov 2005 - 13:18

Dans la vie, il n'y a pas que l'Aviation qui compte, il y a aussi l'Auto.


LA VIVASPORT - 130 A L'HEURE - 16 LITRES AUX 100 - A PARTIR DE 27.000 FRS.
L'Illustration - 1934
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Excalibur
Major
Major
avatar

Nombre de messages : 791
Age : 50
Localisation : Belfort - 90 - Fr.
Date d'inscription : 03/08/2005

MessageSujet: Re: Helene Boucher   Mar 29 Nov 2005 - 14:26

Bonjour à toutes et à tous,

Ah, Hélène Boucher...!

Née le 25 mai 1908, à Paris, rien de prédisposait Hélène Boucher à l'aviation, Elle fit son baptème de l'air le 4 Juillet 1930 et, fut breveté pilote le 29 juillet 1931, avec le N° 21 (21e femme breveté) et devient pilote de transport public en 1932. Le 13 Février 1933, elle tente un raid Paris - Saïgon, à bord d'un Avro "Avian" de 85 ch qui lui appartenais, mais fini son périple à Bagdad, le 21, à la suite d'ennuis moteur. Désirant devenir pilote de haut vol, et entrainée par Michel Détroyat à la voltige, elle est détentrice de plusieurs records, (5900 m d'altitude le 2 aout 1933, record mondiale féminin sur avions léger de moins de 450 Kg,, sur Mauboussin de 60 ch.), Embauchée par Caudron - Renault, et entrainée par Delmotte, elle participa (pour la deuxième fois, la première étant en 1933) au 12 heures d'Angers, qui consistait à voler durant 12h le plus loin possible elle termina 2e sur Caudron C- 450 Rafale, 2820 Kms à une moyenne de 240 Km/h, le 1 juillet 1934), record du monde toutes catégories sur 100 Kms (2h25mn, 412,306 Km/h, le 8 août 1934, le précédent record étant de 232,84 Km/h), et record du monde de vitesse sur 1000 Km (409, 03 Km/h le 11 Août 1934). Entre ces deux dates, elle battit le record mondiale de vitesse sur base 3 Km à la moyenne de 445, 028 Km/h. Le 12 Aout, elle réalisé un autre record, non officialisé, à 444, 84 Km/h, performance extraordinaire pour l'époque. Tuée à l'entrainement sur C- 460 le 30 Novembre 1934 à Guillancourt.

Sources utilisées:
-Dictionnaire de l'Aviation, Ed. Seghers, V. Houard & E. Petit, 1964
-Mach 1, Vol. 2, Ed. Atlas, 1981
-Hélène Boucher, Ed. l'Archipel, B. March, 2003, ISBN 2-84187-523-7
-Les français du ciel, L. robineau, Ed. Le cherche midi, 2005, ISBN 2-74910-415-7

Excalibur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flyandrive.com
Buck D.
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant
avatar

Nombre de messages : 2580
Age : 70
Localisation : Calvados (14) et le Cap Orne (61)
Date d'inscription : 26/04/2005

MessageSujet: Re: Helene Boucher   Mar 29 Nov 2005 - 22:27

Où finit la réalité, où commence la mythologie?.
A gauche : portrait posé de la "vraie" Hélène Boucher.
A droite, dix ans plus tard, (portrait mis en couleurs, car le film est en noir et blanc) de Madeleine Renaud dans "Le Ciel est à vous", de Jean Grémillon, semblable à un profil de "dame" médiévale.


source: La légende des Airs - Pascal Ory

Dans "Horizons sans fin", de Jean Dréville (1952) Giséle Pascal joue le role d'Hélène Boucher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rafju
Caporal-chef
Caporal-chef


Nombre de messages : 36
Age : 64
Localisation : Chartres (28)
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: Helene Boucher   Sam 18 Mar 2006 - 22:08

Hélène Boucher,

Quelle émotion!
Elle repose au cimetière de Yermenonville, à moins de 10kms de mon lieu d'habitation...
on peut voir qques photos ici:
http://www.helene-boucher.com/accident.htm#yerm

émouvant le monument...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrian Von Berg
Aspirant
Aspirant
avatar

Nombre de messages : 1968
Localisation : Paris-Est
Date d'inscription : 05/02/2005

MessageSujet: Re: Helene Boucher   Dim 19 Mar 2006 - 15:40

Buck D. a écrit:
LA VIVASPORT - 130 A L'HEURE - 16 LITRES AUX 100

=>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stache13
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant
avatar

Nombre de messages : 2556
Age : 67
Localisation : aix en provence
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: Helene Boucher   Lun 24 Avr 2006 - 11:58

lien du site

http://www.helene-boucher.com/

un autre lien
http://www.flyandrive.com/boucher01.htm

un autre
http://fboizard.blog.lemonde.fr/fboizard/2005/09/la_mort_dhlne_b.html

un autre
http://www.chez.com/heleneboucher/helene.html



La vocation
Le 4 juillet 1930, après une vingtaine de minutes de vol sur l'aérodrome d'Orly, dans un biplace Moth Gipsy piloté par Le Folcavez, son baptême de l'air détermine chez Hèlène une vocation totale et passionnée.

Hélène fut aidée par la chance. Devenue une habituée de l'aérodrome d'Orly, elle y fait la connaissance d'Henri Farbos, pilote de réserve venant de fonder une école de pilotage à Mont-de-Marsan, elle devient son élève sous la direction des pilotes Le Folcavez et Liaudet.

Le 20 mars 1931, elle prend son premier cours avec Liaudet comme instructeur. L'année suivante, le 21 juin 1931, elle obtient son Brevet de Pilote numéro 182 (21ème brevet féminin français) sur un Moth Gipsy, l'examen consistant alors à effectuer seul à bord 30 atterrissages , une montée et une descente de 600 mètres moteur réduit et une série de 5" huit " à moins de 200 mètres. Enfin, le 30 juin 1932, Hélène passe son Brevet de transport public numéro 1434, épreuve comportant un vol de nuit et exigeant au minimum 100 heures de vol.

Les débuts sont difficiles. Le 18 juillet 1932, elle part pour Londres et fait l'acquisition d'un Avro. Le 22 juillet 1932, elle participe au Rallye aérien Caen-Deauville. Elle est la seule femme inscrite. Son avion est capricieux : aux deux tiers du parcours, son moteur lâche, perte de vitesse, elle est contrainte de se poser immédiatement dans un pré étroit cerné de fossés, de haies et d'arbres, près du village de Prémery dans la Nièvre, sans virer pour ne pas " décrocher " ; dans un fracas épouvantable, l'avion reste accroché dans les branches : aucune blessure juste une grande peur...




[modifier]
Raids et records

13 février 1933 Le raid " Paris-Saïgon "

Hélène ambitionne de boucler le trajet Paris-Saïgon. En fait, des ennuis mécaniques graves la contraignent à abandonner à Bagdad, d'où elle regagne la France. La jeune aviatrice a consigné ses impressions de vol et de voyage dans un " journal " imagé, pittoresque et plein de vie.

2 juillet 1933 Les 12 heures d'Angers - 1er équipage féminin

A bord de son Mauboussin-Zodiac, bleu et argent équipé d'un moteur de 60 chevaux, elle participe à la course " Les 12 heures d'Angers " avec pour passagère Mlle Jacob. Course étonnante de régularité et de souplesse avec 1 645,864 km parcourus en 12 heures à bord du petit biplace du 1er équipage féminin.

2 août 1933

Record du monde d'altitude féminin pour avions légers 2ème catégorie

Toujours à bord de son Mauboussin Hélène se hisse jusqu'à 5 900 mètres ! Record battu, jusqu'à présent détenu par l'Américaine May Haizlip.

8 octobre 1933 Succès d'Hélène au meeting aérien de Villacoublay

A Villacoublay, une mémorable compétition l'oppose à la virtuose allemande Véra Von Bissing. Devant 100 000 spectateurs, la démonstration de ces deux femmes fut merveilleuse, écrit un témoin : " Hélène Boucher sur son avion bleu et noir, avait volé très bas, exécuté à portée des yeux de tous, trois tours de vrille à gauche, puis à droite, deux loopings, un immelmann, deux tonneaux rapides, un autre tonneau plus lent, enfin un long vol sur le dos " tandis que l'Allemande avait évolué très haut.

Le classement ne devait pas départager ces deux championnes, et consacre le succès d'Hélène Boucher et, derrière lui, son long et persévérant travail.

08 juillet 1934 Hélène bat le record du monde des 1 000 km sur avions légers ... Pour la nouvelle édition des " Douze heures Angers ", avec cette fois comme passagère Madame Becker, la jeune championne pilotera un Caudron " Rafale " volant à 50 mètres du sol 12 heures durant, ne se posant que 3 minutes toutes les 4 heures pour faire le plein.

Au signal de fin course, elle apprend son classement : 2ème à la moyenne de 254,527kms/h. Elle avait, sans s'en rendre compte battu le record du monde des 1000 km pour avions légers. elle est portée en triomphe à sa descente d'avion.

08 août 1934 ... puis le record international de vitesse toutes catégories ... Elle enlève à la fois le record de vitesse sur 100 km à 412 km 306 à l'heure et, une première fois, la Coupe de vitesse pour avion (créée en 1931 par Suzanne Deutsch de la Meurthe en hommage à son père) pour son record des 1000 km à la moyenne de 409,2 km/h (l'ancien record appartenait à l'américaine Amelia Earhart avec 282 km/h et, chez les hommes, à René Arnoux le détenteur avec 393 km/h). " On peut faire mieux ! " dit-elle en descendant de son avion.


10 août 1934 Hélène repart avec la ferme et secrète ambition d'enlever le record de vitesse pure détenu avec 405 km/h sur 3 kilomètres par May Haizlip. Pour parfaire la prestation, on travaille toute la nuit, on dispose sur le sol de place en place, tout au long des 3 kilomètres des bandes de toiles blanche, pour permettre à l'aviatrice de voler selon une ligne droite parfaite. L'ancien record est pulvérisé et le porte à 445,028 km/h, effarant pour l'époque. Elle devient championne du monde toutes catégories.

Le 11 novembre 1934, la France délègue Hélène Boucher au meeting de Porto, où elle fait applaudir les cocardes tricolores. Elle rentre à Paris le 12 novembre pour être la vedette du stand Caudron-Renault au Salon de l'Aéronautique qui se tient au Grand-Palais jusqu'en décembre. Pilote d'essai, elle devait présenter le Caudron " Rafale " le 1er décembre, devant une commission japonaise. Avec la conscience professionnelle qui la caractérisait, elle voulut le prendre en mains une dernière fois. Par cet après-midi d'automne, le ciel était bas, la visibilité mauvaise, une méchante crasse montait de la vallée de Chevreuse.

[modifier]
L'accident
30 novembre 1934, 15 heures 21, Hélène monte dans son appareil Caudron " Rafale " muni d'un moteur de 140 chevaux pour un vol d'entraînement. Elle évolue quelques instants avec sa sûreté coutumière et se prépare à se poser. Du sol on la voit sortir les volets d'intrados, descendre, mais sans doute gênée, elle refait un tour de terrain à petite allure, et se présente bien droit au-dessus de la Croix-du-Boix à Magny les Hameaux près de Guyancourt.

Mais que se passe-t-il ? Prise de terrain un peu courte ? Elle redonne un coup de gaz, et le moteur rugit. Sortie de demi-tonneau dans le virage ? Insuffisance d'altitude ou défaillance technique ? En 1980, l'ingénieur Riffard avouera que "Le Rafale n'aimait pas trop les remises de gaz volets sortis". Ce fut la chute à l'orée du bois. Quand les pilotes Delmotte, Fouquet et Goury arrivèrent sur les lieux de l'accident, des débris du petit rafale bleu, son corps fut sorti. Son visage ne portait pas la moindre trace de souffrance : ainsi la mort venait de fixer l'image radieuse, lumineuse, souriante, resplendissante de franchise et de loyauté d'une jeune femme qui sut se libérer de certaines contraintes, pour s'affirmer dans la carrière de son choix, sportive et professionnelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://airplane.over-blog.com/
B'iacciu
Sergent-chef
Sergent-chef
avatar

Nombre de messages : 136
Age : 42
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Helene Boucher   Jeu 2 Nov 2006 - 16:40

Elle remporta aussi en 34 l'édition de la coupe Deutsche de la Meurthe aux commandes d'un Caudron Rafale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sceneario.Com
Buck D.
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant
avatar

Nombre de messages : 2580
Age : 70
Localisation : Calvados (14) et le Cap Orne (61)
Date d'inscription : 26/04/2005

MessageSujet: Re: Helene Boucher   Dim 27 Avr 2008 - 22:00

Citation a l'ordre de la nation:
"Hélène Boucher,
Personnifie la jeune fille fille française : modestie, simplicité, vaillance.
Pilote de grande classe qui a conquis en peu de temps les records les plus enviés grace à son habileté et à son audace réfléchie.
A donné sa vie pour l'aviation."


Trouvé ce matin en foire à tout. ed: 1943
Si les illustrations vous interresse, je les scanne!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Helene Boucher   

Revenir en haut Aller en bas
 
Helene Boucher
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Helene Boucher
» B17 et DC3 à Orly
» Video du corsair
» SITES SUR LES CRASH AVIONS - IMAGES ET VIDEOS -
» Actu - Télé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Histoire de l'Aviation par thèmes :: Pilotes :: Les Femmes dans l'Aviation-
Sauter vers: