AccueilFAQRechercherS'enregistrerRéservé aux membresRéservé aux membresSite AARéservé aux membresRéservé aux membresConnexion

Partagez | 
 

 Duel Ernst Udet/Guynemer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Manfred
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 1380
Age : 32
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 07/02/2005

MessageSujet: Duel Ernst Udet/Guynemer   Jeu 24 Fév 2005 - 15:23

Ecrit de la main de Ernst Udet...

(pour ceux qui ont vut le film "La Kermesse des Aigles" avec entre autre Robert Redford noteront le petit clint d'oeil du réalisateur, le film en est notament plein)

A l'époque à laquelle il écrivait ceci, Ernst Udet n'était encore un débutant. Mais ce novice allait devenir, avec 62 victoires, l'as n°2 de l'aviation de son pays...


Il y avait une certaine activité le long des lignes et le bruit courait que l'autre camp préparait une grande offensive. Nous pouvions apercevoir chaque jour se détachant sur le ciel d'été de longues rangées de ballons captifs, comme une enfilade de saucisses monstrueuses. Ces ballons constituaient un danger pour nos troupes et la décision fut prise de faire quelque chose.

Je commençais ma journée de bonne heure pour avoir le soleil dans le dos pour l'attaque des ballons. Je volais très haut, plus haut que jamais jusqu'ici. L'altimètre indiquait 4500 mètres et l'air été léger mais glacial.

En dessous, le monde m'apparaissait comme un énorme aquarium. Juste au dessus de Lierval, là où Reinhold s'était fait descendre, j'aperçus un avion ennemi qui, de loin, avait l'air d'une libellule.
Puis je vis un petit point en mouvement rapide, venant de l'ouest. Il ne tarda pas à prendre forme et je pus l'identifier bientôt comme un Spad. Il était probablement à la recherche des intrus de mon espèce. Je verrouillais mes bretelles et sentis dès cet instant, que ce serait un combat acharnés.
Nous étions à la même altitude, un rayon de soleil sur la carlingue de mon adversaire me permit de voir sa peinture brun clair.
Tout de suite le combat tournoyant s'engagea, chacun à l'affût d'un occasion. Du sol, on nous prenait sans doute pour deux oiseaux de proie se livrant au jeu de la période des amours comme au printemps, mais lui et moi savions qu'il s'agissait du jeu de la vie ou de la mort. Le premier des deux à réussir à se glisser dans la queux de l'autre serait le vainqueur. Telle est la loi des monoplaces : on peut tirer que devant soi ; pris par derrière on est perdu.

Au cours du combat, nous sommes passés parfois si près l'un de l'autre que j'ai pu observer en détail le visage de mon adversaire - ou du mois ce que je pouvais en voir sous son casque. Sur le flanc de l'appareil, il y avait une cigogne et deux mots peints en blanc. A la cinquième passe il me frôla de si près que je sentis le souffle de son hélice - Je réussis à lire les lettres du mot V-I-E-U-X. Et tout le monde savait savait à l'époque que le "Vieux Charles" était l'avion de Guynemer.
J'aurais du m'en douter. Il n'y avait pas deux pilotes alliés à manier un appareil avec une telle maîtrise. Comme la plupart des bêtes de proie, cet homme aimait chasser tout seul. Ce fut Guynemer qui mit au point la tactique d'attaque du soleil dans le dos. C'est comme cela qu'il avait descendu mon copain Puz. Il était à l'époque crédité de 30 victoires déjà et je sentis que ce serait le combat de ma vie.

Je tentai un Immelmann pour essayer de l'avoir par dessus ; mais il comprit immédiatement mon idée et fit une évasive en demi-tonneau. Je risquais une autre manœuvre, et Guynemer la déjoua instantanément. Le jeu de cache-cache se prolongeait.
A un moment donné, au sortir d'un virage, il prit l'avantage une fraction de seconde - et d'une grêle de balles enveloppa ma cellule.
Je sortis le grand jeu, tout ce que je savais faire, virages boucles, tonneaux, glissades... Il collait au moindre de mes mouvements avec des réflexes incroyablement rapides et précis. Petit à petit, je réalisais que je n'étais pas de sa force. Non seulement son avion était supérieur, mais le pilote était un duelliste hors de pair. Seulement je n'avais pas le choix, me battre ou rompre le combat, et tourner le dos serait signer mon arrêt de mort.

J'engageais un virage très serré, et l'espace d'un instant, je l'eus enfin dans mon collimateur. Je pressais la détente... Rien ! Ma mitrailleuse était enrayée. Tenant le manche de la main gauche, je secouai énergiquement la mitrailleuse de ma main droite. Rien à faire.
J'eus une seconde la tentation de lui échapper en piquant à mort, mais avec un tel adversaire la manœuvre eut été sans espoir. En quatre secondes dans ma queue, il m'aurait descendu sans la moindre difficulté.
Alors le combat tournoyant se poursuivit. Pour moi, c'était la plus extraordinaire leçon de pilotage - abstraction faîte des risques bien sur - j'avoue avoir totalement oublié pendant un moment que mon partenaire s'appelait Guynemer, et que c'était mon ennemi. Il m'a semblé que j'étais à l'entraînement, au dessus d'un terrain, avec un vieil ami... Mais cette impression ne dura guère. Nous étions en combat tournoyant depuis 8 minutes déjà, les 8 minutes les plus longues de ma carrière de pilote. Brusquement, Guynemer partit en retournement, en vol sur le dos il me passa sur la tête. Du coup, je lâchai le manche pour cogner de mes deux points sur ma foutue mitrailleuse ! La méthode était primitive, mais quelque fois ça marchait !

Guynemer m'avait regardé faire et savait désormais que j'étais sa victime sans défense. Il fit une nouvelle passe juste sur ma tête, il était pratiquement en vol inversé, et là, à ma stupéfaction, il me fit signe de la main, en un geste amical, et mit cap à l'ouest.
Je rentrai au terrain stupéfait.
Certains ont ensuite prétendu que Guynemer avait lui aussi subir un enrayage de mitrailleuse, d'autres qu'il a eu peur que, dans mon désespoir, je lui fonce dessus avec mon avion. Je n'en crois rien. Pour moi, Guynemer donna ce soir là une démonstration de la pérennité de quelque chose qui s'inspire de l'ancienne chevalerie, et qui survivait encore au méthodes moderne de combat.

Aussi dois-je déposer ce témoignage personnel en hommage sur la tombe inconnue dans laquelle il repose

_________________
Combats aériens sur la Corne de l'Afrique (juin 1940 - novembre 1941)
http://aviationaoi.wordpress.com/
(version 2.1, MAJ avril 2013)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fabien l
Sergent
Sergent
avatar

Nombre de messages : 60
Localisation : Gray (Hte Saône)
Date d'inscription : 14/09/2005

MessageSujet: Re: Duel Ernst Udet/Guynemer   Mar 20 Sep 2005 - 14:31

J'avais déjà lu ce récit.
En fait plus simplement il semble que Guynemer n'ai pu également abattre son adversaire (enrayage de mitrailleuse ?).
A cette époque (1917 je pense) la chevalerie avait depuis longtemps disparu du ciel !
Fabien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tex Hill
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 8109
Age : 59
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: Duel Ernst Udet/Guynemer   Mar 20 Sep 2005 - 14:55

Pas tant que ça, il restait des exceptions :

1940 : 3 Hurricanes (à court de munitions) escortèrent un He-111, gravement touché, au dessus de la Manche jusqu'aux côtes françaises. Pour signaler sa position au cas où.

1945 : Clostermann se fait descendre par un FW 190. L'Allemand survole le Tempest en battant des ailes.

L'acceuil qui fut reservé à Douglas Bader, invité par Adolf Galland sur la base de St Omer.

Et yena d'autres ! Mais je suis d'accord avec toi, c'était pas comme ça à chaque fois !
Et je ne connais aucun cas similaire dans le Pacifique, et pour cause !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lafievre
Aspirant
Aspirant
avatar

Nombre de messages : 1704
Age : 26
Localisation : Alpes maritimes
Date d'inscription : 10/09/2005

MessageSujet: Re: Duel Ernst Udet/Guynemer   Mar 20 Sep 2005 - 22:29

[quote="Tex Hill"]Pas tant que ça, il restait des exceptions :

1940 : 3 Hurricanes (à court de munitions) escortèrent un He-111, gravement touché, au dessus de la Manche jusqu'aux côtes françaises. Pour signaler sa position au cas où.

Ils etaient sympa les English
mais ils ont du se faire accueillir par une Flak d enfer?apart si il collait au He et que celui ci ait signale son "escorte"

_________________
Recrute des pilotes pour effectuer des missions d'interception de quadrimoteurs américains...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tex Hill
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 8109
Age : 59
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: Duel Ernst Udet/Guynemer   Mar 20 Sep 2005 - 23:26

Lafievre a écrit:
mais ils ont du se faire accueillir par une Flak d enfer?apart si il collait au He et que celui ci ait signale son "escorte"

Arrivés en vue des côtes françaises les Hurricanes ont fait demi tour et ont rejoint l'Angleterre. Donc pas de problème.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fabien l
Sergent
Sergent
avatar

Nombre de messages : 60
Localisation : Gray (Hte Saône)
Date d'inscription : 14/09/2005

MessageSujet: Re: Duel Ernst Udet/Guynemer   Mar 20 Sep 2005 - 23:36

Bonsoir TEX welcome
Peux-tu nous donner tes sources car l'histoire à l'air super intéressante astonished
Fabien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tex Hill
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 8109
Age : 59
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: Duel Ernst Udet/Guynemer   Mer 21 Sep 2005 - 0:42

hello et welcome sur ce forum.
Pour Clostermann, c'est Clostermann himself
Pour Bader, lire "Vainqueur du Ciel" de Paul Brickhill, récit confirmé par Galland.
Pour les Hurricane, sais plus, peut être "Un Duel d'Aigles" de Peter Townsend (que je ne retrouve plus !)
Si tu as le temps, fais nous une petite présentation sur "Forum de Bienvenue"
hello

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A'legs
Caporal
Caporal
avatar

Nombre de messages : 15
Age : 28
Localisation : Fers Luperis (le Fort des Loups)
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Duel Ernst Udet/Guynemer   Mar 1 Mai 2007 - 9:41

Ouahouh c'est vraiment un bon joueur, ce Guynemer!!
Les exploits de ce français m'étaient jusque là inconnu (honte, honte!!) hélas!!
Quant à savoir s'il a vraiment agit par "chevalerie" ou parce qu'il avait lui aussi des problèmes techniques...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thesnail89.skyblog.com/
Alban
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Nombre de messages : 7087
Age : 28
Localisation : Toulon (83)
Date d'inscription : 04/02/2005

MessageSujet: Re: Duel Ernst Udet/Guynemer   Mar 1 Mai 2007 - 9:48

On ne pourra pas vraiment savoir, en ce qui me concerne je trouve cela tout à fait possible qu'il l'ait épargné en voyant qu'il était sans défense. Guynemer (Georges de son prénom, et pas Charles comme on le dit souvent à cause du nom de son avion), est sans doute le pilote français le plus connu de la Première Guerre Mondiale, même s'il n'est pas l'as des as de ce conflit.

L'école de l'Air à Salon de Provence à adopté sa devise "Faire Face" en hommage à ce grand pilote.


http://www.herodote.net/

Son biplan Spad VII "Le Vieux Charles"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.aviation-ancienne.fr
A'legs
Caporal
Caporal
avatar

Nombre de messages : 15
Age : 28
Localisation : Fers Luperis (le Fort des Loups)
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Duel Ernst Udet/Guynemer   Mar 1 Mai 2007 - 9:52

Ah oui, les Spad!! Ce sont de bons chasseurs, n'est-ce pas?
Superbe photographie sinon!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thesnail89.skyblog.com/
Alban
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Nombre de messages : 7087
Age : 28
Localisation : Toulon (83)
Date d'inscription : 04/02/2005

MessageSujet: Re: Duel Ernst Udet/Guynemer   Mar 1 Mai 2007 - 9:56

D'après ce que j'ai pu lire sur cet appareil, c'était un appareil très performant mais le canon (je ne sais plus quel calibre était utilisé) ne satisfaisait pas tous les pilotes. Les as comme Guynemer (qui avait d'ailleurs participé à sa conception) étaient tout à fait à l'aise avec ce canon qui n'était idéalement utilisé qu'au coup par coup avec une faible quantité de munitions, tandis que pour un novice c'était plus difficile, mieux valait utiliser un des Nieuport, plus simples à utiliser pour débuter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.aviation-ancienne.fr
A'legs
Caporal
Caporal
avatar

Nombre de messages : 15
Age : 28
Localisation : Fers Luperis (le Fort des Loups)
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Duel Ernst Udet/Guynemer   Mar 1 Mai 2007 - 10:00

Que signifie le "coup par coup", comme méthode de tir?
S'agit-il de la synchronisation avec l'hélice?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thesnail89.skyblog.com/
Alban
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Nombre de messages : 7087
Age : 28
Localisation : Toulon (83)
Date d'inscription : 04/02/2005

MessageSujet: Re: Duel Ernst Udet/Guynemer   Mar 1 Mai 2007 - 10:19

En gros il tire une munition, on recharge l'arme, on tire à nouveau, on recharge... une utilisation automatique occasionnait quelques inconvénients semble-t-il, je vais chercher un peu pour voir de quoi il s'agit.

Sinon, pour la synchronisation avec l'hélice, il s'agit d'une invention allemande, nous, doués comme on était, on avait rien trouvé de mieux que mettre l'armement au dessus du plan supérieur, ou de blinder l'hélice pour ne pas la détruire en tirant à travers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.aviation-ancienne.fr
Fred 41
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant
avatar

Nombre de messages : 2631
Age : 44
Localisation : Vendôme (LFOQ)
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: Duel Ernst Udet/Guynemer   Mar 1 Mai 2007 - 11:22

Il n'y a eu qu'une poignée de SPAD canon. La plupart ce sont des mitralleuses. La synchro. a été développée dans les deux camps paralèllement.

Ppour Guynemer c'était un vrai killer, pas un ange il me semble.

A discuter avec Phil56 qui s'est plus que plongé dans le sujet !!!

_________________
FAFG

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flyinganvils.com/
Fanaviation
Adjudant
Adjudant
avatar

Nombre de messages : 208
Age : 59
Localisation : Nord-Est
Date d'inscription : 31/10/2006

MessageSujet: Re: Duel Ernst Udet/Guynemer   Mar 1 Mai 2007 - 14:00

Tex Hill a écrit:
1940 : 3 Hurricanes (à court de munitions) escortèrent un He-111, gravement touché, au dessus de la Manche jusqu'aux côtes françaises. Pour signaler sa position au cas où.
Pas fous les Brits en plus s'il était tombé avant, ils pouvaient s'accorder la victoire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fanaviation.kazeo.com
swordfish
Adjudant
Adjudant
avatar

Nombre de messages : 258
Age : 34
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: Duel Ernst Udet/Guynemer   Ven 14 Sep 2007 - 14:26

c'est pas rolland garros qui a du se poser avec un prototype dans les lignes allemandes
proto de tir synchronisé?
je dis ca de mémoire (et dieu sait qu'elle est défaillente)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thud
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 3635
Age : 42
Localisation : les fourgs (doubs) LFSP
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Duel Ernst Udet/Guynemer   Dim 16 Sep 2007 - 18:44

garros lui a fais blinde son helice donc se n'etait pas synchronnise il tirait normalement et les balles qui ne passait pas entre les pales ricochainet sur le blindages et etaient perdu.

_________________
VF-84 JOLLY ROGER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
swordfish
Adjudant
Adjudant
avatar

Nombre de messages : 258
Age : 34
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: Duel Ernst Udet/Guynemer   Ven 21 Sep 2007 - 10:19

ce systeme n'etait pas dangereux pour l'appareil? les balles ne pouvainet pas ricocher vers la structure et endomager l'appareil?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alban
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Nombre de messages : 7087
Age : 28
Localisation : Toulon (83)
Date d'inscription : 04/02/2005

MessageSujet: Re: Duel Ernst Udet/Guynemer   Ven 21 Sep 2007 - 11:24

Je ne sais pas, en tout cas Jean Barbaud s'est posé la même question que toi.....



Fana de l'Aviation - Mai 2006
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.aviation-ancienne.fr
swordfish
Adjudant
Adjudant
avatar

Nombre de messages : 258
Age : 34
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: Duel Ernst Udet/Guynemer   Ven 21 Sep 2007 - 12:39

hehehe c'esty un peu a ca que je pensait
en tout cas, ca doit etre dur de tourner la tete a la recherche d'ennem is
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
F3v2.0
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 8661
Age : 36
Localisation : Auxonne (Cote d'Or) là ou à chaque début Mars les confettis poussent dans l'herbe!
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: Duel Ernst Udet/Guynemer   Ven 21 Sep 2007 - 14:45

Vespasiano a écrit:
Je ne sais pas, en tout cas Jean Barbaud s'est posé la même question que toi.....



Fana de l'Aviation - Mai 2006


_________________
Par tous les pépins de la pomme de Newton! (Doc Emett Brown)
Half Pint: la véritable histoire de la Pink Lady
Les demoiselles de Creil Les B-17 de l'IGN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flyingfortress.canalblog.com/
Aspirant Grange
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 382
Age : 23
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: Duel Ernst Udet/Guynemer   Jeu 18 Déc 2008 - 14:27

C'est à peu près ça Swordfish, il avait un avion avec des hélices renforcé de plaque de Métal, et deux mitrailleuse postés vers l'avant donc il pouvait attaquer par derrière et si une balle touchait l'hélice elle ricochait out simplement!


Il a dû se poser en effet et à partir de son appareil les Allemands (Fokker il me semble) ont réussi à trouver le tir synchronisé.

Et pour ce duel Udet/Guynemer il faut voir sur youtube: dogfight il est dessus!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aspirant Grange
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 382
Age : 23
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: Duel Ernst Udet/Guynemer   Jeu 18 Déc 2008 - 14:28

Oups excusez moi mon Colonel je n'avais pas vu votre message
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OiseauBlanc
Engagé
Engagé
avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 30/10/2010

MessageSujet: Re: Duel Ernst Udet/Guynemer   Sam 30 Oct 2010 - 2:37

Effectivement, on ne saura jamais vraiment s'il l'a épargné volontairement ou non. Mais en tout cas, j'aime beaucoup cette idée, et l'attitude d'Udet qui rend hommage à un ennemi qui selon lui l'a épargné.

Mais Guynemer était justement si célèbre parce qu'il était un gentleman, donc ce type d'attitude semble coller à l'idée qu'on se fait du personnage. Après sa disparition, un journal a écrit (je n'ai plus le détail précis en tête): "Il volait si haut qu'il n'a pas pu redescendre"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Duel Ernst Udet/Guynemer   

Revenir en haut Aller en bas
 
Duel Ernst Udet/Guynemer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Duel Ernst Udet/Guynemer
» Eric Brown, pionnier en son temps.
» Guynemer Vs Richtofen
» Cherche duel mais n'a pas d'idée
» duel en v tuning contre corsa monster

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Histoire de l'Aviation par périodes :: 1890-1930 :: Première Guerre Mondiale-
Sauter vers: