AccueilFAQRechercherS'enregistrerRéservé aux membresRéservé aux membresSite AARéservé aux membresRéservé aux membresConnexion

Partagez | 
 

 Le Yak 3 de Roland de la Poype

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ritchie
Engagé
Engagé


Nombre de messages : 2
Age : 44
Localisation : Gironde /Pays Basque
Date d'inscription : 05/07/2015

MessageSujet: Le Yak 3 de Roland de la Poype   Mar 7 Juil 2015 - 0:33

Bonsoir !

Pour mes premiers pas sur ce forum, je voudrais vous présenter l'une des maquettes dont je suis le plus fier


La maquette est l'Eduard en version "profipack", qui est superbe et se monte facilement, le montage en détail par ici :
http://fighters.forumactif.com/t66362-yak-3-normandie-niemen-de-roland-de-la-poype-dec-1944


Avec cette maquette, j'ouvre une page dédiée à cette fantastique unité des Forces Aériennes Françaises Libres...
Ce premier modèle est l'appareil d'un des plus grand as du "Neu-Neu" :

Roland de la Poype :


Roland Paulze d' Ivoy de la Poype est né le 28 juillet 1920 aux Pradeaux en Auvergne.

Il s'engage en décembre 1939 à l' âge de 19 ans comme élève-pilote et décroche son brevet en février 1940, peu de temps avant la ruée des forces allemandes sur la France.
En mai 1940, son père, ingénieur agronome, mobilisé comme colonel de réserve est tué au front, n'acceptant pas la défaite ni l'armistice, Roland réussit avec des camarades de l'école principale d'aviation d'Etampes à gagner l'Angleterre via St jean de Luz le 24 juin 1940.

Après avoir participé à l'expédition malheureuse de Dakar, il intègre le n° 602 Squadron "City of Glascow" (le futur squadron de Pierre Clostermann) en février 1942 où il est promu aspirant en mars et dans lequel il remporte sa toute première victoire le 22 Aout 1942 contre un Me 109.
D'entrée, il s'entend très bien avec le Squadron Leader Paddy Finucane (considéré comme un véritable héros de la RAF) qui le choisit comme adjoint.

Il effectuera une soixantaine de missions d'escorte de bombardiers au 602 Sqn jusqu'à la mort de Finucane.

Apprenant la formation d'une unité composée d'un groupe de volontaires français destinée au front Russe (le GC-3 "Normandie") il s'y inscrit immédiatement et gagne la Russie via l'Afrique Noire, l'Egypte et Téhéran fin novembre 1942.

Sous-lieutenant, chef de patrouille, il est nommé adjoint à la première escadrille du "Normandie" en octobre 1943.



Superbe photo des pilotes du "Normandie-Niémen" en octobre 1943... De la Poype est le deuxième en partant de la droite.

Il participe à toutes les actions du groupe...nommé lieutenant en décembre 1943, il se distingue durant les opérations de Smolensk, d'Orel, de Briansk, d'Ielna, de Minsk, de Borissov, de Vitebsk, d'Orcha et bien sûr du Niémen, où le groupe de chasse impressionnera tellement Staline que ce dernier donnera officiellement le nom du fleuve au groupe dont il portera le nom accolé désormais au sien...le GC-3 "Normandie" devient ainsi le Régiment de Chasse "Normandie-Niémen"...titre qu'il porte encore aujourd'hui 70 ans après...

Au cours de ces combats, Roland de la Poype (surnommé aussi "le Marquis" ou bien encore "Pohype" par ses camarades) remportera 15 autres victoires aériennes, contres des Junkers 87 et 88, des Me 109 et des Fw 190...
Son jour faste sera le 16 octobre 1944 ou il abat quatre avions Allemands en une seule journée.


Il avait aussi une réputation d'incroyable gaffeur, un jour, oubliant de retirer la sécurité de ses armes sur son Yak 1, il ratera magistralement un Fw 190 qu'il tenait dans son collimateur, ce qui lui vaudra de se prendre bon "coup de douze" au débriefing par son chef, le Capitaine Littolff qui aura ces mots : "c'est pas une gueule de requin que Marcellin aurait du peindre sur votre avion de la Poype ! mais une colombe avec un rameau d'olivier...si vous voulez vous faire descendre, continuez comme ça !"


Le 9 décembre 1944, avec son copain Marcel Albert, il se voit décorer de l'ordre des "héros de l'Union Soviétique", où il se distingue encore une fois ....en perdant sa médaille !...il ne la retrouvera qu'in extrémis juste avant la cérémonie (en Russie, il est d'usage que la remise des médailles se fasse "de la main à la main" avant la prise d'armes, le récipiendaire doit ensuite se l'accrocher lui-même durant la cérémonie devant ses frères d'armes alignés au garde-à-vous ) "Bébert" (Marcel Albert) lui dira : "alors la poisse ? tu a perdu ta bonne étoile ?" devant tous ses camarades morts de rire...
Ce qui donne une petite idée de la popularité du bonhomme, certes distrait et étourdi mais incroyablement attachant et sacré bon pilote.


Ici en compagnie de Marcel Albert, son copain et son ailier de combat, ils sont les deux pilotes les plus titrés du "Neu-Neu" ils sont titulaires de plusieurs victoires en commun et totalisent à eux deux 39 victoires aériennes homologuées.


Il est promu capitaine par la suite et prend le commandement de la 1 ère escadrille du groupe.
Le 20 Juin 1945, il rentre avec ses compagnons en héros triomphant au Bourget, aux commandes d'un des Yaks 3 que Staline à fait cadeau à l'unité.

Il est l'un des rares pilotes du "Normandie-Niémen" à avoir participé à l'aventure en Russie depuis le début, prenant part aux trois campagnes sur le Front de l'Est.

La guerre terminée, il fait un bref séjour à l'état-major de l'Armée de l'Air, qu'il quittera définitivement en 1947. il totalise 1200 heures de vol, 12 citations (dont 2 à l'ordre de l'aviation de chasse), 16 victoires homologuées.


Compagnon de la Libération, Grand Croix de la Légion d'Honneur, Croix de guerre 39/45, Héros de l'Union Soviétique.

Il deviendra ensuite industriel de génie (le berlingot Dop, c'est lui ! la Citroen "Méhari", c'est lui aussi ! ) propriétaire de fermes, fondateur du parc Marineland à Antibes...il fut également maire de la commune de Champigné (Maine et Loire) de 1955 à 1971...mais tout ceci est une autre histoire !

Roland de la Poype est décédé le 23 octobre 2012 à St Tropez à l'âge de 92 ans, et repose à Trept en Isère.
(sources: "Ciel de Gloire", revue "Avions" et les mémoires de Roland de la Poype : "l'Epopée du Normandie-Niemen")
__________________________


Maintenant, l'avion :

J'ai voulu représenter sa dernière monture en décembre 1944, un Yak 3 codé 24, lequel est frappé des 16 marques de victoires qu'il aura obtenu comme pilote de chasse.
Auparavant, il a piloté au sein du "Normandie' des yaks 1 et 9 (je n'exclue pas de monter plus tard son yak 1 décoré de la gueule de requin...si je trouve la maquette Accurate ou Modelsvit)

Note: des documents récents ont permis d'affirmer que le code de son avion n'était pas "24" comme on l'a toujours cru...mais bien le "4" traditionnellement attribué à Marchi (qui en fait héritera du "4" après le départ de De la Poype) ce qui se tient après tout puisque auparavant, le Yak 9 du "marquis" était également codé "4"...j'ai réalisé cette maquette avant d'avoir cette information, il n'est pas dit que je ne changerais pas le code dans l'avenir...en même temps que de rajouter le fil d'antenne...absent ici





















Les photos sont prise en intérieur (trop de vent dehors !) mais sans flash et avec une lampe "lumière naturelle".

Voilà voilà ! j'espère que mon petit Yak vous plaira, car je vous préviens: va y en avoir d'autres !

(en projet : deux autres Yaks 3, un Yak 9 T, un Yak 9 D, et peut-être un Yak 1...tous du NN bien entendu) mais pas dans l'immédiat...

A bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc_91
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel


Nombre de messages : 7185
Age : 55
Localisation : Sud de l'Essonne
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Le Yak 3 de Roland de la Poype   Mer 8 Juil 2015 - 8:01

Bonjour et bienvenue !

Belle maquette et bel hommage !!!

Une anecdote qui montre l'attachement de Roland de La Poype à la France et au Normandie-Niemen ...
Je l'ai rencontré lors d'une cérémonie à Neuilly (92) début 2012, quelques mois avant sa mort. Il a peu parlé, mais a vu le drapeau que nous avions déployé à la mémoire de Georges Lebedinsky, le médecin du Normandie-Niémen. Le drapeau était roulé et il l'a pris dans ses mains, l'a serré longuement, et mis contre lui. Tout celà pendant 1 à minutes. Il est ensuite revenu discuter avec nous ...

De gauche à droite : Jean-François Aniere, président de notre Mémorial, Roland de La Poype, son auxiliaire de vie, sa femme, et Alain Fages, conférencier du Mémorial :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gretsch
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant


Nombre de messages : 2658
Age : 54
Localisation : au sud-ouest de Toulouse
Date d'inscription : 23/01/2008

MessageSujet: Re: Le Yak 3 de Roland de la Poype   Mer 8 Juil 2015 - 10:41

Belle maquette ! (Bon, c'est vrai, je la connais déjà... )

On attend les autres... Pour le Yak-1, préfère le Modelsvit, bien plus juste que l'Accurate.

Bravo,

Pascal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.legang.fr/
grandcharles
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant


Nombre de messages : 2042
Age : 50
Localisation : orléans
Date d'inscription : 05/06/2007

MessageSujet: Re: Le Yak 3 de Roland de la Poype   Lun 13 Juil 2015 - 17:49

Très beau boulot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.beaujouan.fr
thud
Lieutenant
Lieutenant


Nombre de messages : 3627
Age : 42
Localisation : les fourgs (doubs) LFSP
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Le Yak 3 de Roland de la Poype   Mer 22 Juil 2015 - 21:33

oui magnifique realisation, et toujours bien de mettre la maquette avec les vrais evenements
en plus la c'est une histoire que j'apprecie particulierement.

_________________
VF-84 JOLLY ROGER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hamilton
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant


Nombre de messages : 2189
Age : 44
Localisation : Sarthe
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Le Yak 3 de Roland de la Poype   Mer 23 Sep 2015 - 21:55

Beau boulot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aviaporama.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Yak 3 de Roland de la Poype   Aujourd'hui à 13:09

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Yak 3 de Roland de la Poype
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Yak 3 de Roland de la Poype
» Yak-3 Roland de la Poype: Normandie Niemen
» Roland de la Poype, Compagnon de la Libération
» De la Poype à Angers
» Places Roland Garros - 29 et 30 Mai 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divertissements et échanges :: Maquettisme et aéromodélisme :: Maquettisme-
Sauter vers: