AccueilFAQRechercherS'enregistrerRéservé aux membresRéservé aux membresSite AARéservé aux membresRéservé aux membresConnexion

Partagez | 
 

 Eduard 1/48: I-16 II Yentsu de Piotr Kozachenko Nankin 1938

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
xan
Adjudant
Adjudant
avatar

Nombre de messages : 170
Age : 50
Date d'inscription : 03/06/2008

MessageSujet: Eduard 1/48: I-16 II Yentsu de Piotr Kozachenko Nankin 1938   Lun 20 Oct 2014 - 15:22

Bonjour,

Avant de vous présenter la maquette elle même, j'aimerais partager avec vous ce que j'ai appris sur la guerre sino-japonaise et sur les I-16 de l'armée chinoise

Juillet 1937: après l'incident du pont de Marco Polo, Le Japon envahi la Chine.



Le Japon était un vieil ennemi pour la Russie, et il l'est resté pour l'URSS de Staline...
Le Japon ne fait pas mystère de ses vues sur les territoires soviétiques d'extrême orient...
Pour Staline il est donc primordial de faire face à un danger potentiel. Pour ce faire, l'URSS doit renouer les contacts coupés en 1927 et signer avec la chine nationaliste un pacte de non-agression en Août 1937 comprenant des clauses secrètes d’assistance militaire. Abandonné par l'Allemagne et l'Italie, Chiang Kai-shek doit accepter ce pacte , malgré son aversion pour les Russes...

La real Politik de Staline l’amène donc à soutenir l'Espagne républicaine d'un coté et la Chine, dont le « national militarisme » du Kuomintang n'est pas loin de idéologie des factieux espagnols sous le commandement de Franco...

Entre 1937 et 1941, 1.200 avions seront envoyé en Chine. Ces avions furent vendus fort cher et comme en Espagne payés comptant, en nature cette fois.
Des I-15bis, puis I-153 et surtout des I-16 baptisé par les chinois Yantsu (hirondelle), et nommés :
- I-16 I pour le type 5
- I-16 II pour le type 10
- I-16 III pour les types 17

voici par exemple le I-15 bis d'un vieil ami, Zakharov qui après l'Espagne, c'est battu en Chine:



450 pilotes soviétiques « volontaires » (en fait ils étaient volontaires pour l'Espagne) sont envoyés en Chine et arrivent en 1937.

Ceux-ci sont organisées en trois groupes de deux escadrilles et se battent dès 1937 pour la défense de Nankin.
Leur arrivée surprend les japonais qui se prennent pas mal de tôles, au point de demander par les voies diplomatiques officielles le retrait de leurs forces à l'URSS.

Le convoyage de ces avions est une odyssée en soi puisque les I-16 guidés par des SB-2 remontant l'antique route de la soie font des trajet de 2400km, traversant les montagnes célestes du Tien-shan et les déserts de la Chine du Nord Ouest !

L’arrivée des Russes donnent un grand bol d'air à l'aviation chinoise exsangue ; les I-16 servant dans les unités chinoises arborent un code à 4 chiffres , les deux premiers étant ceux de l'escadrille (chungtui), et les deux derniers ceux de l'avion; les avions piloté par les russes eux ne portent que deux chiffres.

Les bandes bleu et blanche du gouvernail ainsi que les cocardes d'extrados sont présentes jusqu'en 1939, puis, la supériorité aérienne japonaise devenant écrasante, disparaissent après cette date.
De même, la taille des codes est grandement réduite pour plus de discrétion...



enfin un détail, les cocardes chinoises représentent non pas une étoile mais un soleil.
Ainsi, dans cette guerre, les deux adversaires ont la même symbolique dans leurs cocardes respectives.

Le camo, soviétique , correspond à la période 1938/1940, époque où l'AII vert fait son apparition en extrados, alors que l'AII alu est préconisé en intrados.
Hors , nous savons par Orlov qu'à l'usine 21 ou se concentre la production de I-16 le pigment alu n'a jamais été utilisé et qu'en lieu et place était utilisé un pigment bleu pale, qui virait très vite au gris neutre...

Je me suis rendu compte que l'iconographie concernant la présence soviétique en Chine est extrêmement réduite, puisque je n'ai réussi à trouver qu'une photo montrant des avions piloté par des soviétiques :


Il s'agit de type 5 mais elle me servira de modèle pour définir le type de code...

En fait l'URSS n'est pas officiellement engagée, et qui plus est contrairement à l'Espagne staline ne tient pas à s'afficher aux cotée de Chiang Kay-shek, donc, discrétion absolue...

J'ai choisi de representer l'avion de Piotr Kozachenko, qui reçu la distinction de Héros de l'Union Soviétique pour ses 11 victoires.



En fait je suis parti de ce profil et pensais trouver plus de photos :



Je n'ai de toutes façons trouvé aucune autre photo de type 10 piloté par des soviétiques ; je suis donc parti de ce profil qui est très possiblement fantaisiste.
Tenant compte du placement du code du I-16 type 5 de la photo ci dessus dont ce profil est tiré :



La maquette est l'archi-connue Eduard , très agréable à monter:



auquel j'ai ajouté le set CMK de bonne facture:


Et, grâce à notre ami Alex, en provenance de Russie, le viseur PAK-1 North star:

et les roues elf:


J'ai modifié quelque peu le profil, et voici (enfin) les photos de la maquette:

























n'ayant aucune idée pour représenter le sol chinois (une jonque peut-être) je n'ai pas fairt de dio dédié à cette maquette, et utiliserai un socle passe partout.



Dès 1939 les choses changent, l'Espagne républicaine rend l'âme, la guerre éclate en occident, le front Chinois semble devoir céder, et surtout l'URSS s'affronte directement au Japon dans le conflit du Kalkhin gol.
Les pilotes soviétiques rentrent chez eux dans une atmosphère lugubre, les chinois se sentant lâchés, et les russes écœurés du manque de reconnaissance .

Ceux ci laissent en terre chinoise 200 de leur camarades, signe de l’âpreté des combats...
Ils auront réussit néanmoins à tenir jusqu'à ce que ce conflit soit englobé par la guerre mondiale.

En rentrant ces pilotes restés trop longtemps à l'étranger seront à l'instar des pilotes « espagnols » victimes de la suspicion stalinienne, ce qui ce traduira par des internements en camps de travail.

Ultime outrage, en 1967 lors de la révolution culturelle, par défi envers l'URSS désormais considérée ennemie des gardes rouges saccagerons les tombes de ces pilotes mort pour la Chine...

Xan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grandcharles
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant
avatar

Nombre de messages : 2051
Age : 50
Localisation : orléans
Date d'inscription : 05/06/2007

MessageSujet: Re: Eduard 1/48: I-16 II Yentsu de Piotr Kozachenko Nankin 1938   Lun 20 Oct 2014 - 21:37

très beau boulot et une belle recherche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.beaujouan.fr
 
Eduard 1/48: I-16 II Yentsu de Piotr Kozachenko Nankin 1938
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Eduard 1/48: I-16 II Yentsu de Piotr Kozachenko Nankin 1938
» [Eduard] Mig 21 Bis - 1/48e -
» [Eduard] F6F-3 Hellcat, 1/48e
» [Eduard] Mirage III CJ - 1/48e -
» [Eduard] Mirage 2000C , 1/48e (EC 01.012 "Cambresis"BA103)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divertissements et échanges :: Maquettisme et aéromodélisme :: Maquettisme-
Sauter vers: