AccueilFAQRechercherS'enregistrerRéservé aux membresRéservé aux membresSite AARéservé aux membresRéservé aux membresConnexion

Partagez | 
 

 Les opérations aériennes en AOI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Manfred
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 1380
Age : 32
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 07/02/2005

MessageSujet: Les opérations aériennes en AOI   Mer 12 Déc 2012 - 20:59

Bonjour,

Si cela intéresse certains. Posté sur un autre forum.

Bonjour,

En juin 1940, un affrontement éclate dans la lointaine Corne de l'Afrique opposant les forces du Commonweath et les Italiens autour de leur Empire (Ethiopie, Érythrée, Somalie italienne).

Face à cette situation, la RAF ne peut opposer que quelques Squadrons à l'armement obsolète au Soudan et à Aden.

Les 14, 47 et 223 Squadrons RAF, au Soudan, ne disposent que de quelques bombardiers Vickers Wellesley


(c) 14 Squadron RAF Association


(c) Crown Copyright: IWM

La situation est légèrement meilleur à Aden avec la présence du 8 Squadron RAF, rejoint rapidement par les 39 et 11 Squadron RAF provenant des Indes (quoique le dernier n'est constitué que d'un Flight) équipé du ..... moderne Bristol Blenheim Mk I


(c) 8 Squadron Association
Blenheim Mk I (L6653 HV-Y), gravement endommagé, par la DCA, lors d'un raid de 9 appareils sur Assab. Plt Off R.C. Young ; Sgt Jones ; LAC Cumner-Price

A noter que le 8 Squadron RAF possède aussi quelques Vickers Vincent.


(c) 8 Squadron Association
K4712 HV-L


La chasse est, par contre, très réduite avec uniquement le 94 Squadron RAF basé à Aden avec ses Gloster Gladiator


(c) Håkan Gustavsson
Gladiator N2280, endommagé à l'atterrissage par le Flg Off Gordon S.K. Haywood

Quoique quelques renforts arrivent avec le 203 Squadron RAF et ses Bristol Blenheim Mk IVF, version chasse.


(c) Crown Copyright: IWM

et surtout l'arrivée au Soudan du K Flight (112 Squadron RAF), équipé aussi de Gloster Gladiator

(c) Håkan Gustavsson



La situation au Kenya est plus complexe puisque les britanniques ne disposent d'aucuns moyens aériens réels. Heureusement, ils peuvent compter rapidement sur l'Empire puisque le Southern Rhodesia transfère progressivement dès l'été 1939, l'ensemble de sa force aérienne composé du 1 Squadron, rapidement modifié en 237 (Rhodesia) Squadron RAF avec un mélange de biplan dépassé : Hawker Hart, Hardy et Audax.


Flt Sgt Jack G. Hall au poste de mitrailleur sur un Hawker Hardy


Après de difficiles négociations la SAAF acceptent aussi d'entrer en guerre sous certaines conditions (théâtre africain) et commence en juin à envoyer ses moyens aériens au Kenya. Malheureusement son armement (lié aux restrictions financières des années 1920 et 1930) est aussi fortement dépassé.

Toujours est-il que les Sud-africains sont en mesure de constitué un groupe de bombardement, le 12 Squadron SAAF constitué de Ju 86 militarisé de la South African Airways









(c) SAAF Museum, Swartkop


Cependant, la dotation de la SAAF est principalement constitué d'un biplan : le Hartbeest (140 appareils sur environs 200), une modification locale du Hawker Hart destiné à fournir un avion à tout faire, mais qui en 1940 ne guère être employé que pour la coopération terrestre. C'est le rôle du 11 Squadron SAAF, remplacé dès fin juin par le 40 Squadron SAAF.










Tandis qu'au pays, les jeunes pilotes attendent leur envoi au nord. Il faut construire toute une force aérienne à partir de rien.

(c) SAAF Museum, Swartkop

Enfin, l'Afrique du Sud est en situation de pouvoir envoyé ses Squadrons de chasse. Constitué à l'origine du 1 Squadron SAAF (le prima, crée en 1922), celui-ci mute rapidement afin de constitué les 2 et 3 Squadrons SAAF. Cependant, l'équipement des débuts est quelque peu légers avec seulement 6 Hawker Fury et 3 Hawker Hurricane Mk I (verson bipale). Quoique progressivement, ils pourront récupérer quelques vieux Gloster Gladiator déclassé par les britanniques en Egypte et quelques Hurricane. Quant aux Mohawk, il faudra attendre plusieurs aller-retours entre le Kenya et l'Afrique du Sud pour voir régler leurs problèmes moteurs au moment où la campagne est terminé.





















(c) SAAF Museum, Swartkop

_________________
Combats aériens sur la Corne de l'Afrique (juin 1940 - novembre 1941)
http://aviationaoi.wordpress.com/
(version 2.1, MAJ avril 2013)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les opérations aériennes en AOI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les opérations aériennes en AOI
» Opérations aériennes en Irak, 1941
» Les opérations esthétiques avortées sur VW
» Considérations physiques : lévitation félino-tartinique
» Drônes, hélicos, les nouveaux moyens de prise de vue aériennes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Multimédia :: Photographies-
Sauter vers: