AccueilFAQRechercherS'enregistrerRéservé aux membresRéservé aux membresSite AARéservé aux membresRéservé aux membresConnexion

Partagez | 
 

 il y a cent ans s'achevait la guerre italo-turque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
didier
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 399
Age : 43
Localisation : Charente
Date d'inscription : 24/08/2011

MessageSujet: il y a cent ans s'achevait la guerre italo-turque    Jeu 1 Nov 2012 - 17:00

Bonjour,

avec quelques jours de retard

il y a cent ans s'achevait la guerre italo-turque (18 octobre 1912)

Au court de ce conflit l'aviation et les dirigeables furent utilisés pour la première fois pour des fins guerrières (en parallèle avec l'usage d'avions a partir de 1911 au mexique).
donc sans refaire l'historique de ce conflit, juste quelques liens (en italien) évoquant le volet aérien des opérations pour marquer le coup !

http://it.wikipedia.org/wiki/Aeronautica_nella_guerra_italo-turca

http://www.umbertosolettieditore.com/drupal/sites/default/files/bolla.pdf

http://www.aviazione-italiana.it/Storia%20Aeronautica%20Italiana%202.html

http://www.talpo.it/guerra_italo_turca_1911.html



IL PRIMO VOLO DI GUERRA- LIBIA 23 OTTOBRE 1911-

All' inizio della Campagna Italo-Turca fu inviata in Libia la Sezione Aviazione del Battaglione Autonomo Specialisti comprendente 9 aeroplani ( 3 Nieuport, 2 Blèriot XI, 2 Farman e 2 Etrich “Taubè”) 5 piloti effettivi (Piazza, Moizo, De Rada, Rossi, Gaviotti), 5 piloti di riserva, coadiuvati da un sottufficiale e 30 uomini di truppa. Il 23 ottobre 1911 alle ore 16,15 il Capitano Carlo Piazza (1871-1917) col suo monoplano Blèriot XI effettuò la prima missione di ricognizione aerea della storia militare dell'Aeronautica sorvolando i dintorni dell'oasi di Zanzur, due ore dopo si alzò in volo anche il Capitano Moizo su Nieuport. Nel febbraio 1912 lo stesso Capitano Piazza col Blèriot XI, attrezzato di una macchina fotografica Bebè Zeiss, effettuò anche la prima ricognizione fotografica militare. I frequenti voli consentirono al Comando di acquisire una profonda conoscenza del territorio circostante, la dislocazione delle posizioni nemiche e la regolazione del tiro delle batterie terrestri e navali. Il Blèriot XI, monoposto aveva una velocità di 85 Km/h, l'autonomia teorica di 300 km, saliva a 1.000 metri in 18', montava il motore Gnòme da 50 CV, così pure per il Neuport, mentre il motore del “Taubè” era un Austro-Daimler da 75 CV.
source http://www.albertoparducci.it

Didier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
il y a cent ans s'achevait la guerre italo-turque
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» liquidation moins 50 pour cent a la couronne
» DODGE environ 30 pour cent du chiffre d'affaires CHRYSLER
» Offre d'ACHAT GROUPE - Livre: 100*100 Cent Alfas p/ Cent Ans
» quel moulinet casting a moins de cent euros
» 50 Cent "The Enforcer" (B.O. du film Real Steel)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Histoire de l'Aviation par périodes :: 1890-1930 :: Les Débuts de l'Aviation-
Sauter vers: