AccueilFAQRechercherS'enregistrerRéservé aux membresRéservé aux membresSite AARéservé aux membresRéservé aux membresConnexion

Partagez | 
 

 Jours après jours : La drôle de Guerre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
AuteurMessage
MIKE-89
Major
Major
avatar

Nombre de messages : 718
Age : 61
Localisation : Près d'Auxerre
Date d'inscription : 06/04/2005

MessageSujet: Re: Jours après jours : La drôle de Guerre   Mar 2 Mai 2006 - 20:23

30 avril 1940:
Bilan des opérations du mois:
-Pour la chasse: 1.845 sorties , 16 victoires, 5 avions perdus (3 MS406 + 1 CurtissH75 abattus en combat aérien ; 1 MS406 endommagé)
-Pour le renseignement: 191 missions , 4 avions perdus ( 2 Bloch174 abattus en combat aérien ; 1 Amiot143 abattu par la flak)

1 mai 1940:
Nos unités alignent:
MS406.........................................296 appareils
CurtissH75......................................99 appareils
Bloch151.........................................37 appareils
Bloch152.........................................94 appareils
Dewoitine520...................................19 appareils
Potez630..........................................8 appareils
Potez631.........................................62 appareils
Potez637.........................................17 appareils
Potez63.11.....................................260 appareils
Bloch174..........................................8 appareils
Lioré-et-Olivier 451.........................55 appareils
Amiot354...........................................7 appareils
Breguet691.......................................12 appareils
Breguet693........................................24 appareils

Total...............................................998 appareils
Une nouvelle escadrille de reconnaissance vient de naître: le GR II/14. Elle est formée à partir d’appareils pris dans les autres escadrilles. Le 14ème GAA est rebaptisé GR I/14.

2 mai 1940:
Les troupes britanniques d’Andalsnes sont évacuées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manfred
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 1380
Age : 32
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 07/02/2005

MessageSujet: Re: Jours après jours : La drôle de Guerre   Mar 2 Mai 2006 - 22:56

Côté Luftwaffe

26 avril 1940

La journée commence trés tôt pour la Jagdwaffe puisque l'Oberfeldwebel Hermann Förster de la 11.(N)/JG 2 (chasse de nuit) abat un Hampden à 01h10.

La Luftwaffe continue toujours de subir des pertes en Norvège puisque, au moins, 2 nouveaux He 111 sont signalés perdu. L'un appartenait à la 9./LG 1 et est abattu par des appareils du 803 Sqn, le pilote : l'unteroffizier Theodor Mertens étant capturé. Le second, appartenant à la 5./KG 4, décollant de Fornebu est abattu là encore par des appareils de 801 Sqn près de Digrevarden. Le pilote : le Feldwebel Gumbrecht est là encore capturé.

27 avril 1940

Sur le front français, rien n'est à signaler.

¨Par contre, la Luftwaffe continue d'opérer en Norvège puisque les Kampfgeschwadern contiuent de subir des pertes. Ainsi, pas moins de 4 He 111 vont encore être rayés des listes.
La 9./KG 26 perd ainsi 2 appareils du fait des 800 et 803 Sqn. Les appareils seront finalement perdu près d'Åndalsnes. Dans les 2 cas, les pilotes (Leutnant Horst Schopis et Unteroffizier Willi Liermann ) seront capturés. Un autre appareil de la KG 26 est aussi signalé perdu mais ni les raisons de cette perte ni la staffel d'origine n'est indiqué.

_________________
Combats aériens sur la Corne de l'Afrique (juin 1940 - novembre 1941)
http://aviationaoi.wordpress.com/
(version 2.1, MAJ avril 2013)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manfred
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 1380
Age : 32
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 07/02/2005

MessageSujet: Re: Jours après jours : La drôle de Guerre   Mer 3 Mai 2006 - 13:08

Côté Luftwaffe

28 avril 1940

La Luftwaffe continue de subir des pertes en Norvège.

Ainsi, 5 hydravion He 115 B-2 (W.Nr. 2097, 1861, 2220, 2409 et 1877) sont détruits lors d'un raid d'appareils britanique sur l'hydrobase de Trondheim. Les appareils appartenaient à la 1./KüGr 506.

1 He 111 de la 8./KG 26 décollant de Sola est quand à lui abattu par des Skua du 803 Sqn, à 35km SE de Ålesund. le pilote (Unteroffizier Hans Liesske ) étant capturé.

29 avril 1940

La journée est relativement calme pour la Luftwaffe sur tous les fronts et les pertes sont relativement faible.

Cependant, au moins 2 Ju 52 sont signalés détruits lors d'une collision au sol sur l'aérodrome de Fornebu.

30 avril 1940

En ce dernier jour du mois d'avril, la situation est toujours aussi calme sur le front de l'Ouest même si une victoire est revendiqué par la JG 2.

En effet, des Bf 109 E de la 3./JG 2 sous le commandement du Leutnant Rudolf Pflanz intercepte un Potez 63 au dessus de Merzig en fin de journée. l'appareil est revendiqué par Pflanz à 19h20.
Né le 1er juillet 1914 à Ichenheim, il s’engage dans la Luftwaffe et sert à la JG 131, désignée JG 2 à partir du 1er mars 1939. Il est tout d’abord nommé à la 3./JG 2 où il remporte sa première victoire sur un Potez 63, le 30 avril 1940. Durant la Bataille d’Angleterre, il vole aux côtés du Major Helmut Wick au sein du Stab I./JG.2 et il aurait abattu, le 28 novembre 1940, le Flight Lieutenant John Dundas du 609 Squadron, après que ce dernier ait abattu le Major Wick. Il reçoit la Ritterkreuz, le 1er août 1941, pour sa 20ème victoire. L’Oberleutnant Pflanz est alors nommé Staffelkäpitan de la 11./JG 2 le 1er mai 1942. Le 5 juin, il descend 3 Spitfire au-dessus de l’estuaire de la Somme. Le 31 juillet 1942, lors d’un combat aérien, il remporte sa dernière victoire sur un Spitfire avant d’être lui-même abattu aux commandes de son Bf 109 G1 « blanc 1 ». Il sera promu au grade d’Hauptmann à titre posthume. Il était titulaire de 52 victoires, dont 45 Spitfire, toutes obtenues sur le front Ouest.

En Norvège, les combats reprenent de l'intensités puisque la 4./JG 77 revendique 3 victoires dont 2 sur des Blenheim et 1 sur un Wellington aux crédits des Oberleutnant Helmut Henz, Leutnant Heinz Demes et Oberfeldwebel Erwin Sawallisch. La Staffel perd, cependant, dans le combat un Bf 109 E-3 (W.Nr. 1537) piloté par l'un des vainqueur, le Leutnant Heinz Demes (tué).

La I./ZG 76 subit de lourdes pertes puisque 3 de ses appareils sont perdus en missions dont plus grave, l'appareil du Kommandeur : l'Hauptmann Günther Reinecke, tué dans le crash de son appareil.

Divers autres appareils sont signalés détruits dont un Ju 88 C de la (Z)./KG 30...

1 mai 1940

Sur le front de l'Ouest, la Luftwaffe est alors entrain de préparer son offensive et de nombreuses Geschwadern, Gruppen ou Staffeln sont en mouvement pour rejoindre les divers terrain du front.

En Norvège, la 4./JG 77 remporte une nouvelle victoire sur un Hudson, victoire au crédit du Leutnant Georg Schirmböck au S.W. de Stavanger.

1 Ju 87 de la 2./St.G 1 piloté par l'oberfeldwebel Erich Stahl est quand à lui abattu par des Swordfish du 810 ou 820 Sqn au dessus de la Norvège.

2 mai 1940

Là encore, la journée est calme pour la Luftwaffe sur les 2 fronts et les pertes modérés. 11 Ju 52 sont toutefois détruit lors d'un bombardement de Fornebu ainsi qu'un Hs 126.

Un Ju 88 A-1 de la III./LG 1 s'écrase quand à lui près de Neumünster (peut-être lors d'un changement de terrain par l'unité).

_________________
Combats aériens sur la Corne de l'Afrique (juin 1940 - novembre 1941)
http://aviationaoi.wordpress.com/
(version 2.1, MAJ avril 2013)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tex Hill
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 8109
Age : 59
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: Jours après jours : La drôle de Guerre   Mer 3 Mai 2006 - 15:09

JV69_Manfred a écrit:
Durant la Bataille d’Angleterre, il vole aux côtés du Major Helmut Wick au sein du Stab I./JG.2 et il aurait abattu, le 28 novembre 1940, le Flight Lieutenant John Dundas du 609 Squadron, après que ce dernier ait abattu le Major Wick.
Me 109 s'est encore fait descendre !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stache13
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant
avatar

Nombre de messages : 2556
Age : 67
Localisation : aix en provence
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: Jours après jours : La drôle de Guerre   Mer 3 Mai 2006 - 15:12

tex, fais gaffe Dundas va renaitre de ses cendres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://airplane.over-blog.com/
Tex Hill
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 8109
Age : 59
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: Jours après jours : La drôle de Guerre   Mer 3 Mai 2006 - 15:18

Un Phénix nommé Dundas ???

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stache13
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant
avatar

Nombre de messages : 2556
Age : 67
Localisation : aix en provence
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: Jours après jours : La drôle de Guerre   Mer 3 Mai 2006 - 15:37

tex
phenix comme maison phenix ou comme
Le phénix ou phœnix (du grec φοῖνιξ / Phoinix) est un oiseau fabuleux, doué de longévité et caractérisé par son pouvoir de renaître après s'être consumé sous l'effet de sa propre chaleur. Il symbolise ainsi les cycles de mort et de résurrection. Emblématiquement, le phénix correspond à l'été, au feu et au rouge.http://fr.wikipedia.org/wiki/Ph%C3%A9nix
ou comme

La bière Phoenix est la plus connue et la plus appréciée des bières de l'île Maurice.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Phoenix_%28bi%C3%A8re%29
Son taux d'alcool est de 5,5%.


Cassandre il n'y a que 5.5 %, ne parle pas d'alcoolique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://airplane.over-blog.com/
MIKE-89
Major
Major
avatar

Nombre de messages : 718
Age : 61
Localisation : Près d'Auxerre
Date d'inscription : 06/04/2005

MessageSujet: Re: Jours après jours : La drôle de Guerre   Mer 3 Mai 2006 - 20:16

3 mai 1940:
Les troupes franco-britanniques de Namsos sont évacuées.



plan résumant la campagne de Norvège.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MIKE-89
Major
Major
avatar

Nombre de messages : 718
Age : 61
Localisation : Près d'Auxerre
Date d'inscription : 06/04/2005

MessageSujet: Re: Jours après jours : La drôle de Guerre   Sam 6 Mai 2006 - 13:27

Comme la période est rès calme et que je vais être absent qqs jours...

5 mai 1940:
Stratus bas toute la journée.
La 54ème escadre (bombardement), nommée désormai la 18ème groupement d’assaut, quitte Vinon pour La Ferté-Gaucher (I/54) et Nangis (II/54). (Icare n°87)

6 mai 1940.
GC II/10 : le groupe quitte la Bretagne pour Rouen-Boos en protection du port de Rouen et de la Basse-Seine.

7 mai 1940:
GC I/2 : Le commandant est informé de l’imminence de l’offensive allemande. Toutes les formations de l’Air sont mises, à partir du 8 à l’aube, en état d’alerte renforcée. Dans chaque groupe, une patrouille triple demeure en alerte, du lever du soleil à la tombée de la nuit. (45)

8 mai 1940:
Une patrouille polonaise du GC II/7 a pris en chasse un bimoteur adverse mais n’a pas réussit à le rejoindre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manfred
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 1380
Age : 32
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 07/02/2005

MessageSujet: Re: Jours après jours : La drôle de Guerre   Sam 6 Mai 2006 - 17:15

Côté Luftwaffe

3 mai 1940

Encore une journée calme puisqu'aucune revendication n'est demandé par la Jagdwaffe.

Il semble qu'au moins un hydravion He 115 de la 1./KüGr 906 soit porté disparu en mer du Nord près de Kattegatt, au large de l'Allemagne. Les trois membres d'équipages seront récupérés.

4 mai 1940

Rien à signaler sur la Luftwaffe.

5 mai 1940

2 Blenheim en opération au dessus de l'Allemagne (surement en attaque ou mission de reconnaissance au dessus d'un port) sont interceptés par la rotte d'alarme de la 5.(Jagd)/Tr.Gr.186 (l'une des Staffeln de chasse de la geschwadern chargé à l'origine d'embarquer sur le future porte-avion allemand).
Les 2 Blenheim sont abattus à 17h30 par les Unteroffiziere Reinhold Schmetzer et Herbert Kaiser.

Herber Kaiser connaîtra une longue carrière dans la Luftwaffe. En effet, il servira ,par la suite, succesivement aux JG 77, JG 1 et JV 44. Promu Leutnant, titulaire de la Ritterkreuz, il sera crédité de 68 victoires.

Un He 111 de la 8./KG 26 est par ailleurs abattu par des appareils britaniques près de Trondheim.

6 mai 1940

La II.(jagd)/TR.Gr. 186 est une fois de plus trés active puisque sa 5.Staffel revendique les 2 seuls victoires de la journée pour la Jagdwaffe. En effet, 1 Wellington est abattu au N. de Nordeney à 06h00 par le Leutnant Peter Emmerich et un Blenheim à 06h03 par le Leutnant Wilhelm Schopper.

Hans-Wilhelm Schopper servira par la suite à la JG 77 puis JG 4. Promu Oberleutnant, crédité de 39 victoires, il semble avoir été trés grièvement blessé le 12 février 1944.
Peter Emmerich servira quand à lui, par la suite, à la JG 51 et sera crédité d'au moins 6 Luftsiege.

7 mai 1940

Au moins un He 111 de la KüGr 806 est pardu suite à un accident au dessus du Danemark.

8 mai 1940

Le calme avant la tempête...

9 mai 1940

La 9./KG zbV 108 perd 2 Do 26 dont le "P5 + BH" W.Nr. 792. L'un des pilotes, l'Oberleutnant Schack est tué.

Sinon, la Luftwaffe reçoit l'ordre de se tenir prête à soutenir l'offensive allemande à l'ouest. La nuit sera trés courte pour les pilotes des differentes Geschwadern..., et le réveil trés dure pour les Néerlandais, Belges et Français.

Au soir du 9 mai, la Luftwaffe aligne les unités suivantes...

Luftflotte 2

Stab JG 1 : 4 (4) Bf 109 E à Jever
I./JG 1 : 46 (24) Bf 109 E à Gymnich
II./JG 2 : 47 (35) Bf 109 E à Nordholz
IV./JG 2 (chasse de nuit) : 31 (30) Bf 109 D et 36 (13) Ar 68 à Hopsten
III./JG 3 : 37 (25) Bf 109 E à Hopsten
I./JG 20 : 48 (36) Bf 109 E à Bönninghardt
I./JG 21 : 46 (34) Bf 109 E à Mönchengladbach
Stab JG 26 : 4 (3) Bf 109 E à Dortmund
I./JG 26 : 44 (35) Bf 109 E à Bönninghardt¨
II./JG 26 : 47 (36) Bf 109 E à Dortmund
III./JG 26 : 42 (22) Bf 109 E à Essen-Mühlheim
Stab JG 27 : 4 (4) Bf 109 E à Mönchengladbach
I./JG 27 : 39 (28) Bf 109 E à Bönninghardt
II./JG 27 : 44 (34) Bf 109 E à Bönninghardt
Stab JG 51 : 4 (3) Bf 109 E à Bönninghardt
I./JG 51 : 47 (38) Bf 109 E à Krefeld
II.(J)/186 : 48 (35) Bf 109 T à Wangerooge
I.(J)/LG 2 : 48 (32) Bf 109 E à Wyk-auf-Föhr/Esbjerg (me demander comme cela se prononce )

I./ZG 1 : 35 (22) Bf 110 C/D à Kirchenhellen
II./ZG 1 : 36 (26) Bf 110 C/D à Gelsenkirchen-Uer
Stab ZG 26 : 3 (3) Bf 110 C/D ) Dortmund
I./ZG 26 : 32 (11) Bf 110 C/D à Niedermendig
II./ZG 26 : 37 (30) Bf 110 C/D à Krefeld

Stab KG 4 : 8 (7) He 111 P, 1 (0) He 111 D à Fassberg
I./KG 4 : 36 (24) He 111 H à Gütersloh
II./KG 4 : 35 (18) He 111 P à Fassberg
III./KG 4 : 23 (12) He 111 P, 37 (21) Ju 88 A à Delmenhorst
KG 27 : 5 (4) He 111 P, 1 (1) He 111 D à Hannover-Langenhagen
I./KG 27 : 36 (25) He 111 P à Hannover-Langenhagen
II./KG 27 : 35 (25) He 111 P à Delmenhorst
III./KG 27 : 38 (32) He 111 P à Wunstorf
Stab KG 30 : 2 (2) Ju 88 A, 1 (0) He 111 H à Oldenburg
I./KG 30 : 34 (25) Ju 88 A à Oldenburg
II./KG 30 : 38 (25) Ju 88 A à Oldenburg
III./KG 30 : 30 (20) Ju 88 A à Marx
Stab KG 54 : 6 (4) He 111 P, 1 (0) He 111 D à Quakenbrück
I./KG 54 : 36 (33) He 111 P à Quakenbrück
II./KG 54 : 39 (26) He 111 P à Varrelbusch
III./KG 54 : 35 (27) He 111 P à Vechta
Stab KG 77 : 8 (6) Do 17 Z à Düsseldorf
I./KG 77 : 35 (28) Do 17 Z à Werl
II./KG 77 : 35 (28) Do 17 Z, 1 (1) Do 17 U à Düsseldorf
III./KG 77 : 34 (21) Do 17 Z à Düsseldorf
Stab LG 1 : 5 (4) He 111 H, 1 (0) Ju 88 A à Düsseldorf
I./LG 1 : 30 (22) He 111 H à Düsseldorf
II./LG 1 : 26 (18) He 111 H, 32 (4) Ju 88 A à Düsseldorf
III./LG 1 : 12 (5) He 111 H, 27 (12) Ju 88 A à Düsseldorf

Auklarungsstaffel zbV : 5 (4) Do 17 M, 2 (1) He 111 H à Bremen

Stab./StG 2 : 3 (3) Ju 87 B, 6 (5) Do 17 M à Köln-Ostheim
I./StG 2 : 40 (33) Ju 87 B à Köln-Ostheim
II./StG 2 : 38 (27) Ju 87 B à Köln-Ostheim
III./StG 2 : 38 (27) Ju 87 B à Köln-Ostheim
I./StG 76 : 39 (34) Ju 87 B à Köln-Ostheim
Stab StG 77 : 4 (3) Ju 87 B, 6 (5) Do 17 M à Köln-Butzweilerhof
I./StG 77 : 39 (31) Ju 87 B à Köln-Butzweilerhof
II./StG 77 : 39 (30) Ju 87 B à Köln-Butzweilerhof
IV.(St)/LG 1 : 39 (37) Ju 87 B à Duisburg
II.(S)/LG 2 : 49 (38) Hs 126 à Köln-Butzweilerhof

Luftflotte 3

Stab JG 2 : 4 (4) Bf 109 E à Frankfurt-Rebstock
I./JG 2 : 45 (33) Bf 109 E à Frankfurt-Rebstock
III./JG 2 : 42 (11) Bf 109 E à Frankfurt-Rebstock
I./JG 3 : 48 (38) Bf 109 E à Vogelsang
II./JG 51 : 42 (30) Bf 109 E à Böblingen
Stab JG 52 : 3 (3) Bf 109 E à Mannheim-Sandhofen
I./JG 52 : 46 (33) Bf 109 E à Lachen/Speyerdorf
II./JG 52 : 42 (28) Bf 109 E à Speyer
III./JG 52 : 48 (39) Bf 109 E à Mannheim-Sandhofen
Stab JG 53 : 4 (4) Bf 109 E à Wiesbaden-Erbenheim
I./JG 53 : 46 (33) Bf 109 E à Wiesbaden-Erbenheim
II./JG 53 : 45 (37) Bf 109 E à Wiesbaden-Erbenheim
III./JG 53 : 44 (33) Bf 109 E à Wiesbaden-Erbenheim
Stab JG 54 : 4 (4) Bf 109 E à Böblingen
I./JG 54 : 42 (27)à Bf 109 E à Böblingen
I./JG 76 : 46 (39) Bf 109 E ) Ober-Olm
Stab JG 77 : 4 (3) Bf 109 E à Peppenhoven
I./JG 77 : 46 (28) Bf 109 E à Odendorf

Stab ZG 2 : 3 (2) Bf 110 C/D à Darmstadt-Griesheim
I./ZG 2 : 32 (22) Bf 110 C/D à Böblingen
II./ZG 26 : 35 (25) Bf 110 C/S*D à Kaarst/Neuss
I./ZG 52 : 35 (23) Bf 110 C/D à Neuhausen ob Eck
Stab ZG 76 : 3 (3) Bf 110 C/D à Cologne-Wahn
II/ZG 76 : 33 (25) Bf 110 C/D à Cologne-Wahn
V/LG 1 : 33 (27) Bf 110 C/D à Mannheim Sandhoven

Stab KG 1 : 5 (3) He 111 H à Giessen
I./KG 1 : 34 (25) He 111 H à Giessen
II./KG 1 : 35 (23) He 111 H à Kirtorf
III./KG 1 : 33 (27) He 111 H à Ettinghausen
Stab KG 2 : 7 (5) Do 17 Z, 1 (1) Do 17 U à Ansbach
I./KG 2 : 26 (22) Do 17 Z à Giebelstadt
II./KG 2 : 26 (28) Do 17 Z à Ansbach
III./KG 2 : 36 (30) Do 17 Z à Illesheim
Stab KG 3 : 6 (6) Do 17 Z à Würzburg
I./KG 3 35 (31) Do 17Z à Aschaffenburg
II./KG 3 36 (27) Do 17Z à Schweinfurt
III./KG 3 35 (28) Do 17Z à Würzburg
III./KG 28 30 (30) He 111P à Bracht
Stab./KG 51 He 111H, 1 (0) Ju 88 à Landsberg/Lech
I./KG 51 36 (18) He 111H, 23 (7) Ju 88 A à Lechfeld
II./KG 51: 38 (15) Ju 88 à München-Rieur
III./KG 51 : 39 (29) He 111 H à Landsberg/Lech
Stab/KG 53 : 7 (4) He 111H à Roth
I./KG 53: 26 (21) He 111H à Roth
II./KG 53 26 (24) He 111H à Oedheim
III./KG 53: 36 (26) He 111H à Schwäbisch Hall
Stab./KG 55 : 6 (5) He 111P à Leipheim
I./KG 55 : 35 (25) He 111P à Neuburg-Donau
II./KG 55 : 36 (24) He 111P à Leipheim
III./KG 55: 36 (17) He 111 P à Gablingen
Stab KG 76 : 4 (4) Do 17 Z, 1 (0) Do 17 U à Nidda
I./KG 76 : 36 (32) Do 17 Z à Nidda
II./KG 76 : 34 (25) Do 17 Z à Nidda
III./KG 76 : 25 (26) Do 17 Z à Nidda

Stab./StG 1 : 3 (3) Ju 87 B, 6 (5) Do 17 M à Siegburg
II./StG 2 : 38 (33) Ju 87 B à Siegburg
I.(St)/TrGr.186: 39 (36) Ju 87 T à Hemweiler
III./StG 51: 39 (31) Ju 87 B à Köln-Wahn

_________________
Combats aériens sur la Corne de l'Afrique (juin 1940 - novembre 1941)
http://aviationaoi.wordpress.com/
(version 2.1, MAJ avril 2013)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MIKE-89
Major
Major
avatar

Nombre de messages : 718
Age : 61
Localisation : Près d'Auxerre
Date d'inscription : 06/04/2005

MessageSujet: Re: Jours après jours : La drôle de Guerre   Mar 9 Mai 2006 - 20:55

9 mai 1939:
Un DO17P du 3.(F)/123 a été attaqué par 5 MS406 du GC II/7 au dessus de Dijon.

Voilà, le "jours après jours: la drôle de guerre" est terminé.
Du côté français, les positions des groupes aériens sont résumés sur la carte sis-dessous:

(création personnelle) Apparemment on ne voit rien, mais il suffit de télécharger l'image et ensuite de zoomer


(In Aéro-journal n°43 “Le Potez 63.11 au combat)

Les forces terrestres en présence: 9mai40

L'Armée de l'Air dispose, ce jours, de 4.807 avions de combat sur lesquels 1.972 sont aux armées, en métropole, dont 686 (28,7%) indisponibles.(ce taux d'indisponibilité est normal)
Le nombre d'appareils prêts à aller au combat atteint 1286, augmenté des effectifs britanniques, soit 416 avions. ... Faut-il retirer des 1286 appareils français disponibles ceux qui sont dépassés, soit 23 chasseurs, 139 bombardiers, et 111 appareils de rensignement? Dans ce cas les effectifs français totaus tomberaient à 1.013.

Patrick FACON ("L'Armée de l'Air dans la tourmente. La bataille de France 1939-1940" page 169)

Ce soir encore, comme tous les soirs depuis septembre 39, les français vont aller se coucher (presque) sereinement. Mais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tex Hill
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 8109
Age : 59
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: Jours après jours : La drôle de Guerre   Mar 9 Mai 2006 - 21:27

Bravo Mike pour ces 8 mois et 1/2 de récits.
Qu'est ce que tu vas nous faire maintenant ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manfred
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 1380
Age : 32
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 07/02/2005

MessageSujet: Re: Jours après jours : La drôle de Guerre   Mer 10 Mai 2006 - 11:20

Salut

Ben comme Tex Hill..., merci boucoup Mike pour tous ces récits sur la Drôle de guerre qui furent passionnant à lire... Et merci aussi de m'avoir permit de participer (certes sur la fin...) à cette formidable aventure qui m'a permit de vraiment fouillier un peu partout dans ma doc, sur des sites internet..., etc..., qui m'a procurer un véritable plaisir...

_________________
Combats aériens sur la Corne de l'Afrique (juin 1940 - novembre 1941)
http://aviationaoi.wordpress.com/
(version 2.1, MAJ avril 2013)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aspirant Grange
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 382
Age : 23
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: Jours après jours : La drôle de Guerre   Jeu 18 Déc 2008 - 13:35

Bravo Pour cette formidable Chronique de L'aviation Française durant la drôle de Guerre, un véritable travail D'historien!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fanavman
Major
Major
avatar

Nombre de messages : 1179
Age : 28
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 07/06/2009

MessageSujet: Re: Jours après jours : La drôle de Guerre   Mer 26 Mai 2010 - 20:16

Bonjour Mike
Je relisais ces passionants réçits que je n'avais auparavant que survolé, et qui surtout doivent représenter un sacré travail, aussi bien pour toi que Manfred....
J'aimerais réagir à quelques écrits:

Citation :
25 septembre 1939:
Joseph Kessel et Edouard Helsey, journalistes de Match, sont allés interwiever Legrand au II/5.Un article devrait bientôt parraitre.
Pourrais-tu m'indiquer, s'il-te-plaît, d'où tiens-tu cette info (C'est pour mon article)? Avec, si possible, la page (désolé, rigueur "professionnelle" )
Merci d'avance!

Citation :
J'ai comme l'impression que la DCA française était moins efficace que la Flak allemande...
Pas toujours.....: le 10 mai, la Luftwaffe perdra 10 appareils au-dessus de la France du fait de la DCA, soit 19% de ses pertes de cette journée (53 appareils)
(Source: EHRENGARDT, Christian-Jacques. (2010). "Blietzkrieg : le jour où le ciel nous a foudroyés". Aéro Journal, n°15, p. 22-49.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MIKE-89
Major
Major
avatar

Nombre de messages : 718
Age : 61
Localisation : Près d'Auxerre
Date d'inscription : 06/04/2005

MessageSujet: Re: Jours après jours : La drôle de Guerre   Mer 26 Mai 2010 - 21:16

Salut Fanavman,
La phrase a été trouvée dans le livre du Cl LEGRAND ( Chasseurs en vue...)
L'article est parru dans le Match du 26 octobre 1939 (et non qqs jours après le 25 septembre; souvenirs, souvenirs...des auteurs!) et comprend 11 pages.
Je l'ai trouvé dans un lot de Match que j'ai acheté il y a qqs semaines; si tu veux que je te le scanne...
Pour la deuxième citation, je répondrais que qqs exceptions ne font pas la règle! Je suis convaincu qu'entre la DCA et la Flack, il n'y avait pas photo!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fanavman
Major
Major
avatar

Nombre de messages : 1179
Age : 28
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 07/06/2009

MessageSujet: Re: Jours après jours : La drôle de Guerre   Jeu 27 Mai 2010 - 0:41

Bonsoir Mike.

Citation :
je répondrais que qqs exceptions ne font pas la règle! Je suis convaincu qu'entre la DCA et la Flack, il n'y avait pas photo!
Entièrement! C'est ca le problème: pour avancer des conclusions, il faut donner des exemples précis, et l'exception ne confirme pas pour autant la règle....faut s'y retrouver quelquefois (j'en fais l'expérience, pour mon étude)...

Citation :
si tu veux que je te le scanne...
Merci de ta proposition, mais j'ai déja celui-ci. Il s'agit bien donc de l'un des deux articles de "Match" qui est évoqué dans l'article de Lionel Persyn sur les "9 contre 27"....

Merci beaucoup!

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
waroff
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 499
Date d'inscription : 04/05/2008

MessageSujet: Re: Jours après jours : La drôle de Guerre   Sam 11 Jan 2014 - 20:59

Tex Hill a écrit:
MIKE-89 a écrit:
23janvier 1940:
Les GB I/32 et II/32 sont basés sur le terrain d’Orange-Plan-de-dieu.On avait de tout temps amarré les avions face au vent.Ors, il arriva un jour l’ordre étonnant, mais péremptoire, de les amarrer vent arrière.Ce fut naturellement un tollé du haut en bas de l’échelle, chez les exécutants. Rien n’y fit. Des explications, données avec condescendance, il ressortait que nous étions attachés à un mode de vie périmé qu’avait décidé de renouveler les cerveaux de l’Ecole de guerre. Un soir, le mistral se leva...
Le lendemain matin, il n’y avait plus, en France, de bombardement lourd.Le désastre était complet, comme en témoigne les photos de l’époque: ailerons aplatis en volets de courbure, gouvernes déchiquetées, avions poussés dans les bois voisins...

Avec des types qui prenaient de telles décisions, on peut comprendre que beaucoup de Français étaient persuadés de l'existence d'une véritable 5ème colonne très organisée.

PS : toujours aussi passionnant ton récit.
Merci

Bonjour,
je reviens là dessus,

parcage
- face au vent, commandes bloqués avec les gouvernes de profondeur relevées, afin que le vent debout tende à plaquer la queue au sol
- vent arrière, blocage des commandes avec les gouvernes de profondeur baissées. Présenté ainsi le vent arrière plaque l'avion au sol.
Ces consignes étaient logiques, ont elles été applqiuées dans leur totalité? (consignes 4E, stockage et garage, 1938)

Si les ailerons se sont tranformés en "volet" et que la queue s'est relevée, c'est que les commandes étaient libres
et que les gouvernes de profondeur faisaient prise au vent à leur gré.

Les mécanos n'auraient pas pas amarré les avions au sol avec les dispositifs prévu pour, ou des piquets?.....
ce serait un manquement au règlement.

bizarre



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jours après jours : La drôle de Guerre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jours après jours : La drôle de Guerre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
 Sujets similaires
-
» Jours après jours : La drôle de Guerre
» Nos progrès de jours en jours (bis)
» jours "avec", jours "sans"
» Renault 21 GTS Ph2 1989
» NEIGE, le cheval imprévu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Histoire de l'Aviation par périodes :: 1930 - années 1950 :: Campagnes de France et de Pologne-
Sauter vers: