AccueilFAQRechercherS'enregistrerRéservé aux membresRéservé aux membresSite AARéservé aux membresRéservé aux membresConnexion

Partagez | 
 

 Jours après jours : La drôle de Guerre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Buck D.
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant


Nombre de messages : 2569
Age : 69
Localisation : Calvados (14) et le Cap Orne (61)
Date d'inscription : 26/04/2005

MessageSujet: Re: Jours après jours : La drôle de Guerre   Mar 14 Mar 2006 - 11:58

Bravo et encore merci pour ton travail
J'aime bien aussi les coupures de Pub d'époques.
Je t'envoi par mp la liste des Paris-Match que j'ai, concernant cette époque, ils sont a ta disposition si tu en as besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MIKE-89
Major
Major


Nombre de messages : 718
Age : 60
Localisation : Près d'Auxerre
Date d'inscription : 06/04/2005

MessageSujet: Re: Jours après jours : La drôle de Guerre   Mar 14 Mar 2006 - 22:01

Merçi à toi Buck, pour les encouragements et ta proposition.

@ Manfred : je viens juste de lire ton message! et j'y ai répondu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MIKE-89
Major
Major


Nombre de messages : 718
Age : 60
Localisation : Près d'Auxerre
Date d'inscription : 06/04/2005

MessageSujet: Re: Jours après jours : La drôle de Guerre   Jeu 16 Mar 2006 - 21:48

16 mars 1940:
Un potez 637 du GR I/52 a été touché par la flack. Le pilote (Lt Layec) a été blessé à la jambe et à la main par onze éclats d’obus , mais l’observateur Lt-Col de Vitrolles) a réussit à ramener l’avion à Nancy-Essey grâce à la double commande.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MIKE-89
Major
Major


Nombre de messages : 718
Age : 60
Localisation : Près d'Auxerre
Date d'inscription : 06/04/2005

MessageSujet: Re: Jours après jours : La drôle de Guerre   Lun 20 Mar 2006 - 21:46

19 mars 1940:
Enfin! Les premiers Bloch174 ont été livrés au GR II/33. Leurs pilotes, capitaines Laux, Gelée et de Saint-Exupéry les ont posé à Orconte en provenance de Marignane. Le reste du Groupe, actuellement à Athies-sous-Laon, les rejoindra à Orconte demain.


(Désolé, je ne me souvient plus où j'ai trouvé ces photos; promis, je ne recommencerai plus)

La RAF bombarde Sylt

(Match Mars 40)


(Match Mars 40)

20 mars 1940:
Le gouvernement Daladier a été renversé par un vote de la Chambre : 239 voix pour la confiance, 1 contre, 300 abstentions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MIKE-89
Major
Major


Nombre de messages : 718
Age : 60
Localisation : Près d'Auxerre
Date d'inscription : 06/04/2005

MessageSujet: Re: Jours après jours : La drôle de Guerre   Mer 22 Mar 2006 - 21:43

21 mars 1940:
Paul Reynaud a succédé à Daladier comme Premier Ministre avec une voix de majorité.
Daladier, ministre de la Guerre ; Campinchi, ministre de la Marine ; Laurent-Eynac, ministre de l’Air ; Dautry, ministre de l’Armement.



23 mars 1940:
Le capitaine Gérard du I/3 est détaché à Toulouse, auprès des usines Dewoitine, pour accélérer la livraison des avions “bons de guerre”.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MIKE-89
Major
Major


Nombre de messages : 718
Age : 60
Localisation : Près d'Auxerre
Date d'inscription : 06/04/2005

MessageSujet: Re: Jours après jours : La drôle de Guerre   Ven 24 Mar 2006 - 16:50

BIBLIOGRAPHIE ( mise à jours)
(1) - ICARE n°53 1939-40/ La drôle de guerre
(2) - ICARE n°54 1939-40/La bataille de France vol I: La chasse (1°)
(3) - ICARE n°55 1939-40/La bataille de France vol II : La chasse (2°)
(4) - ICARE n°57 1939-40/La bataille de France vol III: Le bombardement, la reconnaissance
(5) - ICARE n°59 1939-40/La bataille de France vol IV : La reconnaissance et les GAO
(6) - ICARE n°74 1939-40/La bataille de France vol VII : L’aéronautique militaire Belge
(7) - ICARE n°87 1939-40/La bataille de France vol XI : L’aviation d’assaut la 54° escadre (2°
(8)- ICARE n°94 1939-40/La bataille de France vol XII : L’aviation d’assaut la 54°escadre (3°)
(9)-ICARE n°145 1939-40/La bataille de France vol XVI : La chasse (3°)
(10)-ICARE n°156 1939-40/La bataille de France vol XVII : La chasse (4°)
(11)L’aviation de chasse française 1918-1940
Jean CUNY & Raymond DANEL
DOCAVIA n°2 / ed. LARIVIERE
(12)Le Dewoitine D.520
Raymond DANEL & Jean CUNY
DOCAVIA n° 4 / éd. LARIVIERE
(13)L’aviation française de bombardement et de renseignement ( 1918-1940)
Raymond DANEL & Jean CUNY
DOCAVIA n° 12 / éd. LARIVIERE
(14)Les avions Dewoitine
Raymond DANEL & Jean CUNY
DOCAVIA n° 17 / éd. LARIVIERE
(15)Les moteurs à piston aéronautiques français ( tomes 1 et 2)
Alfred BODEMER & Robert LAUGIER
DOCAVIA n° 24 & 25 / éd. LARIVIERE
(16)Dewoitine D 520
DTU
(17)La guerre aérienne(1933-1945)
Patrick FACON
DOCAVIA n° 49 / éd. LARIVIERE
(18) La seconde guerre mondiale (tomes 1 & 2)
Raymond CARTIER
LAROUSSE/PARIS-MATCH
(19) Ceux qu’on n’a jamais vus
R.P. Guy BOUGEROL
Lieutenant observateur de réserve au 2/33
Aumônier de l’air
Ed. ARTHAUD
(20) Le temps des cocardes
Pierre SALVA
Les éditions du PANTHEON
(21) Chasseurs en vue On attaque!
Colonel A.A. LEGRAND
éd. Jacques GRANCHER
(22) Chasseurs du ciel
Capitaine ACCART
éd. ARTHAUD
(23) Dans le ciel de France
E. SEVERAC
éd. CIEUX COLLECTIONS
(24) Misère et grandeur de notre aviation
Lieutenant-Colonel LANGERON
éd. BAUDINIERE
(25) On s’est battu dans le ciel
Capitaine ACCART
éd. ARTHAUD
(26) Batailles dans le ciel
Marcel MIGEO
éd. COLBERT
(27) Aérojournal n° 43 : Le Potez 63.11 au combat
(28) Avions n° 142 : GC II/7 Les exploits d’un groupe de chasse en 39-40
(29) Aérojournal Hors-série n° 8 : Les avions français au combat Le Dewoitine 520 au combat
(30) Avions Hors-série n°14 : GC I/3 Les rois du Dewoitine
(31) Aérojournal n°40 : Dewoitine D.500-510 Le chasseur à la Française
(32) Avions n°133 cahier spécial Le curtiss H-75A en 39-40
(33) Batailles aériennes n°32 La guerre d’hiver 1939-1940: Staline attaque la Finlande
(34) Avions n°143 : Les exploits du GC II/7 en 1939-1940
(35) Batailles aériennes n°18 : Le GC I/2 dans la campagne de France (2°)
(36) Historia magazine n°254: Sedan: Les blindés à l’assaut.
(37) Historia magazine n°252: Les parachutistes en Hollande
(38) Chasseurs au groupe “La Fayette”
Jean GLISCON
ed. Nouvelles Editions Latines
(39) Batailles Aériennes n° 10 La campagne de France (3ème partie) “Vers la défaite”
(40) Batailles Aériennes n° 11 La campagne de France (4ème partie) “Les combats franco-italiens”
(41) Batailles Aériennes n° 17 Le GC I/2 dans la campagne de France (1ère partie)
(42) Batailles Aériennes n° 02 La bataille d’Angleterre: La RAF l’emporte
Icare NN n° 1, 3, 4, 5
Icare n° 128, 133, 138,143,152
Batailles aériennes n° 33, 35, 28, 34, 31, 30, 29, 27, 23, 22, 21, 20, 12, 16, 28,
(43) Aérojournal n° 42
(44) Aérojournal n° 35
(45) Historique du groupe de chasse I/2 “Les cigognes” (1914-1945) SHAA (1982)
(46) L’Armée de l’Air des années noires Vichy 1940-1944 Claude d’ABZAC-EPEZY éd.ECONOMICA
(47) L’Armée de l’Air de la victoire 1942-1945 Patrick FACON éd.ECONOMICA
(48) L’Armée de l’Air dans la tourmente La bataille de France 1939-1940 Patrick FACON éd.ECONOMICA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MIKE-89
Major
Major


Nombre de messages : 718
Age : 60
Localisation : Près d'Auxerre
Date d'inscription : 06/04/2005

MessageSujet: Re: Jours après jours : La drôle de Guerre   Ven 24 Mar 2006 - 16:52

24 mars 1940:
Un Potez 637 du GR I/52 aété endommagé par des Bf109 puis achevé par la flack lors d’une mission reconnaissance sur Kaiserslauten. Les deux membres d’équipage sont morts.

GC I/2 : Une mission de protection de Potez 63 sur Sarrebourg incomplète du fait du mauvais temps, puis une mission de reconnaissance au sud de Wissembourg suivie de chasse libre (RAS) et enfin mission de chasse libre (RAS).(45)

25 mars 1940:
Les sergent Panhard et Martin du GC II/7 assurait la protection de leur terrain lorsqu’ils furent dirigés par radio vers un Ju88 qu’ils ont effectivement aperçu vers 7.500m sur Schöpfeim. Le Ju88, rattrapé par nos pilotes, a réussit à s’échapper dans les nuages.Le sergent Martin a été victime , au cour de cette mission d’une panne d’inhalateur mais a reprit ses esprits et a redressé son avion tout près du sol.

Une patrouille triple de Morane du GC III/3, en mission de protection d’un Mureaux 115 du GAO I/520 sur Sarrebrück, a été attaquée par 8 Bf 109E. Un de nos MS 406 a été descendu mais le pilote (A/C Marias) est sauf.

GC I/2 : Deux patrouilles triples font une mission de protection de deux Potez 63 sur Sarrebrück. Le compte rendu du Cne Williame met en relief la difficulté de ces missions de protection: les Morane ne sont pas assez rapides! (45)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manfred
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 1380
Age : 31
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 07/02/2005

MessageSujet: Re: Jours après jours : La drôle de Guerre   Sam 25 Mar 2006 - 13:51

Salut à tous...

Bon ben, suite à un petit échange de MP avec Mike, voilà quelques précisions côté Luftwaffe quand aux informations qu'il nous livre...

24 mars 1940

Le Potez 637 du GR I/52 aurait été endommagé par des Bf 109 E du 5./JG 52.
Le II./JG 52 avait alors une dotation théorique de 48 Bf 109 E dont 28 en services et 34 pilotes (chiffre du 30 mars 1940). Le Gruppe sous le commandement de l'Hauptmann Hans-Günther von Kornatzki était alors basé à Lachen-Speyerdorf (entre Mannheim et Karlsruhe).

Ce jours, un Potez 637 est effectivement revendiqué à 15h45 au sud de Zweibrücken par l'Unteroffizier Leo Zaunbracher qui obtient alors sa première victoire (pas trouvé d'information sur ce pilote).

25 mars 1940

En ce qui conserne le combat des Morane du GC III/3 en escorte d'un Mureaux 115 du GAO I/520, celui-ci semble impliquer des Bf 109 E du III./JG 53.
Ce Gruppe avait alors une dotation théorique de 48 Bf 109 E dont 28 en services ainsi que 34 pilotes (dotation au 30 mars 1940).
Le Gruppe était alors commandé par l'Hauptmann Werner Mölders et opérait depuis l'aérodrome de Wiesbaden-Erbenheim.

Le MS 406 perdu par le GCIII/3 pourrait correspondre à la victoire revendiqué à 14h55 au sud-ouest de Sarrebrücken par l'Oberleutnant Wolf-Dietrich Wilcke (3ème Luftsieg), staka de la 7.Staffel.
Ce pilote est l'une des figures marquantes de la Luftwaffe.

Né le 11 mars 1913 à Schrimm, "Fürst" Wilcke était entré en 1934 dans la Heer avant de passer l'année suivante dans la Luftwaffe et de devenir en 1937 instructeur à l'école de chasse de Werneuchen où il formera un grand nombre de futurs Experten. Il passe quelques mois en Espagne avant d'être nommé Kapitän de la nouvelle 7./JG 53. Il obtient sa première victoire sur un Potez 637 le 7 novembre 1940 et revendique 3 autres victoires par la suite. Le 18 mai suite à un combat aérien contre des Hawk 75, il est abattu et captué. il reviendra à l'unité après la chute de la France. Dès le 11 août 1940, il est Kommandeur par interim du Gruppe et remporte plusieurs victoires sur l'angleterre puis en URSS. Avec son Gruppe, il gagne la Méditerrannée et se distingue sur Malte et l'Afrique. Il reçoit la Ritterkreuz en août 1941.
En août 1942, il est muté comme Kommodore de la JG 3 et il peut rapidement ajouter l'Eichenlaub pour ses 100 victoires. Après sa 156ème Luftsieg, il se voit attribuer les Schwerten ainsi qu'une interdiction de voler.
L'oberst Wilcke repart cependant au combat en février 1944 (ignorant les ordres) mais il sera tué sur le Reich le 23 mars lors d'une interception de bombardiers. Son Bf 109 G-6 (W.Nr. 160 613) ayant peutêtre été abattu par le Major Don Gentile ou le Major John Godfrey (336 FS, 4 FG).
Il avait alors été crédité de 162 victoires en 732 missions de combat.

_________________
Combats aériens sur la Corne de l'Afrique (juin 1940 - novembre 1941)
http://aviationaoi.wordpress.com/
(version 2.1, MAJ avril 2013)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MIKE-89
Major
Major


Nombre de messages : 718
Age : 60
Localisation : Près d'Auxerre
Date d'inscription : 06/04/2005

MessageSujet: Re: Jours après jours : La drôle de Guerre   Mar 28 Mar 2006 - 20:32

28 mars 1940:

Les Allemands n’attaqueront pas!

La tradition allemande, c’est d’ouvrir les opérations offensives très tôt dans l’année: 21 février 1916 à Verdun, 21 mars 1948 sur la Somme... Au GQG , on en conclut que l’attaque n’aura pas lieu. L’Allemagne ne veut pas prendre le risque de se briser sur le roc de l’armée française. Notre “Drôle de guerre” devient de plus en plus une paix surarmée!

Les gouvernements de France et de Grande-Bretagne s’engagent à ne pas négocier ni de conclure d’armistice ou de paix séparés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MIKE-89
Major
Major


Nombre de messages : 718
Age : 60
Localisation : Près d'Auxerre
Date d'inscription : 06/04/2005

MessageSujet: Re: Jours après jours : La drôle de Guerre   Jeu 30 Mar 2006 - 20:36

29 mars 1940:
Première mission pour le Bloch174 du Gr II/33. L’équipage est composé de : capitaine de Saint-Exupery, pilote, capitaine Moreau, observateur et Bragel, mitrailleur. La sortie a lieu à 9.000m, mais des bancs de nuages, à 1.200 et 2.000, empêchent la prise de photos. Tout à fonctionné à bord, armes, appareil photo, malgré la température très basse de -42°.

GC I/2 : une patrouille polonaise arrive en renfort au groupe ( Lt Brzesinski, S/Lt Chalupa, Sgt Beda). (45)

30 mars 1940:
Depuis le 25 de ce mois, les pilotes du GC I/2 multiplient les missions de protection des Potez 63-11 au dessus de l’Allemagne. Toujours aussi aggressive, la Flack a réussit a endommager deux Morane du groupe.
Citons à cette occasion, une reflexion du Capitaine Williame: “ Nous avions appris qu’il y avait deux choses: la D.C.A. française et la Flack allemande. Lorsqu’une vous tirait, on se demandait généralement à qui elle en voulait. Quand c’était l’autre, on était tout de suite fixé.”(45)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tex Hill
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 8109
Age : 59
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: Jours après jours : La drôle de Guerre   Jeu 30 Mar 2006 - 20:41

MIKE-89 a écrit:
“ Nous avions appris qu’il y avait deux choses: la D.C.A. française et la Flack allemande. Lorsqu’une vous tirait, on se demandait généralement à qui elle en voulait. Quand c’était l’autre, on était tout de suite fixé.”

Mike, excellents tes récits.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MIKE-89
Major
Major


Nombre de messages : 718
Age : 60
Localisation : Près d'Auxerre
Date d'inscription : 06/04/2005

MessageSujet: Re: Jours après jours : La drôle de Guerre   Ven 31 Mar 2006 - 20:30

31 mars 1940:

Bilan des opérations du mois :
-Pour la chasse: 1.715 missions de guerre , 4 victoires , 8 avions perdus ( 3 MS406 en combat aérien ; 5 MS406 endommagés)
-Pour le renseignement: 118 missions , 4 avions perdus ( 1 Potez637 abattu en combat aérien , 1 Mureaux abattu par la flak , 1 Potez637 + 1 potez63.11 endommagés )

Le capitaine Gelée du GR II/33 est parti en observateur avec Lacordaire et Vinckelvleugel pour une mission à 7.500 en 63.
L’appareil photo n’ayant pas fonctionné, de Saint-Exupery est reparti sur un Bloch avec Moreau et Bagrel.
La deuxième mission a réussit parfaitement à 9.000m, et a rapporté 180 clichés de Rotgen, Reinburg, Dusseldorf et Cologne.

22 Bf 109E du II/JG53 ont surpris un dispositif de 15 MS406 du GC III/7. Six Morane ont été abattus: 1 tué (Adjt Chavet) et 5 blessés graves ( S/Lt Rupied, S/Lt Renaud, S/C Morlot, Sgt l’Hopital-Navarre, Lt Dvorak).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MIKE-89
Major
Major


Nombre de messages : 718
Age : 60
Localisation : Près d'Auxerre
Date d'inscription : 06/04/2005

MessageSujet: Re: Jours après jours : La drôle de Guerre   Sam 1 Avr 2006 - 10:10

1 avril 1940:

Nos unités alignent:
MS406...........................................280 appareils
Curtiss H75.......................................95 appareils
Bloch151...........................................34 appareils
Bloch152...........................................73 appareils
Dewoitine520.....................................6 appareils
Potez630.............................................4 appareils
Potez631............................................60 appareils
Potez637............................................22 appareils
Potez63.11.........................................236 appareils
Bloch174...............................................3 appareils
Lioré-et-Olivier 451............................ 40 appareils
Breguer691..........................................6 appareils

Total............................................859 appareils

Le sous-lieutenant Cormouls au commandes d’un Potez 631 de l’ECM I/16 en misson de couverture à priori a abattu un Do17P du 4.(F)/11 en collaboration avec le GC II/2. L’avion allemand s’est abattu près de Sedan.”j’ai réussi à le rattraper sans qu’il me voit. Je l’ai vu passer au-dessus, j’ai mis toute la gomme, le maximum et j’ai réussi à le remonter, le remonter, le remonter et à tirer une rafale. A ce moment là , deux Morane 406 sont arrivés et l’ont descendu. Moi, j’ai piqué derrière, j’ai dû piquer d’au moins deux milles mètres mais il m’a distancé dans le piqué... les Morane ont continué et je ne les ai pas retrouvé; ils sont repartis, et je n’ai même pas pu les alerter par radio, parce que ce jours-là elle était muette!”
(In Icare n°156 ; témoignage de Henri Courmouls)

Un Heinkel 111 s’est abattu près de Monthermé, victime de deux Morane du GC II/2 ( Lt de Rohan-Chabot et S/C de Muyser)

Un dispositif du GC I/2 a décollé en début d’après-midi pour une mission de protection d’une reconnaissance d’un Potez sur Bliesbrück-Hornback-Eppenbrunn.Une patrouille triple de la 1ère escadrille a été placée en protection immédiate du Potez (5.000m) , coiffée par une patrouille haute double à 6.000m. La patrouille haute, qui a perdu le reste du dispositif, a, alors, été attaquée par 8 Bf109. Grâce à la vigilance de nos pilotes qui ne se sont pas laissé surprendre et à la maniabilité de nos MS406, nos appareils n’ont été que légèrement endommagés. Au cours du combat, le Sgt Le Gloanec du GC I/2 , poursuivit par quatre Bf109E du II/JG 52, a réussit l’exploit de les tenir en respect et même à en endommager un qui a réussit à rejoindre son terrain.
Ecoutons ce savoureux discutage de coup qui a suivit l’atterrissage de nos pilotes:
“ Ouf! C’est l’adjudant Chabert qui, sitôt arrivé, ne se fait pas prier pour raconter, avec son délicieux accent du midi:
- Le capitaine pique: je le suis. Tout d’un coup, il cabre, je met manche au ventre... et je tombe dans les pommes. Je me reveille en cabré et à la verticale. “Hé bé! je me dis, où est-tu? Tu es dans ta chambre?...” Je redresse.
-Et , à ce moment-là, coupe Hyvernaud, pourquoi vous-êtes vous mis à faire des ronds et des virages à quatre cent mètres au dessous de nous?
-Je respirais, pardi ! réplique Chabert. Il y avait quatre avions au dessus de moi, je me sentais protégé.
Eclat de rire d’Hyvernaud.
-Je comprend ça! Vos quatre avions... Il y avait moi et trois Messerschmitt!
-Et quand a-tu été tiré? reprend un autre pilote.
Chabert prend un air de dignité offensé.
-Moi, tiré? Eh dis! mais je n’ai pas été tiré!
-Tiens! et ces trous, qu’est ce que c’est alors?”
( In “L’escadrille des Cigognes” Cne Williame)

Cinq Curtiss du GC I/5 ont attaqué un DO 215 du 3.(F)/Obdl, sans résultat.

Un Amiot 143 du GB I/38 touché par la flack dans la région de Remagen-Cologne s’est posé à Diekirch au Luxembourg. L’équipage a été fait prisonnier.

Au GR II/33, deux sorties à 9.000 ont été réalisée. Une panne d’inhalateur de l’observateur a écourté la première, heureusement sans trop de mal pour l’observateur. La deuxième mission a ramené 148 clichés sur Düren, Dorn, Demath, la vallée du Rhin de Cologne à Coblence.
De nouveaux ponts de bateaux et trains de chalands sont observés sur les épreuves. L’ennemi travaille dur, ces temps-ci. Que nous prépare-t-il?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tex Hill
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 8109
Age : 59
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: Jours après jours : La drôle de Guerre   Sam 1 Avr 2006 - 12:26

Par rapport au 01/03, l'aviation dispose de 45 chasseurs supplémentaires, à savoir :
36 MS.406
3 H.75
7 Bloch 151
1 Bloch 152
et... -2 D.520

Il était pourtant plus qu'urgent d'accélerer les cadences de production, et de remuer les sous-traitants.

A titre de comparaison, la seule usine de Fort Worth au Texas fabriquait des quadrimoteurs B-24 Libérator. Elle en sortait un toutes les..... 62 minutes.....

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manfred
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 1380
Age : 31
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 07/02/2005

MessageSujet: Re: Jours après jours : La drôle de Guerre   Sam 1 Avr 2006 - 15:08

salut à tous...

Donc consernant la Luftwaffe du 26 mars au 1er avril...

26 mars 1940

Ce jours-ci, 2 victoires sont revendiqués par le III./JG 53 de l'Hauptmann Werner Mölders.

La première est à mettre au crédit du Feldwebel Arthur Wiegelt qui remporte sa première Luftsieg sur un Hurricane du 73 Sqn à 14h35 à l'Ouest de Saarbrücken.
La 2ème est remporté par le Gruppenkommandeur lui même à 15h00 au dessus de Diedenhofen. La victoire semble avoir été revendiqué sur un Hurricane MkI du 73 Sqn piloté par le F/O N. Orton (l'appareil serait cependant retourné à sa base quoique gravement endommagé).

27 mars 1940

Même si l'évenement principale de la journée ne conserne pas les combats au dessus de la France, il est cependant lié aux tentatives de campagnes de bombardement des alliés sur l'Allemagne.

En effet, le Leutnant Heinz Demes du 4./JG 77 remporta sa 2ème Luftsieg sur un Blenheim à 14h13 au dessus de la base aéronavale de Sylt.

Le II./JG 77 sous le commandement de l'Hauptmann Harry von Bülow-Bothkamp était alors basé à Westerland (île de Sylt). L'unité était alors équipé de 31 Bf 109 E pour 33 pilotes.

29 mars 1940

Dans la matinée, l'oberleutnant Ernst Boenigk du 9./JG 53 semble avoir revendiqué une victoire sur un Morane à 09h15 au dessus de Saarlautern.

En début d'après-midi, des Hurricane du 1 Squadron semble avoir interceptés un groupe de 9 Bf 110 du 14.(Z)/LG 1. Le combat s'engage et un des Bf 110 C est pris à partie par le F/lt P.R. Walker puis par le F/O. Stratton. Le Bf 110 devient aussi rapidement la cible de la DCA française qui termine l'appareil, ce dernier finisant alors par l'écraser. Le mitrailleur : Unteroffizier Kurt Radek sera alors tué tendis que le pilote : Feldwebel Friedrich Lindermann sera fait prisonnier. Après la chute de la France, ce dernier reviendra à l'unité mais sera tué sur l'Angleterre le 27 septembre 1940 près de Dallington.

Il semble que durant la même combat, l'Oberleutnant Werner Methfessel aurait abattu 2 Hurricanes (?). Celui-ci remportera une autre victoire le 2 avril en abattant le MS 406 de l'adjudant Emile Le Martelot du GC II/3. Titulaire de 8 Luftsiege, il sera abattu le 17 mai 1940 par des Hurricane du 1 Sqn.

Le V.(Z)/LG1 était alors sous le commandement du Major Walter Grabmann basé à Mannheim-Sandhofen. Le Gruppe était équipé de 24 Bf 110 C/D pour 33 pilotes.

Enfin, un He 115 est signalé perdu en mer, l'appareil était piloté par l'Oberfeldwebel Paul Gregarek

31 mars 1940

La journée est trés riche en revendications de la part des pilotes de la Jagdwaffe puisque pas moins de 6 victoires sont revendiqués par des Bf 109 E du II./JG 53.
Le Gruppe était alors sous le commandement du Major Günther Freiherr von Maltzahn et opéré depuis la base de Mannheim-Sandhofen avec 39 Bf 109 E pour 39 pilotes.

Les victoires toutes revendiqués au dessus de Sarguemine.

Unteroffizier Werner Kauffmann : un MS 406 à 15h50 (4.Staffel)
Hauptmann Günther von Maltzahn : un Ms 406 à 15h53 (Stab)
Oberleutnant Heinz Bretnütz : deux Ms 406 à 15h55 et 15h57 (6.Staffel).
Feldwebel Albrecht Baun : un MS 406 à 15h57 (6.Staffel).
Leutnant Gerhard Michalski : un MS 406 à 16h00 (Stab).

Heinz Bretnütz était né le 24 janvier 1914 à Mannheim. Entré dans la Luftwaffe en 1937, le Leutnant Bretnûtz sert en Espagne en 1938/1939 où il sera crédité de deux victoires. Rentré en Allemagne, il est affecté au II./JG 53 avant d'être promu Kapitän de la 5.Staffel en juin 1940. En octobre 1940, il reçoit la Ritterkreuz pour ses 20 Luftsiege et devient le 10 octobre Kommmandeur du II./JG 53. Le 22 juin 1941, il est abattu en combat derrière les lignes soviétique. Grièvmeent blessé, il sera retourouvé tardivement par es compatriotes et devra être amputé d'une jambe. Le mourra de gangrène le 27 juin. il était crédité de 37 Luftsiege en 244 missions.

Par ailleurs, l'Oberleutnant Heinz Bretnütz aurait abattu un Wellington à 20h00 (mais cette victoire est sujette à caution en ce qui conserne l'identification exacte de l'appareil).

_________________
Combats aériens sur la Corne de l'Afrique (juin 1940 - novembre 1941)
http://aviationaoi.wordpress.com/
(version 2.1, MAJ avril 2013)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manfred
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 1380
Age : 31
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 07/02/2005

MessageSujet: Re: Jours après jours : La drôle de Guerre   Sam 1 Avr 2006 - 15:39

1er avril 1940

Le Blenheim Mk IV (L8867) du 82 Squadron est abattu à 14h16 à l'Ouest d'Amrun par le Leutnant Dietrich Bösler du Stab II./JG 77.
Le Blenheim avait décollé à 11h00 de Bodney pour une mission d'attaque de navire. Les 3 membres d'équipage : F/O Glin Harries (pilote), Sgt Herbert Henry Kelleway et Eric Lionel Wolverson seront tué.

Effectif de la Jagdwaffe au 1er avril 1940 :

Luftflotte 2
Stab JG 1 : 3 (3) Bf 109 E à Jever pour 2 pilotes.
I./JG 1 : 48 (32) Bf 109 E à Gymnich pour 39 (34) pilotes.
II./JG 2 : 48 (34) Bf 109 E à Nordholz pour 39 (35) pilotes.
IV.(N)/JG 2 : 31 (30) Bf 109 D, 36 (13) Ar 68 pour 39 (32) pilotes à Hopsten
III./JG 3 : 48 (0) Bf 109 E à Hopsten pour 39 (28) pilotes.
I./JG 20 : 48 (26) Bf 109 E à Bönninghardt pour 39 (30) pilotes.
I./JG 21 : 48 (24) Bf 109 E à Mönchen-Gladbach pour 39 (32) pilotes.
Stab JG 26 : 3 (0) Bf 109 E à Dortmund pour 3 (3) pilotes.
I./JG 26 : 48 (28) Bf 109 E à Bönninghardt pour 39 (26) pilotes.
II./JG 26 : 48 (30) Bf 109 E à Dortmund pour 39 (27) pilotes.
III./JG 26 : 48 (25) Bf 109 E à Essen-Mühlheim pour 39 (36) pilotes.
Stab JG 27 : 3 (2) Bf 109 E à Mönchen-Gladbach pour 3 (2) pilotes.
I./JG 27 : 48 (33) Bf 109 E à Mönchen-Gladbach pour 39 (32) pilotes.
II./JG 27 : 48 (39) Bf 109 E à Döberitz pour 39 (28) pilotes.
Stab JG 51 : 3 (2) Bf 109 E à Bönninghardt pour 3 (2) pilotes.
I./JG 51 : 48 (5) Bf 109 E à Krefeld pour 39 (26) pilotes.
II.(J)/186 : 48 (34) Bf 109 E à Wangerooge pour 39 (36) pilotes.
I.(J)/LG 1 : 48(34) Bf 109 E à Neumünster pour 39 (38) pilotes.
I./ZG 1 : 35 (22) Bf 110 C/D à Marx pour 33 (30) pilotes.
II./ZG 1 : 36 (26) Bf 110 C/D à Gelsenkirchen-Buer.
Stab ZG 26 : 3 (3) Bf 110 C/D à Dortmund pour 4 (4) pilotes.
I./ZG 26 : 32 (11) Bf 110 C/D à Langendiebach
II./ZG 26 : 37 (30) Bf 110 C/D à Gelnhausen pour 36 (30) pilotes.

Luftflotte 3

Stab JG 2 : 3(2) Bf 109 E à Frankfurt-Rebstock pour 3 (3) pilotes.
I./JG 2 : 48 (42) Bf 109 E à Frankfurt-Rebstock pour 39 (34) pilotes.
III./JG 2 : 48 (0) Bf 109 E à Magdeburg-Ost pour 39 (28) pilotes.
I./JG 3 : 48 (31) Bf 109 E à Bonn-Hangelar pour 39 (39) pilotes.
II./JG 51 : 48 (29) Bf 109 E à Böblingen pour 39 (2) pilotes.
Stab JG 52 : 3 (3) Bf 109 E à Mannheim-Sandhofen pour 3 (1) pilotes.
I./JG 52 : 48 (40) Bf 109 E à Lachen-Speyerdorf pour 39 (31) pilotes.
II./JG 52 : 48(28) Bf 109 E à Speyer pour 39 (34) pilotes.
III./JG 52 : 48 (0) Bf 109 E à Straussberg pour 39 (32) pilotes.
Stab JG 53 : 3 (3) Bf 109 E à Wiesbaden-Erbenheim pour 3 (3) pilotes.
I./JG 53 : 48 (32) Bf 109 E à Darmstadt-Griesheim pour 39 (39) pilotes.
II./JG 53 : 48 (36) Bf 109 E à Mannheim-Sandhofen pour 39 (39) pilotes.
III./JG 53 : 48 (28) Bf 109 E à Wiesbaden-Erbenheim pour 39 (34) pilotes.
Stab JG 54 : 3 (2) Bf 109 E à Böblingen pour 3 (3) pilotes.
I./JG 54 : 48 (31) Bf 109 E à Eutingen pour 39 (25) pilotes.
I./JG 76 : 48 (37) Bf 109 E à Frankfurt/Rhein-Main pour 39 (31) pilotes.
Stab JG 77 : 3 (2) Bf 109 E à Bonn-Hangelar pour 3 (3) pilotes.
I./JG 77 : 48 (32) Bf 109 E à Odendorf pour 39 (34) pilotes.
Stab ZG 2 : 3 (2) Bf 110 C/D à Darmstadt-Griesheim pour pour 3 (2) pilotes.
I./ZG 2 : 32 (22) Bf 110 C/D à Darmstadt-Griesheim
II./ZG 26 : 25 (25) Bf 110 C/D à Werl pour 36 (26) pilotes.
I./ZG 52 : 35 (23) Bf 110 C/D à Neuhausen ob Eck
Stab ZG 76 : 3 (3) Bf 110 C/D à Köln-Wahn
II./ZG 76 : 33 (25) Bf 110 C/D à Köln-Wahn
V.(Z)/LG 1 : 33 (24) Bf 110 C/D à Mannheim-Sandhofen pour 33 (33) pilotes.

Attention, ces chiffres ne sont donnés qu'à titre indicatif à partir de la confrontation de plusieurs documents, que je ne garentie en rien de leur exactitude...

_________________
Combats aériens sur la Corne de l'Afrique (juin 1940 - novembre 1941)
http://aviationaoi.wordpress.com/
(version 2.1, MAJ avril 2013)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MIKE-89
Major
Major


Nombre de messages : 718
Age : 60
Localisation : Près d'Auxerre
Date d'inscription : 06/04/2005

MessageSujet: Re: Jours après jours : La drôle de Guerre   Sam 1 Avr 2006 - 19:11

Les effectifs des allemands ont l'air beaucoup plus impressionnants que ceux des français!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manfred
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 1380
Age : 31
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 07/02/2005

MessageSujet: Re: Jours après jours : La drôle de Guerre   Sam 1 Avr 2006 - 19:19

MIKE-89 a écrit:
Les effectifs des allemands ont l'air beaucoup plus impressionnants que ceux des français!

Ben voui, et en plus si on se reporte au chiffre de la Jadgwaffe donné par le dernier CDG au matin du 10 mai 1940, pour les 2 Luftflotten ont arrive au chiffre suivants : 1298 chasseurs monomteurs et 319 bimoteurs dont respectivement 927 et 209 en état de vol soit un totale de 1136.
Pour l'information, la Luftflotte 2 était consacré à la zone d'opération Pays-Bas/Belgique et la Luftflotte 3 plutôt à la zone d'opération Française, il me semble...

Pour ce qui est des effectifs des unités de bombardement et d'attaque au sol, je n'ai pas vraiment de document sur le sujet mais j'essayerais de chercher ce que je peux trouver...

_________________
Combats aériens sur la Corne de l'Afrique (juin 1940 - novembre 1941)
http://aviationaoi.wordpress.com/
(version 2.1, MAJ avril 2013)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tubs
Major
Major


Nombre de messages : 737
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 15/09/2005

MessageSujet: Re: Jours après jours : La drôle de Guerre   Sam 1 Avr 2006 - 21:08

Pour l'ordre de bataille du 10 mai 1940

KG & StG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MIKE-89
Major
Major


Nombre de messages : 718
Age : 60
Localisation : Près d'Auxerre
Date d'inscription : 06/04/2005

MessageSujet: Re: Jours après jours : La drôle de Guerre   Dim 2 Avr 2006 - 12:27

2 avril 1940:

18 MS406 du GC I/2 ont attaqué un DO 17P près de Saverne, mais le tir de riposte du Do a abattu un de nos avion (Adj Bruckert) qui a percuté un arbre lors de son atterrissage forçé. Le Do a été vu s’abattre derrière un rideau d’arbre par trois monteurs télégraphistes, mais l’homologation de cette victoire sera refusée par crainte d’une “hallucination collective” de ces soldats télégraphistes!(45)

Une patrouille du GC II/3, rejoint par des pilotes du GC I/2, a engagé un combat contre 9 Bf110C du V.(Z)/LG1 qui escortaient un Do 17P du 4.(F)/121.L’Adj Le Martelot du GC I/2 et les Lt Bissoudre et S/Lt Nikolaseck du GC II/3 ont descendu un Bf110 qui s’est écrasé à Jolivet.L’aventure s’est terminée par un horrible drame: L’Adt le Martelot, blessé au cour du combat a tenté de se poser ; mais son avion, endommagé par les tirs adverses, a capoté et s’est retourné. Des hommes ont soulevé la queue de l’appareil pour dégager le pilote, et l’ont laissé retomber, déclenchant alors le tir des mitrailleuses d’ailes. On a retiré sept morts, dont deux enfants, et sept blessés parmi la foule qui assistait à l’événement.

Victoire probable du Cne Naudy du GC II/3 sur un Dornier du côté de Pirmasens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manfred
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 1380
Age : 31
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 07/02/2005

MessageSujet: Re: Jours après jours : La drôle de Guerre   Dim 2 Avr 2006 - 12:57

Salut

Donc consernant la Luftwaffe...

2 avril 1940

La 15.(Z)/LG 1 en mission d'escorte d'un Do 17 P de la 4.(F)/Aufkl.Gr.121 lorsque les 9 Bf 110 sont intercepté par 6 MS 406 du GC I/2 (ce groupe avait déja peu avant abattu un Do 17 P de la même unité). Dans le combat, un Bf 110 C est abattu à 1 500 m au N.E. de Jolivet. L'équipage était composé du Leutnant Hans Busching (pilote) et de l'Unteroffizier Heinz Arndt.
Dans le même combat aérien, l'Oberleutnant Werner Wethfessel (staka) obtient une victoire sur le MS 406 de l'Adjudant Emile Le Martelot (cf 29 mars 1940).

Une autre victoire est revendiqué par la Jagdwaffe mais cette fois-ci contre la RAF. En effet, l'Hauptmann Werner Mölders revendique un Hurricane MkI au S de Sarguemine vers 12h10. Le Hurricane semble avoir été un appareil du 1 Sqn piloté par le F/O C.D. Palmer.

Enfin, signalons la perte d'un He 115 du 3./KüGr 506 au large de l'Angleterre (Suffolk ?). L'appareil était piloté par l'Oberleutnant Erwin Birking.

_________________
Combats aériens sur la Corne de l'Afrique (juin 1940 - novembre 1941)
http://aviationaoi.wordpress.com/
(version 2.1, MAJ avril 2013)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MIKE-89
Major
Major


Nombre de messages : 718
Age : 60
Localisation : Près d'Auxerre
Date d'inscription : 06/04/2005

MessageSujet: Re: Jours après jours : La drôle de Guerre   Mar 4 Avr 2006 - 20:24

4 avril 1940:

GC I/2 : obsèques de l’Adjt Bruckert


Vu que c'est hyper calme sur le front...(c'est tout ce que j'ai trouvé pour qqs jours!)... je vais aller faire un tour du côté de la bibliothèque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manfred
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 1380
Age : 31
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 07/02/2005

MessageSujet: Re: Jours après jours : La drôle de Guerre   Mer 5 Avr 2006 - 14:36

Consernant la Luftwaffe :

3 avril 1940

Une victoire est revendiqué par un certain Oberleutnant Aussen de la 15.(Z)/LG 1 à 12h22 sur un Morane à 15 km E. de Nancy.

Divers pertes sont aussi à déplorer consernant les bombardiers Allemands.

Ainsi :
Un He 111 J-1 du 3./Kü.Fl.Gr.806 "M7+CH" est porté disparu au large du Danmark suite à des problèmes moteurs aux alentours de 09h26. L'équipage : Oberleutnant Adam Werner Beck (pilote), Feldwebel Heinrich J. Baasch et Feldwebel Georg F. Juchelko sont indemnes est repêchés peu de temps après par un hydravion (16h30). Ils sent cependant, internés quelques temps au Danemark avant de rejoindre l'Allemagne le 9 du même mois.

Un Ju-88 du 5./KG 30 est aussi perdu au large de la Norvège (Stavanger ) après avoir été abattu par un appareil du 204 Sqn. Pas d'information sur l'équipage.

Enfin, un He 111 H-3 du II./KG 26 est abattu par un Spitfire du 41 Squadron près de Redcar. L'appareil était piloté par le Kommandeur du Gruppe : l'Oberleutnant Hans Hefele qui sera alors fait prisonnier.

4 avril 1940 :

RAS

_________________
Combats aériens sur la Corne de l'Afrique (juin 1940 - novembre 1941)
http://aviationaoi.wordpress.com/
(version 2.1, MAJ avril 2013)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Buck D.
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant


Nombre de messages : 2569
Age : 69
Localisation : Calvados (14) et le Cap Orne (61)
Date d'inscription : 26/04/2005

MessageSujet: Re: Jours après jours : La drôle de Guerre   Jeu 6 Avr 2006 - 11:31

Le 3 avril, Le créateur de la R.A.F. revient à l'air
Depuis quinze jours, on annonçait que sir Kingsley Wood quitterait le ministere de l'Air. Visiblement sir Kingsley était fatigué par deux années d'efforts surhumains pour créer cette armée aérienne que l'administration Mac Donald et l'administration Balwin avaient si malencontreusement négligée ; mais on s'attendait guère à ce que ce fut sir Samuel Hoare qui succédat à sir Kingsley et pourtant on aurait du y penser.
En 1923, il disait à la chambre des communes :"Nous devons faire de la RAF un corps d'élite admirablement entrainé, bien équipé et capable aussitot que possible de se developper."
Pendant son deuxième séjour au ministere de l'Air, sir Samuel créa la reserve des officiers de la RAF qui a fourni dés le début de la guerre un nombre considérable de pilotes et d'équipages éprouvés et bien entrainés, et la "Auxilary Air Force" qui a fourni de nombreuses escadrilles d'amateurs, des combattants de l'air hardis et habiles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Buck D.
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant


Nombre de messages : 2569
Age : 69
Localisation : Calvados (14) et le Cap Orne (61)
Date d'inscription : 26/04/2005

MessageSujet: Re: Jours après jours : La drôle de Guerre   Jeu 6 Avr 2006 - 12:01

COBBER premier as de la guerre
Le Commandement a décidé que le titre d'AS ne sera décerné officiellement qu'aux aviateurs qui auront abattu au moins 5 avions ennemis.
C'est un Britannique qui, le premier, connait cet honneur : le lieutenant "Cobber" Kain, un Néo-Zélandais. Il est suivi de très prés par trois de nos pilotes.


Cobber lit un message de félicitations pour l'attaque livrée à sept avions allemands. Le pilote de droite en descendit deux, les autres, un chacun.
Match Avril 1940.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jours après jours : La drôle de Guerre   Aujourd'hui à 5:28

Revenir en haut Aller en bas
 
Jours après jours : La drôle de Guerre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jours après jours : La drôle de Guerre
» Nos progrès de jours en jours (bis)
» jours "avec", jours "sans"
» Renault 21 GTS Ph2 1989
» NEIGE, le cheval imprévu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Histoire de l'Aviation par périodes :: 1930 - années 1950 :: Campagnes de France et de Pologne-
Sauter vers: