AccueilFAQRechercherS'enregistrerRéservé aux membresRéservé aux membresSite AARéservé aux membresRéservé aux membresConnexion

Partagez | 
 

 D-520 à Toulouse ....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yvon bonnemer
Major
Major
avatar

Nombre de messages : 855
Age : 68
Localisation : 30140 Tornac
Date d'inscription : 17/01/2010

MessageSujet: D-520 à Toulouse ....   Mar 19 Jan 2010 - 12:49

quand tu pense aux nombres de D520 alignés sur les piste de (je crois) Toulouse a disposition des pilotes,il suffisait de venir les prendre,de passer a Chateauroux eh! oui! pour installer l'armement et apres on partait a la guerre c'est quoi ces politicars et le financement du moteur hyspano-suiza Y12 puissance 980cv les russes qui avaient la licence l'ont poussé au moins,mais je me rappelle plus,de l'ordre de 1700CV et on avait les ingenieurs pour mais c'est du passé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc_91
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel
avatar

Nombre de messages : 7198
Age : 55
Localisation : Sud de l'Essonne
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: D-520 à Toulouse ....   Mar 19 Jan 2010 - 13:25

Re-Bonjour,

Ton message serait mieux placé dans la rubrique sur la Campagne de France :
http://forum.aviation-ancienne.fr/campagnes-de-france-et-de-pologne-f68/
Je l'y déplacerai ce soir ...

Pour les D.520 à Toulouse, et les équipements à Chateauroux, je crois qu'il y a ici des spécialistes qui te répondront mieux que moi ...

Pour les moteurs, en 2 mots, il faut distinguer 4 générations de Klimov :
- Le M-100 des premières génération, quasiment identique à l'Hispano de nos premiers Moranes 406,
- Le M-103 de fin 1940 de 1.050 CV dans ses versions courantes, soit l'équivalent des nos derniers Hispanos de mi-1940, lorsqu'ils avaient les bons compresseurs,
- Le M-105 qui, dans sa version PF-2 de 1943 donnait 1290 CV, mais qui avait cette fois une culasse entièrement refaite, à 3 soupapes par cylindres,
- Le VK-107, de fin 1944, donnait 1.650 CV, mais avec cette fois 4 soupapes par cylindres, et qui brûlait de l'essence à haut indice d'octane ...
A comparer avec les 1.800CV "officiels" des Hispano 12Z français de 1945, qui avaient eux aussi 24 soupapes par cylindres, mais n'ont jamais eu le temps de devenir fiable, l'avenir étant aux réacteurs ...

Si le sujet t'intéresse, on peut développer ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gretsch
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant
avatar

Nombre de messages : 2658
Age : 55
Localisation : au sud-ouest de Toulouse
Date d'inscription : 23/01/2008

MessageSujet: Re: D-520 à Toulouse ....   Mar 19 Jan 2010 - 13:48

D'accord avec Marc en ce qui concerne les moteurs. Je ne crois pas que les Hispano étaient à la traîne en 1940. Le 12Y était encore en cours de développement, et les versions successives étaient de plus en plus puissantes. Et, effectivement, le 12Z était déjà à l'étude. Les circonstances ont stoppé tout cela, et l'on a aujourd'hui tendance à comparer l'Hispano au Merlin, par exemple. Mais en 1940, le 12Y45 et le Merlin III n'étaient pas si éloignés que cela en termes de performances, fiabilité et longévité... (avec il est vrai un léger plus pour le Merlin).

Et les D.520 "disponibles" à Toulouse étaient loin d'être complets. Il ne leur manquait pas que l'armement... J'ai récemment conversé avec un ancien de "chez Dewoitine", qui me parlait de la pénurie de radiateurs d'eau, et des difficultés rencontrées par le bureau d'études (dont il faisait partie) pour trouver une solution qui permette l'installation de tel ou tel type de radiateur, selon la provenance. Et ce, en juin 1940...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.legang.fr/
Alban
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Nombre de messages : 7087
Age : 28
Localisation : Toulon (83)
Date d'inscription : 04/02/2005

MessageSujet: Re: D-520 à Toulouse ....   Mar 19 Jan 2010 - 17:04

Juste au passage, c'est pas plus mal de mettre un titre un peu moins ambigu du style "récclamation" ou "colère", à chaque fois j'ai l'impression d'avoir des ennuis sur le dos avant de lire l'objet du message en question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.aviation-ancienne.fr
yvon bonnemer
Major
Major
avatar

Nombre de messages : 855
Age : 68
Localisation : 30140 Tornac
Date d'inscription : 17/01/2010

MessageSujet: Re: D-520 à Toulouse ....   Sam 23 Jan 2010 - 17:37

oh! marc c'etait une blague 24 soupappes par cylindre
je crois que le moderateur de 1ère classe a réglé le problème " réclamation"maintenant je visite les forums essayer de mettre les pieds au bon endroit pour poser la bonne question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc_91
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel
avatar

Nombre de messages : 7198
Age : 55
Localisation : Sud de l'Essonne
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: D-520 à Toulouse ....   Sam 23 Jan 2010 - 20:00

Y'a un 2 en trop !!!

4 soupapes par cylindres pour un HS-12Z ... ou un 24Z aussi, d'ailleurs !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yvon bonnemer
Major
Major
avatar

Nombre de messages : 855
Age : 68
Localisation : 30140 Tornac
Date d'inscription : 17/01/2010

MessageSujet: Re: D-520 à Toulouse ....   Dim 24 Jan 2010 - 9:30

ouf! je m'inquiétais pour la distribution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fanavman
Major
Major
avatar

Nombre de messages : 1179
Age : 28
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 07/06/2009

MessageSujet: Re: D-520 à Toulouse ....   Mer 24 Mar 2010 - 2:08

Citation :
Pour les D.520 à Toulouse, et les équipements à Chateauroux, je crois qu'il y a ici des spécialistes qui te répondront mieux que moi ...

Pour faire avancer le schmilblick:
A propos des problèmes généraux de 1939-1940, voici quelques exemples que j'ai pu récolter au cours de mes dernières lectures:

Les allemands trouveront, intacts (et complets ou quasiment complets), dans les usines:
• Plusieurs VG. 33
• Le prototype du MB. 700, dans son hangar à Buc
• 80 Potez 63.11 à l’usine de Méaulte
• Plus de 50 Caudron Goéland à l’usine d’Issy-les-Moulineaux
• 6 Amiot 351 ainsi que d’autres appareils à la SNCAN de Billancourt

Au total, 30% des 850 appareils pris en compte par l’Armée de l’Air du 10 mai au 5 Juin 1940 seront entreposés dans l’attente de leur équipement

Il y aura égualement un manque de synchronisme entre les constructeurs de cellules et ceux de composants:
-Jean Louveau relate, qu’il il avait vu, au début de la guerre à Châteauroux, 150 avions « tous neufs qui n’ont peut-être pas pris l’air » - sans doute des D. 520 ; il a également vu, à Chateauroux en mai 1940, un officier proposer à ses deux équipiers Tchèques 2 Bloch incomplets (l’un sans collimateur, l’autre sans mitrailleuse) au lieu des 3 neufs qu’ils étaient venus chercher .
-Le lieutenant-colonel H. Dietrich note même qu’il y avait tant d’avions à Cazaux qu’une personne leur à dit (à lui et ses équipiers), « Choisissez….Si vous en trouvez un qui vous plaise et qui soit en état, prenez-le. ». Et H. Dietrich d’ajouter ensuite : « Ils auraient pu nous plaire tous, si seulement leurs mitrailleuses n’avaient pas toutes été dépourvues de percuteurs et si les radios avaient été en état. » .

Et je ne parle pas des problèmes de mise au point des appareils, du manque de synchronisme production appareils/composants, voire des problèmes techniques sur les appareils, ou de la présence de composants inadéquats (hélices, etc)....

C'est sûr que quand on lit cela, on ne peut que penser qu'à l'occasion qui a été manquée, mais l'Histoire est souvent l'affaire d'occasions manquées....

(Les exemples sont tirés de Icare ou d'articles de CJE parus dans Aero Journal
Quant au chiffre des 30%, il est tiré du livre de P. Facon)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gretsch
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant
avatar

Nombre de messages : 2658
Age : 55
Localisation : au sud-ouest de Toulouse
Date d'inscription : 23/01/2008

MessageSujet: Re: D-520 à Toulouse ....   Mer 24 Mar 2010 - 12:34

fanavman a écrit:
-Jean Louveau relate, qu’il il avait vu, au début de la guerre à Châteauroux, 150 avions « tous neufs qui n’ont peut-être pas pris l’air » - sans doute des D. 520

Non, pas à Châteauroux, ni au début de la guerre... Il doit plus vraisemblablement s'agir de Bloch, non ?

Pour les équipements, nous en avons déjà parlé ailleurs : leur fabrication n'avait pas été rationnalisée comme l'avait tardivement été la construction des avions. Les fournisseurs, très nombreux, n'avaient pas fait l'objet de nationalisation, eux. Et ils devaient équiper non pas un seul modèle, mais tous les types d'avions utilisés par l'armée de l'Air ! Il s'agissait souvent d'entreprises moyennes, qui ne pouvaient matériellement pas répondre aux importants marchés conclus.

Un exemple : les collimateurs pour avions de chasse étaient fournis par deux entreprises différentes, et il s'agissait de deux modèles spécifiques... Le D.520 devait à l'origine être doté d'un Baille-Lemaire, un appareil de grande qualité, mais d'une disponibilité très insuffisante pour équiper l'ensemble de la production de chasseurs prévus. C'est donc le concurrent OPL qui a été finalement adopté, bien que moins performant. Et encore, il y a eu également une carence de ce modèle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.legang.fr/
fanavman
Major
Major
avatar

Nombre de messages : 1179
Age : 28
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 07/06/2009

MessageSujet: Re: D-520 à Toulouse ....   Mer 24 Mar 2010 - 20:41

Citation :
fanavman a écrit:
-Jean Louveau relate, qu’il il avait vu, au début de la guerre à Châteauroux, 150 avions « tous neufs qui n’ont peut-être pas pris l’air » - sans doute des D. 520

Non, pas à Châteauroux, ni au début de la guerre... Il doit plus vraisemblablement s'agir de Bloch, non ?

Ca doit être ça, car il ne mentionne pas de type d'appareil en particulier....


Dernière édition par fanavman le Mar 27 Avr 2010 - 0:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeune de la 10
Caporal-chef
Caporal-chef
avatar

Nombre de messages : 22
Localisation : Lachine, Montréal, Québec.
Date d'inscription : 13/06/2010

MessageSujet: Re: D-520 à Toulouse ....   Dim 13 Juin 2010 - 19:23

yvon bonnemer a écrit:
quand tu pense aux nombres de D520 alignés sur les piste de (je crois) Toulouse a disposition des pilotes,il suffisait de venir les prendre

Le souci c'est que dans l'Armée c'est pas aussi simple...Tu peux pas dire "Bon j'ai plus d'avion alors que je suis pilote de chasse, je vais à Toulouse me chercher un Dewoitine pour abattre tout la Luftwaffe à moi tout seul"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yvon bonnemer
Major
Major
avatar

Nombre de messages : 855
Age : 68
Localisation : 30140 Tornac
Date d'inscription : 17/01/2010

MessageSujet: Re: D-520 à Toulouse ....   Lun 14 Juin 2010 - 8:48

Je ne peut pas te laisser dire (ça veut dire que etc....) je n'ai pas écrit ca,je pense que tu veut parler de la prise en compte des appareils,ils ne venaient pas seuls,c'etait en majorité un groupe d'une même escadrille,on ne s'improvise pas pilote de combat comme ça.Il est evident qu'ils avaient une autorisation ou un ordre de mission du commandant de la base.Leurs principal problème etait de se rendre a Cazaux,par la voie des airs s'ils trouvaient un avions de liaison,en train,en camions.les pilotes qui venaient de MS 406 ou Bloch 152 la prise en main s'etait vite vue,petit briefing des meccanos et direction Chateauroux,aprés retrouver son unité qui reculé tous les deux ou trois jours a cause des événements,il faut remettre tout ça dans un contexte de déroute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeune de la 10
Caporal-chef
Caporal-chef
avatar

Nombre de messages : 22
Localisation : Lachine, Montréal, Québec.
Date d'inscription : 13/06/2010

MessageSujet: Re: D-520 à Toulouse ....   Lun 14 Juin 2010 - 13:35

Je suis d'accord mais il fallait bien attendre l'autorisation d'aller les chercher nan ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yvon bonnemer
Major
Major
avatar

Nombre de messages : 855
Age : 68
Localisation : 30140 Tornac
Date d'inscription : 17/01/2010

MessageSujet: Re: D-520 à Toulouse ....   Mar 15 Juin 2010 - 9:43

Le D520 etait une commande d'etat;les avions etaient bons de vols,donc propriété de l'armée de l'air.Dans ce que j'ai lu sur le sujet,il n'est pas mentionné quelques problèmes administratifs fait aux pilotes venues prendre en compte les appareils,leurs papiers prouvant leur appartenance a tel groupe de chasse devait suffire.Tu volais sur quel avion a la jv 44 je suis pas top sur les chiffres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yvon bonnemer
Major
Major
avatar

Nombre de messages : 855
Age : 68
Localisation : 30140 Tornac
Date d'inscription : 17/01/2010

MessageSujet: Re: D-520 à Toulouse ....   Mar 15 Juin 2010 - 9:49

je vois que tu es inscrit depuis peu,sur quel forum tes messages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeune de la 10
Caporal-chef
Caporal-chef
avatar

Nombre de messages : 22
Localisation : Lachine, Montréal, Québec.
Date d'inscription : 13/06/2010

MessageSujet: Re: D-520 à Toulouse ....   Mar 15 Juin 2010 - 11:19

J'ai piloté un Me 262 j'etais l'ailier de Galland^^ on aurait dù toucher des Me 163 et des Volksjager pour nos jeunes mais on a rien eu "à temps"...
J'ai pas compris ton dernier post par contre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yvon bonnemer
Major
Major
avatar

Nombre de messages : 855
Age : 68
Localisation : 30140 Tornac
Date d'inscription : 17/01/2010

MessageSujet: Re: D-520 à Toulouse ....   Mar 15 Juin 2010 - 12:59

je voulais savoir sur quel forum ou topic tu as ecrit tes messages,tu doit avoir des souvenirs interressants sur le ME 262 au combat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: D-520 à Toulouse ....   

Revenir en haut Aller en bas
 
D-520 à Toulouse ....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [3-4 octobre] international toulouse tuning (31) hotline
» Video Street fishing à toulouse
» friends a -50% CHER ONTARIO TOULOUSE
» L'homme du match : Toulouse / Agen
» 24 et 25 Mai 2008 !!! TUNING SHOW INTERNATIONAL TOULOUSE !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Histoire de l'Aviation par périodes :: 1930 - années 1950 :: Campagnes de France et de Pologne-
Sauter vers: