AccueilFAQRechercherS'enregistrerRéservé aux membresRéservé aux membresSite AARéservé aux membresRéservé aux membresConnexion

Partagez | 
 

 Les bombardiers lours de la Luftwaffe - le Dornier Do 200

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Tex Hill
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 8109
Age : 60
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Les bombardiers lours de la Luftwaffe - le Dornier Do 200   Lun 8 Aoû 2005 - 13:32

Au cours de la guerre aérienne, dans le ciel au-dessus de l'Europe, de nombreux avions furent contraints de fait des atterrissages forcés au dessus des territoires tenus par les Allemands. Parmi ceux-ci, une grande quantité de Boeing B-17. Les avions ainsi récupérés, entiers ou partiellement, ont permis à la Luftwaffe d’avoir à sa disposition une quarantaine de ce fabuleux bombardier. On peut donc affirmer que la Luftwaffe fut l’un des principaux utilisateurs de ... Flying Fortress !

A partir d’août 1942, les incursions des bombardiers américains de la 8th Air Force basés en Angleterre, devirent très fréquentes. Ces bombardiers avaient pour cibles des installations industrielles sur le territoire de l'Allemagne et des pays occupés. Une grande partie de ces bombardements étaient effectués par les quadrimoteurs Boeing B-17 Flying Fortress, l’un des meilleurs, sinon le meilleur des avions de cette catégorie à cette époque ! C'est pourquoi on peut deviner, avec quelle impatience les spécialistes de la Luftwaffe furent désireux de pouvoir étudier cet avion. La solidité du B-17, dans le cas présent, a joué un bien mauvais tour aux Américains : même après un atterrissage forcé, l'avion restait généralement réparable, et si l’équipage n’avait pas pu s’assurer de la destruction complète de l’épave, les Allemands se chargeaient de sa remise en état.

Le premier B-17 à tomber aux mains des spécialistes allemands fut le B-17F "Wulfhound" (41-24585) du 303th BG, le 12 décembre 1942. Cet appareil, de retour de mission, fut sérieusement touché à la suite de l'attaque des chasseurs allemands Messerschmitt Bf 110. Il fut obligé de faire un atterrissage forcé près d’un aérodrome de la Luftwaffe aux Pays-Bas.

En deux jours l'avion fut réparé et sous l'escorte de deux Bf 110, il regagna l’Allemagne afin d’être soigneusement étudié par des spécialistes allemands. Ces études permirent de révéler les points forts et, principalement les points faibles de la structure afin de permettre par la suite de pouvoir adopter les meilleures tactiques d’interception.

Une fois au service de la Luftwaffe, le B-17 prit la désignation Dornier Do 200. Ils portaient alors les marquages allemands, et ils étaient utilisés pour la formation des élèves pilotes de chasse, notamment à la ZS-1 (Zerstörer Schule 1).

Certains Do 200 ont conservé leur décoration originale et les signes de reconnaissance de l’USAAF. Ces avions furent utilisés pour déposer des agents dans les territoires occupés par les Alliés ou pour approvisionner des bases secrètes. La principale unité de la Luftwaffe à utiliser des Do 200 fut le Kampfgeschwader KG 200. Les activités de ce Geschwader, placé directement sous les ordres de l’OKL, Ober Kommando der Luftwaffe, sont très peu connues. Une des opérations les plus célèbres des Do 200 du KG 200 fut ses actions en Afrique du Nord et au Moyen Orient au cours du printemps de 1944 où ils furent utilisés pour la mise en place d’un service de communications et pour le débarquement des agents en Jordanie. La plupart des autres missions des Do 200 du KG 200 furent des missions de renseignements et de sabotage.

Certains Do 200 furent utilisés comme « chausse trappe ». Au cours du chemin de retour, après un raid de l’Air force, ces avions se mêlaient aux B-17 endommagés qui traînaient en arrière des formations principales. Lorsque ils avaient réussi à regrouper un nombre suffisamment important de B-17 américains, ils signalaient, par radio, la position de ces derniers à la chasse allemande. Certains Do 200 recevaient un armement renforcé pour ouvrir le feu sur les avions voisins. Ces faits amenèrent l’USAAF à faire feu sur les B-17 suspects, qui ne répondaient pas aux demandes d’identification.


"Flak Danger" après sont atterrissage à Laon (02) le 26/06/1943.


Autre vue de "Flak Danger".


"Flak Danger" après avoir été réparé par la Luftwaffe.


"Homesick Angel" probablement récupéré par les Allemands malgré de gros dégats à l'un des moteurs.


"Mischief Maker II" ce B-17 est à peu près intact.


"Phyllis Marie".


Stock de pièces !


Le Do 200 "Miss Nonalee II", codé "7+8" après sa remise en service.


Point fixe pour les moteurs du "7+8".


Les Allemands n'étaient pas tous des as sur D0 200 ! Ici le "7+8" est en facheuse posture ! (fin 44). Il est évident que le train d'atterrissage est passé au travers de l'aile et a du endommagé le Do 200 très gravement. Il n'est pas sûr qu'il puisse être réparable.


Le Do 200F "SJ+KY" à Orly.


"Phyllis Marie" récupéré par les troupes US à Altenberg en 1945.



Oberfeldwebel Rauchfuss, à droite, et son opérateur-radio, le Feldwebel Monkemeyer, devant le Do 200 du KG 200 à Hildesheim en 1945.


"Phyliss Marie" à Altenburg en 1945.




Voici 3 photos de "Miss Nonalee II" après sa capture. "Miss Nonalee II" faisait patie précédemment du 385th BG et été pilotée par le lieutenant. Glyndon D. Bell. Au cours d'un raid, "Miss Nonalee II" a perdu son moteur N°3 et le pilote a dirigé son B-17 vers la Suède, pays neutre. Malheureusement, le B-17 fut descendu au-dessus du Danemark occupé et il fut capturé. "Miss Nonalee II" a servi ensuite dans la Luftwaffe avec le cose "7+8". Elle fut évaluée à Rechlin.


Un Dornier Do 200 en vol.

En prime, 3 profils de Do 200.

B-17F affecté au I./KG200 en Avril 1945.


B-17G affecté au I./KG200 à Wackersleben, printemps 1945.
Camouflage refait pour les opérations de nuit avec du gris au-dessus de l'olive drab et du noir sur les surfaces inférieures. Une grande partie des mitrailleuses a été démontée.


B-17F, US code 42-30146 "Down and Go", perdu le 29 juillet 1943. Codé A3+CE quand il fut affecté au KG 200. Il explosa au décollage le 10 février 1945.

_________________


Dernière édition par le Mer 17 Aoû 2005 - 19:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dundas
Invité



MessageSujet: Re: Les bombardiers lours de la Luftwaffe - le Dornier Do 200   Mar 16 Aoû 2005 - 23:48

je crois qu il n ont jamais recuperer le plus important le viseur de bombardement Norden il fallait qu il soit detruit pour eviter que les allemand s en empare
Revenir en haut Aller en bas
Dundas
Invité



MessageSujet: Re: Les bombardiers lours de la Luftwaffe - le Dornier Do 200   Mer 17 Aoû 2005 - 0:13

heu chuis pas trop daccord ce n etait pas a eux

celui la oui Me 264 enfin que deux exemplaires construit pendant la guerre
Revenir en haut Aller en bas
Tex Hill
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 8109
Age : 60
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: Les bombardiers lours de la Luftwaffe - le Dornier Do 200   Mer 17 Aoû 2005 - 2:16

Je ne crois pas que les Allemands aient réussi à récupérer un seul viseur Norden en bon état de toute la guerre.

Quant à l'hexamoteur, désolé Me109, c'est pas un Me 264, c'est un Junkers Ju 390.


Je suis en train de préparer un "papier" sur le Me 264, sur le Ju 390 et sur les FW 200/300/400.
C'est pas encore fini, mais ça ne va pas tarder.
hello

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dundas
Invité



MessageSujet: Re: Les bombardiers lours de la Luftwaffe - le Dornier Do 200   Lun 22 Aoû 2005 - 13:37

oui je suis d accord mais j avais lu un truc avant sur le ME 264 alors j ai melanger tout desoler red
Revenir en haut Aller en bas
Excalibur
Major
Major
avatar

Nombre de messages : 791
Age : 50
Localisation : Belfort - 90 - Fr.
Date d'inscription : 03/08/2005

MessageSujet: Re: Les bombardiers lours de la Luftwaffe - le Dornier Do 200   Lun 22 Aoû 2005 - 14:09

Bonjour à toutes et à tous,

Je me permet d'intervenir pour quelques petites précisions...

Vous dites qu'il y aurait eu une quarantaine de B- 17 capturés... Personnellement, je n'en suis pas si sur... En effet, les sources que je possède (et qui sont loin d'être complète, je l'avoue) ne font état que de trois B- 17, et d'un B- 24.

Mais, au fait, pourquoi Do (pour Dornier, toujours d'après mes sources...) ?

Le chiffre " -200" correspondait-il à la désignation de KG 200?

Une dernière chose : Il faut savoir qu'une fois un B- 17 posé sur le ventre, celui-ci devient immédiatement irréparable, a cause de la tourelle-boule se trouvant sous le ventre... et qui détruit tout sur son passage lors de l'impact avec le sol...

Tout au plus, les Allemands (comme les américains) ne pouvait récupéré " de la pièce" réutilisable pour les autre B- 17 de la flotte...

Excalibur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flyandrive.com
Niko
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 431
Localisation : La ville du pastaga eh con! Massilia!
Date d'inscription : 06/02/2005

MessageSujet: Re: Les bombardiers lours de la Luftwaffe - le Dornier Do 200   Lun 22 Aoû 2005 - 15:09

Non, les allemands ont réparé pas mal de B17 posé sur le ventre et autrement, le "Flak Danger" est assez connu.


http://www.luftwaffe-experten.org/forums/index.php?showforum=23

http://myzone59.ath.cx/combatflightsimulator/kg200.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tex Hill
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 8109
Age : 60
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: Les bombardiers lours de la Luftwaffe - le Dornier Do 200   Lun 22 Aoû 2005 - 21:01

hello Ces B-17 portaient bien le nom de Do 200, il n'y a pas de confusion avecle KG 200 qui les employaient.

Eine weitere ungewöhnliche Rolle der B-17 fiel ihr beim I./KG 200 zu. Die deutsche Luftwaffe nutzte nämlich noch intakte abgestürzte oder notgelandete Maschinen für Spezialeinsätze. Die Maschinen trugen die Tarnbezeichnung Dornier Do 200 und wurden primär nicht zu Täuschungszwecken eingesetzt, sondern weil es Deutschland an einem guten Langstreckenbomber fehlte.
http://www.waffenhq.de/flugzeuge/b-17.html

Since thousands of Bombers were deployed over germany, it is hardly a surprise that the luftwaffe had a couple of B-17 in it's stock. Some were forced to land due to damage, other were reconstructed using pieces of crashed planes. In total, the Luftwaffe had 40 B-17's in use, redesignated as "Dornier Do 200". A number of these served in the Luftwaffe to develop new tactics for fighters, a couple of the bombers were used for clandestine operations in order to drop agents and goods over enemy (Allied) territory. At least 1 captured B-17 was used as a decoy: it would follow damaged stragglers and winning their trust by flying "cover" for their damaged counterpart. As soon as the Allied bomber flew in tight formation, the gunners of the Luftwaffe would start firing at it using the guns on board, destroying the unsuspecting bomber.
Also Japan had a small number of B-17's in its arsenal, which were used for study and development of fighter tactics.
Number captured and repaired: 40+

http://www.xs4all.nl/~fbonne/warbirds/ww2htmls/boeib17.html

Voir aussi : http://home.att.net/~jbaugher2/b17_22.html

La dénomination Do 200 utilisée par la Luftwaffe s'explique par 3 raisons :
- Dornier, car ce furent très souvent des ingénieurs de chez Dornier qui s'assurèrent de la bonne remise en état des B-17 capturés.
- 200 car ces avions étaient effectivement versés au KG 200.
- Et enfin parce qu'il faillait un nouveau nom pour déguiser leur origine.

A noter qu'il y eu également 4 B-17 capturés par le Japon :

Bye

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Excalibur
Major
Major
avatar

Nombre de messages : 791
Age : 50
Localisation : Belfort - 90 - Fr.
Date d'inscription : 03/08/2005

MessageSujet: Re: Les bombardiers lours de la Luftwaffe - le Dornier Do 200   Mar 23 Aoû 2005 - 12:46

Bonjour à toutes et à tous,

Merci beaucoup pour toutes ces précisions...

Excalibur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flyandrive.com
Dundas
Invité



MessageSujet: Re: Les bombardiers lours de la Luftwaffe - le Dornier Do 200   Mar 23 Aoû 2005 - 13:01

la tourelle ventrale des b17 se retracter a l interieur du fuselage a peut pres la moitie mais pour ne pas s emmerder avec sa il la laisser sortie voila donc meme la boule a demi rentrer les degats etait important et pour finir on ne sauras jamais combien exactement il en on capturer chaque camp on recuperer des avions intacts juste le plein de carburant a faire
Revenir en haut Aller en bas
F3v2.0
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 8661
Age : 37
Localisation : Auxonne (Cote d'Or) là ou à chaque début Mars les confettis poussent dans l'herbe!
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: Les bombardiers lours de la Luftwaffe - le Dornier Do 200   Jeu 18 Mai 2006 - 23:34

beau travail de documentation Tex, cependant, je ne serais pas autant optimiste que toi sur le Nombre de B-17 capturés par la Japon, 1B-17E et trois ou quatre autres dans un sale état, il existe aussi un autre photo du stock de pièce du Kg 200, je l'ai en ma possession mais je n'ai pas de scan... sinon pour la petite histoire les forces allemandes firent une petite expo avec des pièces de B-17 abattus 2 B-17F dont je te redirai les noms demain en regardant ma doc (l'un d'eux s'appellait le "Spirit Of Banana" [non je rigole!!])

_________________
Par tous les pépins de la pomme de Newton! (Doc Emett Brown)
Half Pint: la véritable histoire de la Pink Lady
Les demoiselles de Creil Les B-17 de l'IGN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flyingfortress.canalblog.com/
F3v2.0
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 8661
Age : 37
Localisation : Auxonne (Cote d'Or) là ou à chaque début Mars les confettis poussent dans l'herbe!
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: Les bombardiers lours de la Luftwaffe - le Dornier Do 200   Jeu 18 Mai 2006 - 23:42

j'oubliais, pour le "7+8" il semblerait qu'il ai été réparé mais je ne puis confirmer... il s'agit du 42-30336 ex "Miss Monallee II du 385 BG perdu le 9 octobre 1943 pour l'expo dont je parlais, elle se déroula à Nanterre il y avait au moins les B-17F 42-39798 et 42-30037,il ne semble pas qu'il ai été remis en état de vol par la suite

_________________
Par tous les pépins de la pomme de Newton! (Doc Emett Brown)
Half Pint: la véritable histoire de la Pink Lady
Les demoiselles de Creil Les B-17 de l'IGN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flyingfortress.canalblog.com/
Tex Hill
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 8109
Age : 60
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: Les bombardiers lours de la Luftwaffe - le Dornier Do 200   Jeu 18 Mai 2006 - 23:45

Si notre Banana était né vers 1920, avec tous les B-17 qu'il aurait crashé, les Allemands auraient pu équiper un sacré paquet de Kampfgeschwader !...
Désolé Banana

Pour les B-17 japonais, il semble que sur les 4 qui furent capturés, un seul pu voler à nouveau.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
F3v2.0
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 8661
Age : 37
Localisation : Auxonne (Cote d'Or) là ou à chaque début Mars les confettis poussent dans l'herbe!
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: Les bombardiers lours de la Luftwaffe - le Dornier Do 200   Jeu 18 Mai 2006 - 23:49

on ne dit jamais assez la vérité, en fait le B-17 à été fabriqué par Messerchmitt et Banana était pilote de la luftwaffe et les américains ont recomposé 12500 B-17 avec tout ceux que Banana à crashé, ya même eut du rabe!!!

oui je sais...

_________________
Par tous les pépins de la pomme de Newton! (Doc Emett Brown)
Half Pint: la véritable histoire de la Pink Lady
Les demoiselles de Creil Les B-17 de l'IGN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flyingfortress.canalblog.com/
Tex Hill
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 8109
Age : 60
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: Les bombardiers lours de la Luftwaffe - le Dornier Do 200   Jeu 18 Mai 2006 - 23:55

Pauvre Banana !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Banana
Major
Major
avatar

Nombre de messages : 1158
Age : 29
Localisation : Rennes [35]
Date d'inscription : 28/09/2005

MessageSujet: Re: Les bombardiers lours de la Luftwaffe - le Dornier Do 200   Ven 19 Mai 2006 - 10:09

si ca continu je vais finir par changer de camps....je piloterais bien un UHU, j'ai un petit faible pour ce chasseur de nuit...


enfin...tent qu'il reste des B-17 je continurai a voler dessu ! ! !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stache13
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant
avatar

Nombre de messages : 2556
Age : 67
Localisation : aix en provence
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: Les bombardiers lours de la Luftwaffe - le Dornier Do 200   Ven 19 Mai 2006 - 10:17

Je crois que Banana va vous bananer
en un mot vous descendre
en un mot c'est un sacre pilote pour que vous vous mettiez a plusieurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://airplane.over-blog.com/
Tex Hill
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 8109
Age : 60
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: Les bombardiers lours de la Luftwaffe - le Dornier Do 200   Ven 19 Mai 2006 - 10:42

Banana a écrit:
si ca continu je vais finir par changer de camps....je piloterais bien un UHU, j'ai un petit faible pour ce chasseur de nuit...

Au moins, avec un UHU t'auras toujours le stock de colle pour le réparer après chaque crash.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stache13
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant
avatar

Nombre de messages : 2556
Age : 67
Localisation : aix en provence
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: Les bombardiers lours de la Luftwaffe - le Dornier Do 200   Ven 19 Mai 2006 - 10:52

Oui avec UHU il risque de vous coller au c.......................L



4

10 mn

8 mn


raisonnable

USA, Canada

Moyenne



Ingrédients :
4 bananes pas trop mûres
1/4 litre de glace à la fraise
1/4 litre de glace à la vanille
2 cs de crème fraîche épaisse
200g de chocolat noir
La moitié d’un citron
Amandes grillées en lamelles (facultatif)


Recette :
Casser le chocolat en morceaux dans une jatte placée dans un bain-marie à feu très doux.
Ajouter la crème fraîche et laisser fondre en remuant doucement, jusqu’à ce que la sauce soit lisse.
Laisser au chaud.
Couper les bananes en deux dans le sens de la longueur et les arroser de jus de citron.
Les disposer dans les assiettes, ajouter une boule de glace de chaque parfum et napper de la sauce chocolat. Parsemer d’amandes grillées et servir aussitôt.



Conseils :
Quelque soit la recette, le chocolat doit toujours fondre à feu très doux. La technique conseillée est celle du bain-marie.
Boisson conseillée : une flute de champagne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://airplane.over-blog.com/
F3v2.0
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 8661
Age : 37
Localisation : Auxonne (Cote d'Or) là ou à chaque début Mars les confettis poussent dans l'herbe!
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: Les bombardiers lours de la Luftwaffe - le Dornier Do 200   Ven 19 Mai 2006 - 17:47

dundas a écrit:
je crois qu il n ont jamais recuperer le plus important le viseur de bombardement Norden il fallait qu il soit detruit pour eviter que les allemand s en empare

Il y avait une charge explosive pour le détruire en cas d'attérissage, voilà donc pourquoi il ne fut jamais capturé...

_________________
Par tous les pépins de la pomme de Newton! (Doc Emett Brown)
Half Pint: la véritable histoire de la Pink Lady
Les demoiselles de Creil Les B-17 de l'IGN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flyingfortress.canalblog.com/
F3v2.0
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 8661
Age : 37
Localisation : Auxonne (Cote d'Or) là ou à chaque début Mars les confettis poussent dans l'herbe!
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: Les bombardiers lours de la Luftwaffe - le Dornier Do 200   Ven 19 Mai 2006 - 17:54

Excalibur a écrit:
Bonjour à toutes et à tous,

Je me permet d'intervenir pour quelques petites précisions...

Vous dites qu'il y aurait eu une quarantaine de B- 17 capturés... Personnellement, je n'en suis pas si sur... En effet, les sources que je possède (et qui sont loin d'être complète, je l'avoue) ne font état que de trois B- 17, et d'un B- 24.

Mais, au fait, pourquoi Do (pour Dornier, toujours d'après mes sources...) ?

Le chiffre " -200" correspondait-il à la désignation de KG 200?

Une dernière chose : Il faut savoir qu'une fois un B- 17 posé sur le ventre, celui-ci devient immédiatement irréparable, a cause de la tourelle-boule se trouvant sous le ventre... et qui détruit tout sur son passage lors de l'impact avec le sol...

Tout au plus, les Allemands (comme les américains) ne pouvait récupéré " de la pièce" réutilisable pour les autre B- 17 de la flotte...

Excalibur.

Mes re cherches m'ont amené à découvrir 9 B-17 et 6 B-24 tous remis en état de vol, sans compter les épaves capturée et non réparées

_________________
Par tous les pépins de la pomme de Newton! (Doc Emett Brown)
Half Pint: la véritable histoire de la Pink Lady
Les demoiselles de Creil Les B-17 de l'IGN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flyingfortress.canalblog.com/
Tex Hill
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 8109
Age : 60
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: Les bombardiers lours de la Luftwaffe - le Dornier Do   Ven 19 Mai 2006 - 20:02

Tex Hill a écrit:
Au cours de la guerre aérienne, dans le ciel au-dessus de l'Europe, de nombreux avions furent contraints de fait des atterrissages forcés au dessus des territoires tenus par les Allemands. Parmi ceux-ci, une grande quantité de Boeing B-17. Les avions ainsi récupérés, entiers ou partiellement, ont permis à la Luftwaffe d’avoir à sa disposition une quarantaine de ce fabuleux bombardier. On peut donc affirmer que la Luftwaffe fut l’un des principaux utilisateurs de ... Flying Fortress !

Je pense que ce nombre de 40 inclue également les B-17 servant au stock de pièces. Il est plus que probable que la Luftwaffe n'ait pas eu autant de B-17 en état de vol.

Il n'empêche que même avec seulement 9 exemplaires en état de vol, le B-17 fut (en quantité disponible) le 2ème bombardier quadrimoteur de la Luftwaffe, après le He 177.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
F3v2.0
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 8661
Age : 37
Localisation : Auxonne (Cote d'Or) là ou à chaque début Mars les confettis poussent dans l'herbe!
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: Les bombardiers lours de la Luftwaffe - le Dornier Do 200   Ven 19 Mai 2006 - 20:44

Tout à fait Tex, je serais même tenté de préciser que quarante B-17 épave comprise est un faible chiffre tout de même, rien que dans mon département de la Saône et Loire deux B-17 se sont écrasés, tous les deux en un seul morceau, le premier tomba alors que le secteur était libéré, le second alors que la libération était en cour, il fut attaqué au Panzerschrek, (pour quelle raison???) ces faits ce seraient passés un an plus tot en 1943, cela fesait deux belles pièces, de plus, (Tubs et Manfred pourront me confirmer ou non) mais je penses qu'à la fin 1944 et 1945 le luftwaffe n'avait plus forcément le temps et les moyens de bricoler les épaves, ce n'était pas faute non plus d'avoir de la matière, d'après Alfred Price le Kg 200 commença à combattre beaucoup plus activement en 1945 tout en continuant d'utiliser des prototypes, selon lui toujours, le nombre d'avions alliés cpturés aurait chuté au sein de cette unité en 1945 mais je n'ai rien pour confirmer ou affirmer...

_________________
Par tous les pépins de la pomme de Newton! (Doc Emett Brown)
Half Pint: la véritable histoire de la Pink Lady
Les demoiselles de Creil Les B-17 de l'IGN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flyingfortress.canalblog.com/
F3v2.0
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 8661
Age : 37
Localisation : Auxonne (Cote d'Or) là ou à chaque début Mars les confettis poussent dans l'herbe!
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: Les bombardiers lours de la Luftwaffe - le Dornier Do 200   Ven 26 Mai 2006 - 22:25


_________________
Par tous les pépins de la pomme de Newton! (Doc Emett Brown)
Half Pint: la véritable histoire de la Pink Lady
Les demoiselles de Creil Les B-17 de l'IGN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flyingfortress.canalblog.com/
F3v2.0
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 8661
Age : 37
Localisation : Auxonne (Cote d'Or) là ou à chaque début Mars les confettis poussent dans l'herbe!
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: Les bombardiers lours de la Luftwaffe - le Dornier Do 200   Lun 26 Juin 2006 - 22:42

dundas a écrit:
la tourelle ventrale des b17 se retracter a l interieur du fuselage a peut pres la moitie mais pour ne pas s emmerder avec sa il la laisser sortie voila donc meme la boule a demi rentrer les degats etait important et pour finir on ne sauras jamais combien exactement il en on capturer chaque camp on recuperer des avions intacts juste le plein de carburant a faire
Petit détail Dundas, la tourelle Sperry était larguable, donc dans le cas des attérissage sur le ventre cela ne risquait rien...

_________________
Par tous les pépins de la pomme de Newton! (Doc Emett Brown)
Half Pint: la véritable histoire de la Pink Lady
Les demoiselles de Creil Les B-17 de l'IGN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flyingfortress.canalblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les bombardiers lours de la Luftwaffe - le Dornier Do 200   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les bombardiers lours de la Luftwaffe - le Dornier Do 200
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les bombardiers lours de la Luftwaffe - le Dornier Do 200
» Bombardiers de la Luftwaffe - le Messerschmitt Me 264
» Dornier 328 Skywork Airlines HB-AES le 19 & 20.11.09
» Pertes Luftwaffe Jean Bernard Frappé
» insigne luftwaffe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Histoire de l'Aviation par périodes :: 1930 - années 1950 :: 1941-1945 : Combats dans le ciel d'Europe-
Sauter vers: