AccueilFAQRechercherS'enregistrerRéservé aux membresRéservé aux membresSite AARéservé aux membresRéservé aux membresConnexion

Partagez | 
 

 La Luftwaffe, quasi muette en Normandie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jäger Rouge Suédois
Caporal
Caporal
avatar

Nombre de messages : 13
Age : 43
Localisation : Saint-Mandé (94)
Date d'inscription : 17/07/2009

MessageSujet: La Luftwaffe, quasi muette en Normandie.   Sam 18 Juil 2009 - 6:25

Existe t'il un "palmarès" officiel (on n'ose à peine employer ce terme) des avions de chasse alliés abattus dans le ciel de Normandie par la luftwaffe
du 6 juin 1944 à la mi août 1944 ?
Pour mémoire, lorsque Hitler voulut lancer son ambitieuse contre-offensive de Mortain le 7 août 1944, il afficha un optimisme débordant dans les potentialités de sa Luftwaffe. Résultat des courses : quelques maigres containers de largués lors du reflux de la défunte Wehrmacht vers la poche de Falaise. Apparemment, aucun chasseur de nuit présent dans le ciel pour une offensive qui devait être nocturne au départ ...
Par avance, merci pour vos contributions pour un sujet qui demeure actuellement encore pour moi "sujet de pointe".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manfred
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 1380
Age : 32
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 07/02/2005

MessageSujet: Re: La Luftwaffe, quasi muette en Normandie.   Sam 18 Juil 2009 - 10:19

Jäger Rouge Suédois a écrit:
Existe t'il un "palmarès" officiel (on n'ose à peine employer ce terme) des avions de chasse alliés abattus dans le ciel de Normandie par la luftwaffe
du 6 juin 1944 à la mi août 1944 ?

salut

Oui, je n'ai pas le livre avec moi (et il y'a le match de Rugby All Black / Australie qui commence bientot), mais j'ai les listes des victoires de la Jagdwaffe dans un bouquin.

_________________
Combats aériens sur la Corne de l'Afrique (juin 1940 - novembre 1941)
http://aviationaoi.wordpress.com/
(version 2.1, MAJ avril 2013)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manfred
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 1380
Age : 32
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 07/02/2005

MessageSujet: Re: La Luftwaffe, quasi muette en Normandie.   Sam 18 Juil 2009 - 12:29

Je viens de sortir mon bouquin :

La Luftwaffe (en vérité, la Jagdwaffe)face au Débarquement Allié, 6 juin au 31 août 1944 de J-B Frappé.

Au niveau de la liste de victoire, j'ai 11 pages, donc un peu beaucoup pour tout taper à la mains. Si tu veux, j'essayerais la semaine prochaine d'en faire des scans (si j'ai le temps).

_________________
Combats aériens sur la Corne de l'Afrique (juin 1940 - novembre 1941)
http://aviationaoi.wordpress.com/
(version 2.1, MAJ avril 2013)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
F3v2.0
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 8661
Age : 37
Localisation : Auxonne (Cote d'Or) là ou à chaque début Mars les confettis poussent dans l'herbe!
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: La Luftwaffe, quasi muette en Normandie.   Sam 18 Juil 2009 - 12:55

on dit souvent qu'elle était absente en comparaison des milliers de sorties alliées mais ils en ont fait quelque centaines non?

_________________
Par tous les pépins de la pomme de Newton! (Doc Emett Brown)
Half Pint: la véritable histoire de la Pink Lady
Les demoiselles de Creil Les B-17 de l'IGN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flyingfortress.canalblog.com/
greg ace
Sergent-chef
Sergent-chef
avatar

Nombre de messages : 99
Age : 45
Localisation : calais
Date d'inscription : 09/12/2005

MessageSujet: Re: La Luftwaffe, quasi muette en Normandie.   Sam 18 Juil 2009 - 15:16

Comme Manfred, j'ai le meme livre, et on peut dire que la chasse allemand a fait son boulot malgres la supériorité des alliés. Et on peut aussi souligné que la flak a prélevé un lourd tribut!
GREG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chasseur bleu
Aviateur première classe
Aviateur première classe
avatar

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 19/07/2009

MessageSujet: Re: La Luftwaffe, quasi muette en Normandie.   Dim 19 Juil 2009 - 22:11

Merci à tous (le Jäger, rétrogradé, devient chasseur bleu)
Est ce qu'a priori l'histoire de la flak allemande rentre dans la ligne de votre forum ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
greg ace
Sergent-chef
Sergent-chef
avatar

Nombre de messages : 99
Age : 45
Localisation : calais
Date d'inscription : 09/12/2005

MessageSujet: Re: La Luftwaffe, quasi muette en Normandie.   Mar 21 Juil 2009 - 18:34

Dans le livre de chez Heimdal, l'auteur annonce environ 1200 victoires pour la période du 06 juin 44 à la fin aout 44.
GREG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chasseur bleu
Aviateur première classe
Aviateur première classe
avatar

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 19/07/2009

MessageSujet: Re: La Luftwaffe, quasi muette en Normandie.   Mar 21 Juil 2009 - 21:28

Merci pour l'info
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
waroff
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 500
Date d'inscription : 04/05/2008

MessageSujet: Re: La Luftwaffe, quasi muette en Normandie.   Mar 21 Juil 2009 - 23:13

chasseur bleu a écrit:
la flak allemande
c'est un pléonasme?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeune de la 10
Caporal-chef
Caporal-chef
avatar

Nombre de messages : 22
Localisation : Lachine, Montréal, Québec.
Date d'inscription : 13/06/2010

MessageSujet: Re: La Luftwaffe, quasi muette en Normandie.   Lun 14 Juin 2010 - 2:12

Le deux seules sorties dont je me souviens viens du film "le jour le plus long" où on voit deux FW 190 mitraillé les plages...mais je pense que tout le monde s'en souvient...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AlexC
Caporal
Caporal
avatar

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 14/06/2010

MessageSujet: Re: La Luftwaffe, quasi muette en Normandie.   Mar 15 Juin 2010 - 10:42

La chasse tout comme le bombardement Allemand n'avait plus les moyens d'agir en juin 1944.

La pression des boxs sur L'allemagne occupait les escadres de chasse, et cette même nécessité avez réduit la production de bombardier au minimum.

Contrairement aux Allemands, les Alliées avez une statégie sur le long terme aidé par une puissance industrielle sans précédent.

La pression constante et méthodique dés 43 à préparé le jour J.

ET là encore, les tensions internes au RLM et entre fabriquant à joué en faveur des alliés.

Si Heinkel eu la même admiration pour lui de la part du Fuhrer que ne l'eu Willy messerschmitt, c'est le He 100 qui eut été en production avant le 262 et ce en 43 au moment le plus critique pour les box.

Hasard et chance sont deux génraux sur lesquels ils faut savoir compter, le général betise aussi devais je rajouter ! Là il fut massivement germanique ( ouf !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AlexC
Caporal
Caporal
avatar

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 14/06/2010

MessageSujet: Re: La Luftwaffe, quasi muette en Normandie.   Mar 15 Juin 2010 - 10:48

Raid des deux 190: "pips" Priller et son aillier Wodarzic (plus sur de orthographe).

Priller en rage, prit l'ordre d'attaquer, ses escadrilles étant déplacé vers l'Est, il était seul avec son ami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fred 41
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant
avatar

Nombre de messages : 2631
Age : 44
Localisation : Vendôme (LFOQ)
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: La Luftwaffe, quasi muette en Normandie.   Mar 15 Juin 2010 - 18:00

Il y a eu bien d'autres sorties sur les plages que celle de Priller et de son ailier ce jour là. CF le Livre de J.-B. Frappé.

_________________
FAFG

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flyinganvils.com/
Manfred
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 1380
Age : 32
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 07/02/2005

MessageSujet: Re: La Luftwaffe, quasi muette en Normandie.   Mer 16 Juin 2010 - 13:12

L'une des missions (notamment), celle du I./JG 2

6 juin 1944

Début juin, la veille du débarquement allié en Normandie, la situation est la suivante :
- I./JG 2 : 19 Fw 190 A-8, Major Erich Hohagen, base principale à Cormeilles-en-Vexin, bases secondaires à Boissy-le-Bois et Nancy.
- II./JG 2 : 13 Bf 109 G-6, Hautpmann Georg Schröder, en rafraichissement à Gütersloh
- III./JG 2 : 29 Fw 190 A-8, Hauptmann Herbert Huppertz, base principale : Fontenay-le-Comte.

Seuls deux Gruppen sont immédiatement disponibles le matin du 6 juin, et encore le III./JG 2 envoyé en Vendée quelques jours plus tôt, doit-il d'abord réintégrer son ancienne base avant de pouvoir intervenir. Le II./JG 2 devra interrompre son séjour en Allemagne, mais il lui faudra une semaine pour revenir au front.

Le I./JG 2 est donc le groupe le plus en pointe de la Jagdwaffe pour intervenir dès l'aube au dessus des plages du débarquement. Les Fw 190 A-8 du I./JG 2 décollent à l'aube et se posent à Creil où ils sont armés de lance-fusées sous les ailes.

Le Leutnant Wolfgang Fischer de la 3./JG 2 rapporte le témoignage suivant :

Vers 09h30, nous avons redécollé avec une douzaine de Focke-Wulf pour une première attaque sur des navirees signalés dans le secteur britannique de Gold en arrière de Bayeux, où les differents rapports faisaient déjà état de nombreux incendies. Sans avoir été repérés - le ciel était couvert aux 7/10ème - nous avons dépassé l'embouchure de la Seine avant d'atteindre notre objectif sur lequel nous avons lancé notre attaque. Après avoir tiré nos fusées, nous aons attaqué des navires de débarquement, puis le rivage, avec les armes de bord et ce, jusqu'en avant du village de Ver-sur-Mer qui les Alliés occupaient déjà.
Lors du vol d'approche, nous avions pu observer un trés grand nombre de chasseurs ennemis concentrés au-dessus des zones de débarquement, ce qui nous avait fait prendre conscience des risques qu'il y avait à poursuivre nos attaques. Aussi subitement que nous étions arrivés, nous avons repris le chemin du retour sans avoir laissé le temps aux défenses antiaériennes de tirer sur nous. En ce qui me conserne, une de mes fusées avait atteint un transport de troupes à la proue. Probablement un navire de la classe Victory. Nos atterrissage se fit non pas à Creil, mais vers Senlis.
(...) Lors du rapport de mission, le Leutnant Walterscheid confirma au Kommandeur mon coup au but, ce qui me valut les félicitations du Major Hohagen.



Ou la tentative des Ju 87 du II./SG 103

En ce 6 juin 1944, une fois le moment d'hésitation passé, les responsables de la Luftwaffe avaient décidé d'engager contre la tête de pont tout ce qui pouvait voler. C'est ainsi que les Ju 87 du II./SG 103, une unité d'écolahr basé à Metz-Frescaty, furent appelés à la rescousse. Il est probable que les équipages les plus expérimentés (et les instructeurs) constituèrent en hâte une Einsatzstaffel qui aurait dû profiter de l'obscurité pour s'établir près des plages de débarquement puis, de nuit, attaquer les navires ou les concentrations de troupes. Mais le haut commandement allemand avait de toute évidence fort mésestimé l'importance de l'effort aérien allié et la profondeur des patrouilles offensives de l'ennemi. Cette staffel de Ju 87 est ainsi interceptée près de Voves-Chartres, puis tailliée en pièces, par des appareils des 355, 357 et 505 FS qui, vers 20h55, ne revendiquent pas moins de douze Ju 87, plus une demi-douzaine d'autre endommagés et probalbes. En fait, cinq Ju 87 furent détruits (un équipage tué, un autre porté disparu). Les relevés de pertes permettent de préciser qu'au moins un des appareil était un A-3 mais on trouve aussi 2 types C. Quatre autres Ju 87 peuvent se poser. Cependant, le pilote de l'un d'eux (le prototype V-3) serait signalé décédé peu apr_s, il s'agissait de l'Oblt Max Skupin.

_________________
Combats aériens sur la Corne de l'Afrique (juin 1940 - novembre 1941)
http://aviationaoi.wordpress.com/
(version 2.1, MAJ avril 2013)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sén@teur Alfredsson
Aviateur première classe
Aviateur première classe
avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 11/08/2010

MessageSujet: Re: La Luftwaffe, quasi muette en Normandie.   Sam 14 Aoû 2010 - 6:24

greg ace a écrit:
Dans le livre de chez Heimdal, l'auteur annonce environ 1200 victoires pour la période du 06 juin 44 à la fin aout 44.
GREG
pour 1000 pertes dans leur rangs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Luftwaffe, quasi muette en Normandie.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Luftwaffe, quasi muette en Normandie.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Luftwaffe, quasi muette en Normandie.
» alarme....quasi muette !
» Tenues uniformes Luftwaffe
» PUCES MOTO à ELBEUF (76) Haute normandie 100km de Paris
» Le train du Rugby en Normandie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Histoire de l'Aviation par périodes :: 1930 - années 1950 :: 1941-1945 : Combats dans le ciel d'Europe-
Sauter vers: