AccueilFAQRechercherS'enregistrerRéservé aux membresRéservé aux membresSite AARéservé aux membresRéservé aux membresConnexion

Partagez | 
 

 Détails Techniques d'une réplique de SPAD S.VII

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marc_91
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel
avatar

Nombre de messages : 7207
Age : 55
Localisation : Sud de l'Essonne
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Détails Techniques d'une réplique de SPAD S.VII   Mar 21 Avr 2009 - 14:33

Quelques photos prises lors de ma visite de Dimanche dernier à la boutique FINIMODEL de Cerny, où Gilles Alexandre
construit sa réplique de SPAD S.VII ...

Visite amicale en compagnie de Guillaume ; pour (beaucoup !!!) plus de photos, voir le reportage de Michel Duparet :
http://forum.aviation-ancienne.fr/photographies-f47/spad-vii-f-pspa-t4919.htm
  • Gilles et Guillaume devant le fuselage :



  • L'indispensable documentation technique ; Gilles possède aussi un jeu de plan du SPAD S.XI biplace :



    Au mur, la structure d'un gouvernail de S.XI :



  • Détails de la fabrication d'un guignol d'aileron en tôle d'acier, avec son tas en bois dur (les 3 photos sont de Guillaume) :







    Gilles présentant la pièce terminée sur l'aileron, lui-même mis en place provisoirement sur l'aile supérieure :



  • Le capot-moteur, réalisé en partie grace à des pièces retaillées par Gilles :

Suite ce soir ou dans la semaine ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gretsch
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant
avatar

Nombre de messages : 2660
Age : 55
Localisation : au sud-ouest de Toulouse
Date d'inscription : 23/01/2008

MessageSujet: Re: Détails Techniques d'une réplique de SPAD S.VII   Mar 21 Avr 2009 - 14:50

C'est du très très beau travail ! Et il va voler...


Ce qui m'impressionne le plus, c'est la polyvalence de Gilles Alexandre, qui travaille aussi bien le bois que le métal, visiblement avec la même compétence, pour ne pas dire art.

Merci Marc pour ces images qui complètent utilement celles de Michel Duparet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.legang.fr/
Sainte Barbe
Adjudant
Adjudant
avatar

Nombre de messages : 224
Age : 47
Localisation : Oise
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: Détails Techniques d'une réplique de SPAD S.VII   Mar 21 Avr 2009 - 15:46

Bonjour

Superbe travail j'imagine à peine le nombre d'heures qu'il faut pour réaliser un tel projet. Mais j'en suis certain le résultat sera à la hauteur de cet appareil mythique qu'est le SPAD.

Merci pour ces photos et bonne continuation à l'Artiste
Cordialement. Eric
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nungesser
Caporal-chef
Caporal-chef
avatar

Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 30/01/2009

MessageSujet: Re: Détails Techniques d'une réplique de SPAD S.VII   Mar 21 Avr 2009 - 20:48

L'imaginer voler fait rêver... Le rêve sera réalité un jour !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SPIT
Adjudant
Adjudant
avatar

Nombre de messages : 215
Age : 46
Localisation : TOURS
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Détails Techniques d'une réplique de SPAD S.VII   Mar 21 Avr 2009 - 22:49

yo !

Grand format cette maquette, va falloir beaucoup de colle !
En tous les cas : respect d'admiration !

Goody
Spit

Retrouvez l'actu BD de Spit sur http://spit-toons.blogspot.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spit-toons.blogspot.com
Marc_91
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel
avatar

Nombre de messages : 7207
Age : 55
Localisation : Sud de l'Essonne
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Détails Techniques d'une réplique de SPAD S.VII   Mar 28 Avr 2009 - 19:18

Gretsch a écrit:
C'est du très très beau travail ! Et il va voler...

Oui, il va voler, et pas qu'un peu !!!

Contrairement aux SPAD d'origine, dont l'Hispano-Suiza avait un potentiel de quelques heures seulement,
la réplique de Gilles Alexandre est motorisée par un Lycoming, de même puissance (180 CV) mais avec
un bien plus grand potentiel, et aussi nettement plus léger :
  • Le moteur sur son bati en acier, devant la cloison pare-feu également métallique rajoutée par Gilles :



    Comme vous pouvez le voir, le bati, spécialement conçu, reprend également la fixation du train.
    Il a été dessiné pour retrouver les lignes des panneaux du capotage du moteur d'origine.

    Sur les véritables SPAD de 1916/17/18, les bati-moteurs étaient en bois ...
Le moteur étant plus léger sur l'avant, il a donc fallu gagner du poids sur l'arrière, pour garder le centrage ;
Les fuselages des avions des années 10 et 20 étaient conçus en fonction des possibilités techniques de l'époque,
et en particulier au niveau de l'assemblage des bois ... Sur les avions du début du siècle, la queue était constituée
de 4 poutres, retenues entre elles par des montants et traverses, et des croisillons de corde à piano.

A chaqun de ces noeuds, une petite ferrure métallique, qui dans le cas du SPAD était réalisée, ainsi que
l'a découvert Gilles, en fonte d'Aluminium ...

Quelques photos valant mieux qu'un long discours :
  • Le SPAD S.XIII lors de sa restauration par le Memorial Flight :
    http://memorial.flight.free.fr/gallery/spadXIII/oct.html

  • Le fuselage d'un Sopwith 1B2, construit sous license en France, également dans les locaux du Memorial Flight :



  • Le fuselage de la Réplique de Potez 25 de Michel Flora, actuellement à Dugny :

Ce type de construction métal/bois s'explique, en fait, par la mauvaise qualité des colles du début du XXème siècle,
d'origine organique, et qui risquaient de cèder à l'humidité.
De plus, les bois étant sujets au vrillage dans le temps, il étaient le plus souvent toupillés, afin de limiter ce phénomène.
  • Dans les ailes, Gilles a ainsi refabriqué des croisillons selon la technique de l'époque, en pliant de la
    corde à piano à 180° puis, après l'avoir coincée dans un étau, en l'entortillant :



  • Or, toutes ces ferrures et cordes àpiano pesaient leur poids !!!

    Dans le fuselage de la réplique, il fallait en gagner !!!

    Gilles a donc recalculé toute la structure, et l'a réalisée entièrement en bois, collé à la colle chimique moderne ;
    Bien évidemment, les emplacements des cadres et des lisses de tension du tissu sont respectés afin que la
    différence de construction soit invisible une fois l'appareil fini.

    Le fuselage allégé, vu de l'intérieur :

L'ensemble de ces modifications permet de gagner plus d'une centaine de kg, rendant donc l'avion plus sûr,
tout en donnant à la cellule une bien plus grande espérance de vie...

Samedi soir, quelques photos de la structure des ailes, réalisées selon les profils de Béchereau ...


Dernière édition par Marc_91 le Mer 29 Avr 2009 - 0:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gretsch
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant
avatar

Nombre de messages : 2660
Age : 55
Localisation : au sud-ouest de Toulouse
Date d'inscription : 23/01/2008

MessageSujet: Re: Détails Techniques d'une réplique de SPAD S.VII   Mar 28 Avr 2009 - 21:12

Cela, c'est formidable : respecter l'esprit tout en étant résolument contemporain ! Quelque part, ça me rappelle les Stray Cats...

Marc, tes commentaires sont quasi indispensables, ils nous enrichissent. Et du coup, les photos prennent une autre dimension.

Gilles fait un travail formidable ! (Je ne l'ai pas déjà dit ?)

Même chose pour le Strutter et le Potez 25 : de la belle ouvrage.

pour tout le monde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.legang.fr/
thud
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 3636
Age : 42
Localisation : les fourgs (doubs) LFSP
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Détails Techniques d'une réplique de SPAD S.VII   Mar 28 Avr 2009 - 22:40

ouai, il y a du taf la, et faire un calcul de structure chapeau, deja que j'avais du mal, avec mes poutres de charpente qui ne sont soumis qu'au vent, et a la neige sans oublier la graviter, mais la sa dois etre autre chose avec les accelerations

_________________
VF-84 JOLLY ROGER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fred 41
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant
avatar

Nombre de messages : 2631
Age : 44
Localisation : Vendôme (LFOQ)
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: Détails Techniques d'une réplique de SPAD S.VII   Mar 28 Avr 2009 - 23:15

Merci pour toutes ces infos !

_________________
FAFG

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flyinganvils.com/
Marc_91
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel
avatar

Nombre de messages : 7207
Age : 55
Localisation : Sud de l'Essonne
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Détails Techniques d'une réplique de SPAD S.VII   Mer 29 Avr 2009 - 0:56

thud a écrit:
ouai, il y a du taf la, et faire un calcul de structure chapeau, deja que j'avais du mal, avec mes poutres de charpente qui ne sont soumis qu'au vent, et a la neige sans oublier la gravité, mais là ça dois etre autre chose avec les accélerations
Une des grandes qualité de Gilles est d'être capable de faire ces notes de calculs,
mais aussi d'avoir les accréditations pour pouvoir les certifier lui-même !!!

De plus, il conserve ses notes, afin de permettre à d'autres, s'ils le souhaitent, de fabriquer un tel avion ;
Comme il le dit lui-même : "je vole en warbird pour quelques dizaines de litres à l'heure" !!!

Un petit additif sur les avantages de la structure "tout-bois" :

Lorsqu'on sort un avion en structure bois-métal de son hangar le matin, il fait froid et l'air est chargé d'humidité ;
- Le froid fait rétrécir le métal : c'est l'inverse de la dilatation thermique.
- L'humidité fait gonfler le bois ...
L'après-midi, en plein soleil, lors de la présentation en vol, c'est l'inverse !!!

Au bout de quelques meetings (une réplique n'est pas faite pour dormir au fond de son hangar)
et donc de quelques cycles dilatation/rétraction ... Je vous laisse imaginer !!!
Bien sur, les ridoirs montés sur les cordes à piano sont là : il faut désentoiler et retendre !!!

Grace à la structure "tout-bois", Gilles échappe à cet inconvénient ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gretsch
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant
avatar

Nombre de messages : 2660
Age : 55
Localisation : au sud-ouest de Toulouse
Date d'inscription : 23/01/2008

MessageSujet: Re: Détails Techniques d'une réplique de SPAD S.VII   Mer 29 Avr 2009 - 11:19

Des explications qui démontrent clairement pourquoi les répliques de Memorial Flight volent peu et uniquement dans des conditions optimales, et aussi dans quelles conditions les pilotes de 14-18 volaient...

SPAD et Béchereau avaient visiblement conscience du problème et réfléchissaient à d'autres méthodes de construction, comme le prouvent les demandes de brevets suivantes :

http://v3.espacenet.com/publicationDetails/biblio?adjacent=true&KC=E&date=19211230&NR=23796E&DB=EPODOC&locale=fr_FR&CC=FR&FT=D

http://v3.espacenet.com/publicationDetails/biblio?adjacent=true&KC=A&date=19190529&NR=126977A&locale=fr_FR&CC=GB&FT=D

... à l'instar d'autres concepteurs de l'époque.

Evidemment, le SPAD de Gilles n'est pas une réplique à l'identique (cf. Benhurr ailleurs sur le forum...), mais on s'en moque parce que, grâce à cela, on aura de fréquentes occasions de le voir en vol !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.legang.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Détails Techniques d'une réplique de SPAD S.VII   

Revenir en haut Aller en bas
 
Détails Techniques d'une réplique de SPAD S.VII
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Détails Techniques d'une réplique de SPAD S.VII
» preparation moteur
» Ce Forum devient pourri
» "Les diverses techniques d'animation des leurres durs"
» Techniques de vol de pente

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Histoire de l'Aviation par périodes :: 1890-1930 :: Première Guerre Mondiale-
Sauter vers: