AccueilFAQRechercherS'enregistrerRéservé aux membresRéservé aux membresSite AARéservé aux membresRéservé aux membresConnexion

Partagez | 
 

 l'aéronautique coloniale d'Indochine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
pat95-45
Sergent-chef
Sergent-chef


Nombre de messages : 102
Age : 71
Localisation : S.E.du Val d'Oise (Sarcelles)
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: l'aéronautique coloniale d'Indochine   Ven 28 Nov 2008 - 15:39

Pour compléter le fil de discussion consacré aux recherches sur la carrière de mon grand-père(Gabriel Pallier) et passer dans le cadre plus général de l'aviation coloniale d'Indochine, les deux photos qui représentaient les membres de la 4ème escadrille coloniale d'Indochine à TONG(Cne Pallier), ont été prises le 9 mai 1933, après le Tour aérien d'Indochine réalisé ainsi:

"En janvier 1933, sous le commandement du Lt.col.KRAEMER cdt l'aéronautique en Indochine, a lieu un vol de groupe de 5 avions Potez 25 des escadrilles n°1,3 et 4:
- Hanoï-Saïgon(Bien Hoa) avec escale à Vinh;
- à Vinh s'ajoutent des appareils de la 2ème escadrille, de Saïgon(Bien Hoa) à Pnom Penh (présentation au roi du Cambodge);
- retour du groupe d'appareils sur Saïgon(Bien Hoa),
- puis retour du groupe à Hanoï(Bach Maï) par la côte, avec arrêt à Tourane(Da Nang), puis Hue(présentation à l'empereur Bao Daï), Tong(remise de chaque fanion aux 4 escadrilles par le Gal Billotte, cdt des troupes d'Indochine).
retour à Hanoï début mai 1933."

Les principales missions à cette époque, sont toujours:
de présence, de surveillance et de police, d'observation, photographiques, mises à jour des cartes, d'évacuations sanitaires, de transport de courriers urgents et parfois postaux, des participations éventuelles aux fêtes annamites.

En 1938, les 5 escadrilles sont formées en 2 groupes, constituant la 41ème escadre aérienne (cdt Kaufmann):
- 1er groupe à Tong au Tonkin (cdt Thibaudeau) avec, la 3ème escadrille (1/41) et la 4ème escadrille (2/41 - Cne Marchand) devient mixte, équipé de 3 Potez 25 TOE et 2, puis 4 Farman 221 reçus en février 1938;
- 2ème groupe "de Cochinchine" à Bien Hoa(cdt Picot) avec, la 2ème escadrille (cne Lamboley) à Bien Hoa et la 5ème escadrille "Calao" (cne Dechaux) à Cat Laï.
- l'escadrille d'observation autonome 1/595 à Bac Maï.

le 30 septembre 1938, la 41ème escadre aérienne est dissoute pour former:
- le 41ème G.A.A.(cdt Thibaudeau) avec les 3ème escadrille(1/41) et 4ème escadrille(2/41) constituée de Potez 542 à Tong;
- le 42ème G.A.A.(cdt Miellet) avec les 2ème(1/42 à Bien Hoa) et 5ème escadrille(2/42 à Cat laï)
- l'escadrille d'observation autonome 1/595 à Bac Maï.

(document du SHD)

quelques illustrations:



un groupe de Potez 25 TOE de Bien Hoa (SHD)



trois CAM 3 de la 3ème escadrille (SHD)



CAMS 55-10 n°110 en vol à Cat Laï (SHD)



base d'hydravions de Donnaï (SHD)



base d'hydravions du grand lac à Hanoï (SHD)


Un article très complet consacré à l'aviation française de Indochine durant la 2°GM et intitulé "L'autre guerre d'Indochine (du conflit avec la Thaïlande à l'occupation japonaise)" est paru dans "Le Fana de l'aviation" n°450 de mai 2007.

Un autre est consacré à: "Gaston Ladarré: aviateur colonial" dans le n°164 du 24 juin 2008 de la revue "avion": http://www.avions-bateaux.com/fr/magazine+aviateur-colonial+a1v_1209.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jfteim
Engagé
Engagé


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 08/12/2008

MessageSujet: Re: l'aéronautique coloniale d'Indochine   Lun 8 Déc 2008 - 23:54

Bonsoir.

Voici un lien ou j'ai exposé des photos du groupe des escadrilles du Tonkin.

Ce sont des photos que mon grand oncle qui faisait parti des escadrilles du Tonkin à gardé et que j'ai retrouvé.

Je vous donne le lien.

http://www.flickr.com/photos/teimwild/sets/72157610853141333/

Je suis vraiment content de voir que je ne suis pas le seul à avoir ce genre de photos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc_91
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel


Nombre de messages : 7184
Age : 55
Localisation : Sud de l'Essonne
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: l'aéronautique coloniale d'Indochine   Mar 9 Déc 2008 - 3:05

Bonjour/Bonsoir,

Dans "L'escadrille du Calao", du Général Barthélémy aux Ed. France-Empire, on voit les mêmes personnages, mais pris cette fois de la droite ; la légende dit : "Le Gouverneur Général Pasquier et l'empereur Bao Dai à Hué".

Pour les escadrilles et le fanion, voir ici : http://forum.aviation-ancienne.fr/recherches-f53/gabriel-pallier-t4640.htm

Tu peux nous en dire un peu plus sur la carrière de ton grand-oncle, STP ???

Bien cordialement ... Marc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc_91
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel


Nombre de messages : 7184
Age : 55
Localisation : Sud de l'Essonne
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: l'aéronautique coloniale d'Indochine   Sam 20 Déc 2008 - 15:24

Un des 4 Farman 221 affectés à l'Indochine !!! ... Et qui s'est trouvé enlisé à la saison des pluies !!!



En HR, une autre photo de l'indochine, sortie de mon petit tiroir ...
  • Quel est l'uniforme des hommes au premier paln ??? ... Les reconnaiisez-vous ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pat95-45
Sergent-chef
Sergent-chef


Nombre de messages : 102
Age : 71
Localisation : S.E.du Val d'Oise (Sarcelles)
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: au sujet du 2/41 à TONG   Sam 20 Déc 2008 - 18:43

Le groupe 2/41 de Tong (4 Farman 221) était dirigé le 10 mai 1940 par le Cne Penchinat (http://france1940.free.fr/adla/ada_may.html) après l'avoir été à sa création en 1938 par le cne Marchand (cf message du début).
Gille92 serait peut-être en mesure d'identifier les personnes présentes sur le cliché et leur corps d'origine à partir de leur tenue. Il semblerait s'agir d'hommes du rang ou de sergent (pendant la durée légale de service militaire) pour les trois à partir de la gauche, compte tenu de la forme de leur grade de poitrine (s'il s'agit de cela et non d'une simple couleur de compagnie). Le militaire placé à l'extrème droite porte une tenue de travail coloniale d'été de l'armée de l'air.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc_91
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel


Nombre de messages : 7184
Age : 55
Localisation : Sud de l'Essonne
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: l'aéronautique coloniale d'Indochine   Lun 22 Déc 2008 - 6:25

Michel Thouin, sur un autre forum, pense à des marins, à cause de l'encre sur les casques ...

Un peu :

Puisque nous sommes du côté de l'ex-Indochine, il y avait hier soir sur Arte une très bonne émission sur ce thème.

Pour ceux qui l'on ratée, il est possible de la regarder depuis ce matin et pendant encore 6 jours sur Arte+7 :
http://plus7.arte.tv/fr/detailPage/1697660,CmC=2347964,CmPage=1697660,scheduleId=2330282.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
va44
Adjudant-chef
Adjudant-chef


Nombre de messages : 372
Localisation : Ouest
Date d'inscription : 23/08/2007

MessageSujet: Re: l'aéronautique coloniale d'Indochine   Lun 22 Déc 2008 - 16:25

Bonjour,
Si cela peut aider voici un lien vers un site consacré aux troupes de marine : il y a une photo avec l'ensemble des casques portés entre 1850 et 1940.
http://www.troupesdemarine.org/traditions/uniforme/un020.htm

un grand merci pour les photos
@+
VA44
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pat95-45
Sergent-chef
Sergent-chef


Nombre de messages : 102
Age : 71
Localisation : S.E.du Val d'Oise (Sarcelles)
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: émission d'Arte sur l'Indochine   Lun 22 Déc 2008 - 19:48

merci à Marc de son lien pour cette émission d'Arte (très intéressante) de l'Indochine au Vietnam.
En ce qui concerne les uniformes de travail portés par les 4 militaires à gauche de la photo du Farman 221, j'hésite entre:
- des légionnaires
- des marsouins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
michel duparet
Adjudant-chef
Adjudant-chef


Nombre de messages : 563
Localisation : Mennecy
Date d'inscription : 28/11/2008

MessageSujet: Re: l'aéronautique coloniale d'Indochine   Mer 24 Déc 2008 - 11:58

Dien-Bien-Phu 1951

Le F8F Bearcat fut dans les dernières années du conflit un redoutable adversaire du Viêt-Minh

Photo : HISTOIRE DE L'AVIATION MILITAIRE FRANCAISE

MD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lela62
Engagé
Engagé


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: l'aéronautique coloniale d'Indochine   Lun 12 Jan 2009 - 20:07

Superbe cette photo du Farman 221 à Tong, que je connais pour l'avoir obtenu chez un ancien ! Je ne sais si vous êtes au courant mais Christophe Cony (magazine Avions) et moi-même préparons un ouvrage très conséquent sur l'histoire de l'aviation française en Indochine de 1913 à 1945. Mais avez-vous encore les carnets de vol de Gabriel Paillier ? Ceux de l'unité équipée de Farman sont très rares et malgré nos recherches ardues, nous n'en avons trouvé qu'un ou deux. Il est vrai qu'il n'y avait que 4 appareils de ce type, dont un était souvent en panne ou endommagé.

En tous cas, merci pour les infos.

Lela62.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucien
Engagé
Engagé


Nombre de messages : 4
Age : 78
Localisation : Alpes maritimes
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: l'aéronautique coloniale d'Indochine   Lun 12 Jan 2009 - 21:21

Bonjour,

Je prends ce fil un peu « par le ventre » et je souhaiterais faire quelques commentaires :

Sur les photographies tout d’abord.

- La première représente des Potez 25 de la 2ème escadrille, unité « historique » de Cochinchine basée à Bien Hoa jusqu’en décembre 1941 puis au Tonkin ensuite, Bach Maï, Tong, puis de nouveau Bach Maï jusqu’à sa dissolution en mars 1945.
- La seconde représente trois CAMS 37A de la 5ème escadrille basée à Cat Laï en Cochinchine puis, à partir de décembre 1941, à Wat Chaï, dans la baie d’Along. Devenue 1ère escadrille du Commandement des bases du sud en décembre 1940, elle sera également dissoute en mars 1945.
- La troisième photographie représente l’un des quatre CAMS 55 de la 5ème escadrille, en service à Cat Laï de 1937 à 1940.
- Les 4ème et 5ème représentent comme indiqué la base de Cat Laï et la base annexe de Hanoï-Grand Lac (en bas du plan d’eau entre les deux gros bouquets d’arbres).

Sur l’article publié dans le Fana n° 450. Ce papier fourmille d’erreurs géographiques grossières, d’erreurs dans la chronologie des événements, de l’habituel massacre des patronymes sans parler d’un joyeux mélange dans les appellations des unités qui rend la lecture incompréhensible !
De fait, ce texte provient de l’ex SHAA et n’est qu’un document de travail. L’histoire est grosso modo la suivante : Au début des années 50, le chef du Service historique de l’AA qui était à l’époque le colonel de Sainte Péreuse, conscient du manque quasi total d’historique de l’AA en Indochine, fit rédiger un document de synthèse à partir des rares archives qui existaient encore. Il fit ensuite diffuser ce document à plusieurs dizaines d’exemplaires à tous les officiers encore vivants qui avaient servi en Indochine entre 1920 et 1945 en leur demandant de le lire et de transmettre ensuite au SHAA commentaires, rectifications, etc.… Au cours de mes recherches, j’ai retrouvé des copies de ce document dans les familles de quatre de ces officiers, abondamment surchargés de ratures, de mentions manuscrites, etc. L’auteur ( ?) de l’article du Fana a lui aussi découvert une copie du dit document et s’est contenté de le recopier sans faire la moindre vérification et/ou correction…

L’article récent publié dans Avions est d’une toute autre teneur car construit à partir de documents personnels pieusement conservés par la famille Ladarré.

Sur les photos « de famille » de JF. Teim, l’officier en casquette noire est le Cne Fourestier, cdt la 3ème escadrille basée à Tong. A sa droite le Lt Retourna. On retrouve les mêmes sur l’autre cliché, mais en short « folklo »…

JF. Teim, je présume que votre grand-oncle est décédé de maladie car je ne retrouve pas son nom dans la liste des morts en service aérien commandé en Indochine.

Marc 91 : Les « bidasses » qui posent décontractés devant le Farman enlisé sont des coloniaux en tenue dite « bourgeron » qui était la tenue de travail. Le galon porté en travers est de laine rouge ; 1ère classe pour les plus fins, caporaux pour les plus épais.

L’historique de l’escadrille 2/41 (et non pas groupe) est un peu différent car sa création remonte en fait à 1928.
La 4ème escadrille d’Indochine est créée en octobre 1928 à Bach Maï sous le commandement du Lt de Reversat Marsac qui se tue en accident aérien le 12 du même mois ! Elle est ensuite commandée par les Cnes Picard, Moërdès, qui l’emmène à Tong, base nouvellement construite, Pallier, Nicolas, Tournès, Marchand, de Carné de Carnavalet. Elle devient 2ème escadrille (du 41ème GAA) le 1er juillet 1938, puis escadrille 2/41 le 1er décembre. Le 01/06/1939, le Lt Penchinat (Cne du 01/06/1940) prend le commandement en remplacement de Carné qui assure l’intérim du groupe. Le 01/06/1942, Penchinat est relevé par le Cne Mayaud qui sera son dernier commandant. L’escadrille 2/41 est finalement dissoute le 01/03/1943 et intégrée au Groupe de bombardement créé à cette date.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pat95-45
Sergent-chef
Sergent-chef


Nombre de messages : 102
Age : 71
Localisation : S.E.du Val d'Oise (Sarcelles)
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: l'aéronautique coloniale d'Indochine   Lun 12 Jan 2009 - 21:54

Lela62 a écrit:
Superbe cette photo du Farman 221 à Tong, que je connais pour l'avoir obtenu chez un ancien ! Je ne sais si vous êtes au courant mais Christophe Cony (magazine Avions) et moi-même préparons un ouvrage très conséquent sur l'histoire de l'aviation française en Indochine de 1913 à 1945. Mais avez-vous encore les carnets de vol de Gabriel Paillier ? Ceux de l'unité équipée de Farman sont très rares et malgré nos recherches ardues, nous n'en avons trouvé qu'un ou deux. Il est vrai qu'il n'y avait que 4 appareils de ce type, dont un était souvent en panne ou endommagé.

En tous cas, merci pour les infos.

Lela62.

Malheureusement, je n'ai pu entrer en possession des carnet de vol de mon gd-père à ce-jour (les guerres de succession sont parfois parmi les plus destructrices), mais je ne désespère pas.
Et merci à Lucien des très utiles précisions qu'il nous apporte sur l'aéronautique d'indochine d'entre les deux guerres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
michel duparet
Adjudant-chef
Adjudant-chef


Nombre de messages : 563
Localisation : Mennecy
Date d'inscription : 28/11/2008

MessageSujet: Re: l'aéronautique coloniale d'Indochine   Lun 12 Jan 2009 - 23:16

Dès 1947, le Morane 500 Criquet, dérivé du Fieseler Storch allemand, fut l'un des avions qui s'adapta le mieux à l'Indochine. Il effectua de nombreuses évacuations sanitaires.



MD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vagabonduciel
Adjudant-chef
Adjudant-chef


Nombre de messages : 590
Age : 69
Localisation : bassin d'arcachon
Date d'inscription : 08/12/2008

MessageSujet: Re: l'aéronautique coloniale d'Indochine   Mer 21 Jan 2009 - 21:24

michel duparet a écrit:
Dès 1947, le Morane 500 Criquet, dérivé du Fieseler Storch allemand, fut l'un des avions qui s'adapta le mieux à l'Indochine. Il effectua de nombreuses évacuations sanitaires.

Il convient aussi de citer le de Havilland "Beaver" qui pris aussi une part
importante aux "Evasan"
la photographie du "criquet" a été prise je pense au musée de l'ALAT a
Dax il s'agit en réalité d'un Morane 505 et non d'un 500
Pour mémoire apres guerre les usines Morane continuent la fabrication
du FI 156 Storch avec le moteur Argus sous l'appelation de "Morane 500
criquet" avec le moteur Renault 6Q il se nomme Morane 501, avec le
moteur en étoile 9 AB Salmson il se nomme Morane 502 et ensuite comme dit precedemment Morane 505 avec le moteur Jacob 7 cylindres r 755 qui non jamais éte sur le theatre des opérations en Indochine le 502 lui a servi en indo
cordialment
Claude
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taz21560
Caporal-chef
Caporal-chef


Nombre de messages : 26
Age : 48
Localisation : Arc sur Tille
Date d'inscription : 13/01/2009

MessageSujet: Re: l'aéronautique coloniale d'Indochine   Jeu 22 Jan 2009 - 12:37

Concernant les Evasan, ces avions; le Criquet et le Beaver; ont travaillé de concert avec les premiers hélicos Hiller et le H19 de Sikorski.
On les retrouve dans les deux livres de Patrick Charles Renaud, "Aviateurs au combat" et "Aviateurs en Indochine" chez Grancher.
Ils évoquent les combats de l'aviation miltaire en Indochine du début à la fin du conflit.
Je vous les conseille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
waroff
Adjudant-chef
Adjudant-chef


Nombre de messages : 499
Date d'inscription : 04/05/2008

MessageSujet: Re: l'aéronautique coloniale d'Indochine   Lun 26 Jan 2009 - 1:03

26/01/2009: CHÚC MỪNG NĂM MỚI...
en clair, Bonne année du Buffle....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vagabonduciel
Adjudant-chef
Adjudant-chef


Nombre de messages : 590
Age : 69
Localisation : bassin d'arcachon
Date d'inscription : 08/12/2008

MessageSujet: Re: l'aéronautique coloniale d'Indochine   Mer 28 Jan 2009 - 13:57

michel duparet a écrit:
Dien-Bien-Phu 1951

Le F8F Bearcat fut dans les dernières années du conflit un redoutable adversaire du Viêt-Minh

Photo : HISTOIRE DE L'AVIATION MILITAIRE FRANCAISE

MD
et parfois l'adversaire de son "cocher" qui ne maitrisait pas tout
le temps l'énorme couple engendré par son moteur de 2100 hp
quand il mettait trop de gaz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gretsch
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant


Nombre de messages : 2658
Age : 54
Localisation : au sud-ouest de Toulouse
Date d'inscription : 23/01/2008

MessageSujet: Re: l'aéronautique coloniale d'Indochine   Mer 28 Jan 2009 - 14:02

J'adore le Bearcat ! Mais je le préfère à l'endroit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.legang.fr/
Fred 41
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant


Nombre de messages : 2631
Age : 43
Localisation : Vendôme (LFOQ)
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: l'aéronautique coloniale d'Indochine   Mer 28 Jan 2009 - 16:35

Et dans ces cas 9/10 c'était la mort du pilote ...

_________________
FAFG

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flyinganvils.com/
pat95-45
Sergent-chef
Sergent-chef


Nombre de messages : 102
Age : 71
Localisation : S.E.du Val d'Oise (Sarcelles)
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: l'aéronautique coloniale d'Indochine   Mer 28 Jan 2009 - 16:45

Lucien a écrit:
Bonjour,

Je prends ce fil un peu « par le ventre » et je souhaiterais faire quelques commentaires :

Sur les photographies tout d’abord.

- La première représente des Potez 25 de la 2ème escadrille, unité « historique » de Cochinchine basée à Bien Hoa jusqu’en décembre 1941 puis au Tonkin ensuite, Bach Maï, Tong, puis de nouveau Bach Maï jusqu’à sa dissolution en mars 1945.
- La seconde représente trois CAMS 37A de la 5ème escadrille basée à Cat Laï en Cochinchine puis, à partir de décembre 1941, à Wat Chaï, dans la baie d’Along. Devenue 1ère escadrille du Commandement des bases du sud en décembre 1940, elle sera également dissoute en mars 1945.
- La troisième photographie représente l’un des quatre CAMS 55 de la 5ème escadrille, en service à Cat Laï de 1937 à 1940.
- Les 4ème et 5ème représentent comme indiqué la base de Cat Laï et la base annexe de Hanoï-Grand Lac (en bas du plan d’eau entre les deux gros bouquets d’arbres).

Sur l’article publié dans le Fana n° 450. Ce papier fourmille d’erreurs géographiques grossières, d’erreurs dans la chronologie des événements, de l’habituel massacre des patronymes sans parler d’un joyeux mélange dans les appellations des unités qui rend la lecture incompréhensible !
De fait, ce texte provient de l’ex SHAA et n’est qu’un document de travail. L’histoire est grosso modo la suivante : Au début des années 50, le chef du Service historique de l’AA qui était à l’époque le colonel de Sainte Péreuse, conscient du manque quasi total d’historique de l’AA en Indochine, fit rédiger un document de synthèse à partir des rares archives qui existaient encore. Il fit ensuite diffuser ce document à plusieurs dizaines d’exemplaires à tous les officiers encore vivants qui avaient servi en Indochine entre 1920 et 1945 en leur demandant de le lire et de transmettre ensuite au SHAA commentaires, rectifications, etc.… Au cours de mes recherches, j’ai retrouvé des copies de ce document dans les familles de quatre de ces officiers, abondamment surchargés de ratures, de mentions manuscrites, etc. L’auteur ( ?) de l’article du Fana a lui aussi découvert une copie du dit document et s’est contenté de le recopier sans faire la moindre vérification et/ou correction…

L’article récent publié dans Avions est d’une toute autre teneur car construit à partir de documents personnels pieusement conservés par la famille Ladarré.

Sur les photos « de famille » de JF. Teim, l’officier en casquette noire est le Cne Fourestier, cdt la 3ème escadrille basée à Tong. A sa droite le Lt Retourna. On retrouve les mêmes sur l’autre cliché, mais en short « folklo »…

JF. Teim, je présume que votre grand-oncle est décédé de maladie car je ne retrouve pas son nom dans la liste des morts en service aérien commandé en Indochine.

Marc 91 : Les « bidasses » qui posent décontractés devant le Farman enlisé sont des coloniaux en tenue dite « bourgeron » qui était la tenue de travail. Le galon porté en travers est de laine rouge ; 1ère classe pour les plus fins, caporaux pour les plus épais.

L’historique de l’escadrille 2/41 (et non pas groupe) est un peu différent car sa création remonte en fait à 1928.
La 4ème escadrille d’Indochine est créée en octobre 1928 à Bach Maï sous le commandement du Lt de Reversat Marsac qui se tue en accident aérien le 12 du même mois ! Elle est ensuite commandée par les Cnes Picard, Moërdès, qui l’emmène à Tong, base nouvellement construite, Pallier, Nicolas, Tournès, Marchand, de Carné de Carnavalet. Elle devient 2ème escadrille (du 41ème GAA) le 1er juillet 1938, puis escadrille 2/41 le 1er décembre. Le 01/06/1939, le Lt Penchinat (Cne du 01/06/1940) prend le commandement en remplacement de Carné qui assure l’intérim du groupe. Le 01/06/1942, Penchinat est relevé par le Cne Mayaud qui sera son dernier commandant. L’escadrille 2/41 est finalement dissoute le 01/03/1943 et intégrée au Groupe de bombardement créé à cette date.

Lucien connait d'autant ce sujet, qu'il traitait du Loire 130 (successeur des CAMS 55 ?) utilisé entre-autres sur le porte-hydravions: "Commandant Teste", dans cet ouvrage: http://www.aerostories.org/~aerobiblio/article886.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thud
Lieutenant
Lieutenant


Nombre de messages : 3625
Age : 42
Localisation : les fourgs (doubs) LFSP
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: l'aéronautique coloniale d'Indochine   Mer 28 Jan 2009 - 21:43

c'est sure, pour le tonneau du bearcat, sur cette photo, il ne reste plus beaucoup de place pour la tete du pilote, et pour le sortir du cockpit c'est pas facile en un seul morceau

_________________
VF-84 JOLLY ROGER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc_91
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel


Nombre de messages : 7184
Age : 55
Localisation : Sud de l'Essonne
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: l'aéronautique coloniale d'Indochine   Jeu 29 Jan 2009 - 7:38

Lucien a écrit:

Marc 91 : Les « bidasses » qui posent décontractés devant le Farman enlisé sont des coloniaux en tenue dite « bourgeron » qui était la tenue de travail. Le galon porté en travers est de laine rouge ; 1ère classe pour les plus fins, caporaux pour les plus épais.

L’historique de l’escadrille 2/41 (et non pas groupe) est un peu différent car sa création remonte en fait à 1928.
La 4ème escadrille d’Indochine est créée en octobre 1928 à Bach Maï sous le commandement du Lt de Reversat Marsac qui se tue en accident aérien le 12 du même mois ! Elle est ensuite commandée par les Cnes Picard, Moërdès, qui l’emmène à Tong, base nouvellement construite, Pallier, Nicolas, Tournès, Marchand, de Carné de Carnavalet. Elle devient 2ème escadrille (du 41ème GAA) le 1er juillet 1938, puis escadrille 2/41 le 1er décembre. Le 01/06/1939, le Lt Penchinat (Cne du 01/06/1940) prend le commandement en remplacement de Carné qui assure l’intérim du groupe. Le 01/06/1942, Penchinat est relevé par le Cne Mayaud qui sera son dernier commandant. L’escadrille 2/41 est finalement dissoute le 01/03/1943 et intégrée au Groupe de bombardement créé à cette date.
Merci pour les précisions !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pat95-45
Sergent-chef
Sergent-chef


Nombre de messages : 102
Age : 71
Localisation : S.E.du Val d'Oise (Sarcelles)
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: l'aéronautique coloniale d'Indochine   Mer 4 Mar 2009 - 17:23

Des infos fournies par Lucien sur le LCL KRAEMER Lucien, que j'évoquais dans mon mèl initial du 28 nov 2008:


Lucien, Léon, Joseph KRAEMER
Né le 01/01/1890 à Saint-Souplets (77)
DCD le 31/08/1981 à Ruffec (16)
Lt d’Infanterie coloniale, breveté pilote le 17/03/1916 (n° 2998)
Sert en Indochine de 1922 à 1924 puis de nouveau, comme
Commandant de l’AA en Indo du 15/02/1932 au 12/08/1934.
Termine sa carrière comme GBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc_91
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel


Nombre de messages : 7184
Age : 55
Localisation : Sud de l'Essonne
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: l'aéronautique coloniale d'Indochine   Lun 28 Sep 2009 - 16:01

A noter la douzaine de pages publiées dans l'ouvrage collectif de la revue Avions sur le Potez 25 :

-

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
goose pendelton
Caporal
Caporal


Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 02/11/2009

MessageSujet: Re: l'aéronautique coloniale d'Indochine   Sam 7 Nov 2009 - 12:14

Juste un mot pour dire que le théatre d'opération indochinois est très intéressant à plus d'un titre, toute périodes confondues.
C'est là que Williame Labussière sur MS 406 aux couleurs de Vichy (!)aurait descendu un jap, fait d'arme unique en son genre. C'est là que deux femmes aviatrices devinrent célèbres pour leurs evasan: Valérie André sur Hiller et Suzane Janin sur MS 500.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l'aéronautique coloniale d'Indochine   Aujourd'hui à 7:35

Revenir en haut Aller en bas
 
l'aéronautique coloniale d'Indochine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» l'aéronautique coloniale d'Indochine
» Indochine
» Le nouveau clip et single d’Indochine
» INDOCHINE...
» Rivetage type aéronautique...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Histoire de l'Aviation par périodes :: 1930 - années 1950 :: Guerre du Pacifique - Asie du Sud-Est-
Sauter vers: