AccueilFAQRechercherS'enregistrerRéservé aux membresRéservé aux membresSite AARéservé aux membresRéservé aux membresConnexion

Partagez | 
 

 D.520 et MS.406

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
JLT-93
Sergent
Sergent
avatar

Nombre de messages : 49
Age : 57
Localisation : Neuilly-sur-Marne
Date d'inscription : 07/11/2008

MessageSujet: D.520 et MS.406   Lun 10 Nov 2008 - 21:25

Bonjour à tous

En parcourant le forum, au fil des discussions, je me suis retrouvé sur un site montrant la restauration d'un Dewoitine D.520 (Bordeaux).
J'ai été très étonné de voir que l'habitacle était peint d'un superbe bleu nuit. J'en avait entendu parlé, (de son contraire aussi).
La doc en ma possession étant bien sûr la plupart du temps en N&B, quelqu'un peut-il en confirmer l'exactitude? et peut-on étendre l'info au MS.406?
Merci d'avance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gretsch
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant
avatar

Nombre de messages : 2662
Age : 55
Localisation : au sud-ouest de Toulouse
Date d'inscription : 23/01/2008

MessageSujet: Re: D.520 et MS.406   Lun 10 Nov 2008 - 21:41

Le bleu de nuit est la couleur officielle (je n'ai pas la référence de la directive, malheureusement) des habitacles des avions de chasse français de cette époque. Pour l'avoir vu "en vrai", je peux dire qu'il est plus foncé que sur les photos, presque noir. C'est pourquoi les pilotes se souviennent souvent - à tort - du noir... Le tableau de bord est également bleu, et non pas noir comme on peut fréquemment le voir sur des maquettes.

En tout cas, la couleur appliquée dans le D.520 de Bordeaux est exacte, obtenue après analyse des pigments prélevés avant le décapage.

Donc oui, le MS.406 était peint de la même couleur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.legang.fr/
JLT-93
Sergent
Sergent
avatar

Nombre de messages : 49
Age : 57
Localisation : Neuilly-sur-Marne
Date d'inscription : 07/11/2008

MessageSujet: Re: D.520 et MS.406   Lun 10 Nov 2008 - 22:01

Merci Gretsch6120 pour la précision et la rapidité de la réponse,
je retourne , A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
waroff
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 500
Date d'inscription : 04/05/2008

MessageSujet: Re: D.520 et MS.406   Mar 11 Nov 2008 - 11:57

il apparaît sur les photos de 406, que le plancher,le cadre N°2 , les longerons tubulaires et les supports d'appareillage étaient bien plus clair que les "planches de bord". Donc de la même couleur peut être, mais pas de la même teinte.
Une photo couleur d'un reste de queue de 406 montre une couleur gris moyen pour les longerons en tubes d'aluminium ainsi que le cadre d'étambot. et une autre montre une teinte gris-verdâtre dans la partie avant, (cadre N°1 et longerons)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gretsch
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant
avatar

Nombre de messages : 2662
Age : 55
Localisation : au sud-ouest de Toulouse
Date d'inscription : 23/01/2008

MessageSujet: Re: D.520 et MS.406   Mar 11 Nov 2008 - 13:56

Il est possible en effet que la planche de bord du MS.406 était noire... Je parlais en l'occurrence du D.520, que je connais mieux.

Nous parlions de l'habitacle, seule partie interne de l'avion peinte en bleu, le reste étant chamois (toujours sur le D.520). La différence de génération explique peut-être ces nuances ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.legang.fr/
JLT-93
Sergent
Sergent
avatar

Nombre de messages : 49
Age : 57
Localisation : Neuilly-sur-Marne
Date d'inscription : 07/11/2008

MessageSujet: Re: D.520 et MS.406   Mar 11 Nov 2008 - 20:52

bonsoir,
j'ai lu attentivement vos réponses,
je rame un peu devant la précision des propos (cadreN°1, N°2,? selon le diamètre des tubes?)
-je ne peux que progresser...
alors, je me lance une hypothèse:
supposons que le cadre, les longerons soient recouverts seulement d'une couche d'apprêt ou anticorrosion, celle-ci pourrait apparaître couleur gris moyen sur la photo d'époque, voire presque zinc chromate comme sur la restauration du 406 "suisse";alors que l'habitacle et panneau d'instruments auraient reçu, après préparation (ou non), une couche de finition peinture qui elle serait "bleu de nuit".
je suis au max
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gretsch
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant
avatar

Nombre de messages : 2662
Age : 55
Localisation : au sud-ouest de Toulouse
Date d'inscription : 23/01/2008

MessageSujet: Re: D.520 et MS.406   Mer 12 Nov 2008 - 1:50

C'est assez simple : les cadres sont les couples de section qui donnent la forme au fuselage (en fait comme une coque de bateau : dans aéronautique, il y a nautique...), réunis par des longerons et/ou des lisses. Ces cadres sont numérotés de l'avant vers l'arrière, le premier étant situé juste derrière le moteur et ses accessoires et porteur d'une cloison pare-feu.

En ce qui concerne le "406" suisse, il faut bien garder à l'esprit qu'il ne s'agit pas d'un MS.406 mais d'un D.3801, c'est-à-dire un avion fabriqué en Suisse, donc avec d'autres normes de couleurs et d'autres équipements...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.legang.fr/
Marc_91
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel
avatar

Nombre de messages : 7217
Age : 55
Localisation : Sud de l'Essonne
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: D.520 et MS.406   Mer 12 Nov 2008 - 12:34

Concernant la teinte chamois, voir la section de l'aile sur cette photo couleur de Potez 63-11, actuellement en vente :


http://cgi.ebay.de/ws/eBayISAPI.dll?ViewItem&item=350123764091&indexURL=0&photoDisplayType=2#ebayphotohosting - Merci Dominique Mahieu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
waroff
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 500
Date d'inscription : 04/05/2008

MessageSujet: Re: D.520 et MS.406   Mer 12 Nov 2008 - 16:13

Dans les notices des avions français (notice de Potes 631 de1938), il est préconisé de passer une couche de protection anticorrosion jaune. le primaire Duroux, sur les alu et revêtement avant mise en couleur. On ne sait pas la teinte de ce jaune.
Toutes les peintures et enduits de protection étaient à base de chromate de zinc, ces cristaux de chromate de zinc donnait une couleur jaune. Ensuite ce mélange pouvait être teinté.
Dans une notice de 1952, on précise de passer un "vernis de teinte noire" dans l'habitacle des P-47 et F-47.
Pour le MS406, on peut supposer les longerons et cadres de couleur gris bleu, ou gris bleu foncé(teintes du camouflage) et l'intérieur de panneaux de revêtement peint en bleu nuit ou noir ou de la même teinte que les longerons.
Les panneaux formant le tableau de bord sembleraient avoir reçu une couche de laque au four, donnant un noir satiné réticulé(légèrement granuleuse)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JLT-93
Sergent
Sergent
avatar

Nombre de messages : 49
Age : 57
Localisation : Neuilly-sur-Marne
Date d'inscription : 07/11/2008

MessageSujet: Re: D.520 et MS.406   Lun 17 Nov 2008 - 15:32

Devant autant de réponses précises, j'ai essayé de me bouger un peu, je suis allé à la pèche, dans l'Aviation Française 1939-40(Rossel edition)j'ai trouvé ça:
les teintes mates ci-dessous étaient officiellement définies dans une norme de STCF Aé

ombre calcinée, terre de sienne, gris-bleu foncé, kaki, brun pour les surfaces sup, gris-bleu clair pour les surfaces inférieures.Les intérieurs (trains,moteurs...) étaient CHAMOIS, les intérieurs cabines BLEU DE NUIT MAT
ça a donc l'air de coller, même si je n'ai pas réellement vu cette norme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
waroff
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 500
Date d'inscription : 04/05/2008

MessageSujet: Re: D.520 et MS.406   Lun 17 Nov 2008 - 21:41

oui, si on connaît les appellations des teintes il ne reste aucun nuancier officiel, (quoique je sais qu'il s'en est vendu un sur Ebay, et l'heureux acquéreur à qui j'ai demandé un scan contre dédommagement n'a pas daigné me répondre), ou document permettant de connaître les proportions des primaires pour réaliser ces différentes teintes.
La société Duroux a disparu et Valentine ne possède plus rien dans ses archives.
C'est les noms des ces deux sociétés qui sont citées dans les notices des constructeurs.

pour le traitement anticorrosion "chamois" des logement des roues, on peut s'attendre à ce que ces dernières aient reçu la teinte de l'intrados pour bien des avions. On n'allait pas faire un masquage lors de la mise en peinture de l'intrados. Ceci du moins dans le cas des chasseurs monomoteurs où les logements sont peu profond. pour les multi, les logements de roue dans les fuseaux, plus profond, ne recevaient pas la peinture de l'intrados.
Le "chamois" devait probablement être:

- 1 part d'apprêt au chromate de zinc spécification AN.TT P.656
- 1 part de toluène AN.RT.541 ou AN.T.8

avant passage de cet apprêt, sablage ou traitement chimique alcalin des alu/magnésium comme le "Védal" ou "l'"Alclad" (âme en alu/magnésium et placage par laminage d'aluminium "pur" sur ses deux faces)
Ce primaire existait chez la société Duroux. les peintures Valentine pouvaient être appliquées directement sur le revêtement après préparation du support comme indiqué plus haut.

Pour le "bleu nuit", de quand à la directive date elle? et son application pouvait plus facilement être faite en usine qu'en escadrille!
peindre un intérieur de carlingue n'est pas chose aisée avec tout l'équipement au milieu....ce qui expliquerait d'autres teintes que le "bleu nuit" pour des appareils produits antérieurement à cette directive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gretsch
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant
avatar

Nombre de messages : 2662
Age : 55
Localisation : au sud-ouest de Toulouse
Date d'inscription : 23/01/2008

MessageSujet: Re: D.520 et MS.406   Lun 17 Nov 2008 - 21:54

D'accord en tous points !

Au sujet de la directive, je suis désormais en mesure de vous donner les précisions attendues : il s'agit d'une circulaire n° 16567 du 7 décembre 1938, donc effectivement assez tardive pour le MS.406. Je n'en connais pas la teneur, mais la référence est citée dans les clauses techniques du marché concernant le Dewoitine. Il y est également fait mention des normes AIR 8102 et 8104, au sujet des produits de protection.

Je pense également qu'il devait être plus facile de peindre les couleurs officielles en usine qu'en unité. Pour ma part, plutôt branché D.520, j'estime que s'agissant d'un avion tout neuf, il était plus à même de se voir appliquer les consignes "d'en haut".

Sur le terrain, tout dépendait des stocks, et il y a très bien pu y avoir eu des mélanges "maison", faits avec ce qui tombait sous la main, non ? Et du coup, les nuances doivent être légion...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.legang.fr/
va44
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 372
Localisation : Ouest
Date d'inscription : 23/08/2007

MessageSujet: Re: D.520 et MS.406   Mer 19 Nov 2008 - 2:04

Bonsoir,

Je mets le lien vers un nuancier original exposé sur le site memorial flight free
Ensuite un clic sur archives (à gauche) et il faudra cliquer sur le lien : Teintes français de 1940 basé sur un nuancier original.

Je crois que cela correspond à la description des teintes mentionnées plus haut.

@+
VA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
waroff
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 500
Date d'inscription : 04/05/2008

MessageSujet: Re: D.520 et MS.406   Mer 19 Nov 2008 - 11:21

superbe!
à noter que cette fameuse teinte "chamois" existe toujours pour certain type d'apprêt de protection.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JLT-93
Sergent
Sergent
avatar

Nombre de messages : 49
Age : 57
Localisation : Neuilly-sur-Marne
Date d'inscription : 07/11/2008

MessageSujet: Re: D.520 et MS.406   Mer 19 Nov 2008 - 20:20

YES!!!
Merci de ce lien.
On comprend mieux ainsi, l'hésitation entre "bleu nuit mat" et "noir".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc_91
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel
avatar

Nombre de messages : 7217
Age : 55
Localisation : Sud de l'Essonne
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: D.520 et MS.406   Ven 5 Déc 2008 - 15:58

Une autre photo couleur du Potez 63-11 N°322 sur le pont Georges V à Orléans, trouvée sur www.Ebay.de par Dominique Mahieu :

Par comparaison, une photo Noir & Blanc de ce même avion, probablement arrivé à sa (funeste) destination :



La photo en HR, comme d'habitude ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aspirant Grange
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 382
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: D.520 et MS.406   Jeu 18 Déc 2008 - 13:51

Qu'est devenu son équipage?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc_91
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel
avatar

Nombre de messages : 7217
Age : 55
Localisation : Sud de l'Essonne
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: D.520 et MS.406   Jeu 18 Déc 2008 - 14:48

Il y a 2 photos de cet appareil dans le Hors-Série N°24 de la revue Avions, ainsi légendées :

Citation :
Le Potez 63-11 N°322 du GR I/35 disparaît des archives de son groupe après le 10 Juin 1940 et une reconnaissance en vol rasant sur l'axe Meaux - Villiers-Cotterêt - Rosay. Endommagé, l'appareil est démonté puis évacué par la route vers Bourges ou Chateauroux ...
Mais son fuselage tombe de la remorque qui le transporte, en plein sur le pont Georges V à Orléans !
Rangé à l'extrémité Sud du pont, il servira longtemps pour les photos souvenir des fantassins allemands.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: D.520 et MS.406   

Revenir en haut Aller en bas
 
D.520 et MS.406
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Histoire de l'Aviation par périodes :: 1930 - années 1950 :: Campagnes de France et de Pologne-
Sauter vers: