AccueilFAQRechercherS'enregistrerRéservé aux membresRéservé aux membresSite AARéservé aux membresRéservé aux membresConnexion

Partagez | 
 

 Heureusement, j'étais déjà assis !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
polikarpov
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant
avatar

Nombre de messages : 2692
Age : 36
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 05/02/2005

MessageSujet: Re: Heureusement, j'étais déjà assis !   Jeu 30 Juin 2005 - 20:33

ils s'en servaient vraiment

et ça ne faisait po que secouer l'avion, imagine une aile qui arrive sur un cable assez fin (par rapport à l'aile...), ça fait de gros degats, et avé le vent relatif, puis les cables suivants, l'aile pouvait s'arracher par la suite...

_________________

MAIS POURQUOI QUE LE BAR EST VIDE, JE VIENS A PEINE D'ARRIVER...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tex Hill
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 8109
Age : 59
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: Heureusement, j'étais déjà assis !   Jeu 30 Juin 2005 - 20:58

Les barrages de ballon britanniques représentaient un danger pour les bombardiers volant à basse altitude. Pour pallier ce risque, des essais ont été réalisés par la Luftwaffe sur des Do 17, Ju 88 et He 111 équipés de coupe câbles (cf photo précédentes). Le Do 17 ne fut pas retenu pour cette mission, contrairement aux Ju 88 et He 111. Ces coupes câbles étaient en acier et suffisamment aiguisés pour découper tout ce qui passait à leur portée. Grâce à leur vitesse, 350 à 400 km/h, ces opérations devaient être sans danger. En fait, ces missions se révélèrent très périlleuses pour les équipages.
Naturellement, les coupes-câbles formaient l'avant-garde du reste des bombardiers, pour "nettoyer le chemin".
Ces avions étaient, bien entendu, démunis de bombes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le belge
Major
Major
avatar

Nombre de messages : 775
Localisation : 72
Date d'inscription : 07/06/2005

MessageSujet: Re: Heureusement, j'étais déjà assis !   Ven 1 Juil 2005 - 16:49

j'ai lu un article sur des pilotes "kamikazes" en Russie lors de l'invasion allemande de 41. La consigne soviétique étant de pourchasser l'ennemi à tout prix, les pilotes, souvent à court de munitions, lançaient leur avions sur la dérive, une aile voir carrément la verrière. Ces attaques portent le nom d'attaques "Taran" (et pas Tarzan ) ils précisait bien que c'était risqué ( et ça se comprend)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MIKE-89
Major
Major
avatar

Nombre de messages : 718
Age : 60
Localisation : Près d'Auxerre
Date d'inscription : 06/04/2005

MessageSujet: Re: Heureusement, j'étais déjà assis !   Ven 1 Juil 2005 - 20:23

Non, il n'y avait aucune consigne officielle pour l'attaque taran. Certains pilotes l'ont réalisée (parfois même deux fois) et ont été récompensés, mais n'ont pas été réclamées par les autorités.
Il semble me souvenir que ce type d'attaque a été faite pendant la campagne de France; il faut que je retrouve le témoignage correspondant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alban
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Nombre de messages : 7087
Age : 28
Localisation : Toulon (83)
Date d'inscription : 04/02/2005

MessageSujet: Re: Heureusement, j'étais déjà assis !   Sam 2 Juil 2005 - 0:05

En ce qui concerne la Russie on ne peut pas vraiment savoir les ordres qui ont pu se dérouler tout au long de la guerre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.aviation-ancienne.fr
Adrian Von Berg
Aspirant
Aspirant
avatar

Nombre de messages : 1968
Localisation : Paris-Est
Date d'inscription : 05/02/2005

MessageSujet: Re: Heureusement, j'étais déjà assis !   Sam 2 Juil 2005 - 4:02

Mike-89, Le Belge ne dit pas que les attaques Taran étaient une consigne officielle des autorités... il s'agit de pourchasser l'ennemi à tout prix... ce qui ne veut pas forcément dire aller fracasser son zinc contre un autre...

Les Russes volaient même quand la météo était pourrie... ce que les Allemands ne faisaient pas au début...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MIKE-89
Major
Major
avatar

Nombre de messages : 718
Age : 60
Localisation : Près d'Auxerre
Date d'inscription : 06/04/2005

MessageSujet: Re: Heureusement, j'étais déjà assis !   Sam 2 Juil 2005 - 9:23

En relisant un vieux Historia magazine sur l'attaque de la pologne, j'ai trouvé que les pilotes polonais aussi , munitions épuisées, ont abordé des appareils allemands.
Il semble que ce type d'attaque ait été pratiquée par toutes les aviations dont les appareils étaient techniquement inférieurs à ceux des adversaires.
Un vieux coucou cassé pour un avion moderne détruit, le jeux en vaux la chandelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrian Von Berg
Aspirant
Aspirant
avatar

Nombre de messages : 1968
Localisation : Paris-Est
Date d'inscription : 05/02/2005

MessageSujet: Re: Heureusement, j'étais déjà assis !   Dim 3 Juil 2005 - 20:18

Je suis d'accord... surtout quand la patrie est en danger... les braves gars n'ont pas besoin d'encouragements...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tex Hill
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 8109
Age : 59
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: Heureusement, j'étais déjà assis !   Dim 3 Juil 2005 - 20:39

Chacun sait que les Japonais pratiquaient ces attaquent courammant contre les navires de l'US Navy.
Mais ils faisaient également de même contre l'Air Force.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Senoufo
Aspirant
Aspirant
avatar

Nombre de messages : 1937
Age : 32
Localisation : Landes (40) et Indre-et-Loire (37)
Date d'inscription : 10/04/2005

MessageSujet: Re: Heureusement, j'étais déjà assis !   Dim 3 Juil 2005 - 21:01

magnifique cette image avec le B29, je connaissais celle du Fw190 sturmstaffel car j'ai le numero du fana qui publiait cette image en couverture mais pas celle la. Merci !

_________________

http://www.velivoles.com : Le Vol à Voile en images !
Volez à Biscarrosse ! http://perso.wanadoo.fr/boplaneur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.velivoles.com
le belge
Major
Major
avatar

Nombre de messages : 775
Localisation : 72
Date d'inscription : 07/06/2005

MessageSujet: Re: Heureusement, j'étais déjà assis !   Dim 3 Juil 2005 - 21:19

merci Adrian d'avoir rectifier le sens de ma phrase, elle était un peu ambigue.
cette opération était courageuse car très risqué pour le pilote et je pense aussi que le jeu en vaux la chandelle (surtout pour l'URSS qui pouvait construire énormement d' avions) et ça peut éviter quelques bombes au pays
belle illustration Tex excellent [/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dundas
Invité



MessageSujet: Re: Heureusement, j'étais déjà assis !   Lun 4 Juil 2005 - 11:09

la photo me semble bizzard car dans les documents d epoque il disaient que le b29 volait trop haut et trop vite pour les chasseur nipon
Revenir en haut Aller en bas
Alban
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Nombre de messages : 7087
Age : 28
Localisation : Toulon (83)
Date d'inscription : 04/02/2005

MessageSujet: Re: Heureusement, j'étais déjà assis !   Lun 4 Juil 2005 - 12:12

Peut-être peu-après le décollage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.aviation-ancienne.fr
Dundas
Invité



MessageSujet: Re: Heureusement, j'étais déjà assis !   Lun 4 Juil 2005 - 12:53

possible
Revenir en haut Aller en bas
Tex Hill
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 8109
Age : 59
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: Heureusement, j'étais déjà assis !   Lun 4 Juil 2005 - 21:59

me109 a écrit:
la photo me semble bizzard car dans les documents d epoque il disaient que le b29 volait trop haut et trop vite pour les chasseur nipon

"En métropole, à cette époque-là, tous les milieux militaires nippons étaient polarisés sur les premiers bombardements stratégiques américains et, bien entendu, sur les mesures à prendre pour s’y opposer. Un certain nombre d’unités venaient d’être rappelées des différents fronts, mais le problème était finalement plus qualitatif que quantitatif. Pour lutter contre les énormes bombardiers B-29, qui volaient très vite et très haut, il fallait des chasseurs puissants et très bien armés. On pensa tout naturellement au Nakajima Ki.44 "Shoki", US code name "Tojo", mais l’affaire d’Anshan n’était pas convaincante.
Le 8 septembre 1944, 90 bombardiers B-29 du 468th BG du 20th BC basés en Chine s’approchaient à haute altitude des aciéries Showa à Anshan, en Mandchourie. Avertis par le réseau de guet, les chasseurs Ki.44 des 59è et 70è Sentai décollèrent de leurs terrains situés plus au nord. L’interception se révéla très difficile en raison de la très haute altitude, mais les "Shoki" parvinrent à abattre trois B-29. C’était un succès d’autant plus appréciable que les bombes lancées n’avaient pratiquement pas endommagé les usines.
C’est d’ailleurs pourquoi les Américains revinrent le 26 septembre avec 83 bombardiers B-29. Là encore, les Ki.44 décollèrent, mais ils ne parvinrent pas à atteindre l’altitude des B-29 et ils furent obligés d’exécuter une seule passe à longue distance. Les pilotes japonais étaient découragés, car non seulement ils n’avaient pu gagner une bonne position d’attaque, mais ils avaient été décimés par le tir conjugué et meurtrier de toutes les mitrailleuses américaines. C’était un échec.
Pourtant, on ne désespérait pas d’améliorer les possibilités tactiques du "Shoki", et cela se traduisit par la sortie du modèle Ki.44-Iic, dont les deux mitrailleuses d’ailes avaient été remplacées par des canons type 1 Ho.5 de 20 mm. Certains modèles dérivés et dénommés Ki.44-Iic Kai reçurent, à titre d’expérimentation opérationnelle, quatre canons de 20 mm, deux sur le capotage-moteur et deux dans les ailes. Une autre variante était dotée de deux canons d’ailes type 3 Ho.203 de 37 mm avec 25 obus chacun et 900 mètres de portée pratique. Ce furent les modèles de ces trois types qui allaient être notamment utilisés contre les B-29 jusquà la fin de la guerre, avec des résultats déplorables.
En effet, le "Shoki" original ne montait déjà pas très haut, mais alourdi par ses canons, il plafonnait bien au-dessous du niveau fréquenté habituellement par les "Superfortress" américaines. Quelques coups heureux allaient être, malgré tout, enregistrés, mais au prix de lourdes pertes. Ce fut dans ces circonstances que, poussant jusqu’au bout leur détermination, plusieurs pilotes nippons percutèrent volontairement les grands bombardiers américains...
...C’est ainsi que le 24 novembre 1944, le caporal Mida percuta volontairement un B-29. Les deux avions se confondirent tout à coup dans une énorme boule de feu d’où descendirent des milliers de fragments de métal. Ce geste individuel allait susciter la création d’unités spécialisées dans ce genre d’attaque, composées de volontaires et dénommées « Shinten ». La première d’entre elles, forte de quatre Nakajima Ki.44-II, fut placée sous le commandement du capitaine Matsuzaki...
...Une interception similaire se produisit le 19 février 1945. Ce jour-là, 120 bombardiers B-29 survolaient Tokyo et y déversaient leur charge de bombes. Les quadrimoteurs américains étaient encore au-dessus des faubourgs de la capitale japonaise lorsque des Ki.44 les attaquèrent. Les combats durèrent près de quinze minutes dans un ciel d’apocalypse. A l’issue de l’interception, six des bombardiers géants avaient été abattus et quatre autres furent perdus au cours du retour, mais on ignore encore le chiffre des pertes nippones. Par contre, ce dont on est sûr, c’est que deux pilotes de Ki.44 avaient volontairement abordé leur ennemi et l’avaient entraîné dans la mort. Le fait fut en effet confirmé tant par les équipages américains survivants du raid que par les quelques pilotes qui revinrent à leur base. Cette nouvelle tactique était d’autant plus stupéfiante, quand on sait que ces deux pilotes nippons avaient attaqué en passe frontale, c’est à dire que les vitesses des deux avions s’étaient ajoutées et que la collision s’était produite par conséquent à plus de 1000 km/h…
… Bien qu’équipé d’un compresseur à deux étages de rétablissement, faisant du "Shoki" le chasseur japonais le mieux adapté, à cette époque, pour l’attaque des B-29, il n’en demeurait pas moins "essoufflé" aux altitudes que fréquentaient habituellement les "Superfortress". Aussi cette situation conduisit-elle quelques aviateurs nippons à imaginer des techniques nouvelles d’attaque.
Une des moins banales fut inaugurée par le sergent-pilote Fujimoto du 246è Sentai. Celui-ci s’approchait de l’empennage vertical du B-29 , de façon à ce que les pales de son hélice entament d’abord le revêtement, puis la structure de l’avion ennemi. A ce moment, le bombardier se trouvait déséquilibré et pratiquement perdu. Par deux fois, Fujimoto réussit le triple exploit de ne pas être touché par toutes les mitrailleuses américaines concentrées sur son avion, de "grignoter" un B-29, et de revenir à sa base avec son Ki.44….
….Placé sous les ordres du major Naburo Okuda, le 47è Sentai essaya, également, diverses solutions, notamment les canons Ho.301 de 40 mm dans les ailes. Ces canons étaient alimentés à raison de 10 obus auto-propulsés chacun. Ces obus, à vitesse initiale lente comportaient dans une cavité caudale leur propre charge de propulsion, mais ils ne portaient qu’à 150 mètres environ. Ils étaient donc tout à fait inadéquats pour le combat aérien et les résultats furent décevants. De temps en temps, certains pilotes obtenaient quelques résultats avec leurs armes de bord, mais dans l’ensemble, beaucoup d’efforts et de pertes furent consentis sans contre-partie."


Extraits de l’article de Bernard Millot, Fana de l’Aviation N° 126, mai 1980.

Après la prise d’iwo Jima et d’Okinawa, les B-29 furent escortés par les P-51. Il devint alors pratiquement impossible, pour le Ki.44, de s’approcher des B-29.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dundas
Invité



MessageSujet: Re: Heureusement, j'étais déjà assis !   Lun 4 Juil 2005 - 23:57

excellent bon c est vrai qu il n y a pas eu beaucoup de casse parmi les b29 mais c est un fait a signalé
Revenir en haut Aller en bas
LeGentleman
Engagé
Engagé
avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 20/07/2005

MessageSujet: Re: Heureusement, j'étais déjà assis !   Mer 20 Juil 2005 - 23:06

le belge a écrit:
j'ai lu un article sur des pilotes "kamikazes" en Russie lors de l'invasion allemande de 41. La consigne soviétique étant de pourchasser l'ennemi à tout prix, les pilotes, souvent à court de munitions, lançaient leur avions sur la dérive, une aile voir carrément la verrière. Ces attaques portent le nom d'attaques "Taran" (et pas Tarzan ) ils précisait bien que c'était risqué ( et ça se comprend)

Si je puis apporter ma modeste pierre à l'édifice : L'attaque Taran....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tex Hill
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 8109
Age : 59
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: Heureusement, j'étais déjà assis !   Mer 20 Juil 2005 - 23:43

hello Le Gentleman
Très bon, ton article sur l'attaque Taran.
J'ajouterai que d'un strict point de vue économique, l'attaque Taran n'est rentable que si son pilote s'en sort au contraire de l'ennemi.
En effet, il est beaucoup moins onéreux de fabriquer un avion que de former un pilote.
A titre de comparaison, il fallait 62 minutes aux Américains pour fabriquer un B-24 dans leur usine de Wichita, Kansas, et plusieurs mois pour former un pilote.
Alors que dire si l'attaque Taran entraîne la perte d'un chef d'escadrille et/ou d'un as.
thinking

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dundas
Invité



MessageSujet: Re: Heureusement, j'étais déjà assis !   Mer 20 Juil 2005 - 23:47

churchill disait il faut 30mn pour faire un avion et 20 ans pour faire un pilote
Revenir en haut Aller en bas
LeGentleman
Engagé
Engagé
avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 20/07/2005

MessageSujet: Re: Heureusement, j'étais déjà assis !   Mer 20 Juil 2005 - 23:52

Je suis d'accord avec toi sur le plan theorique, mais à l'époque il ne me semble pas que le soucis de la vie de leurs soldats ait été la priorité des dirigeants soviétiques.... angry

Merci pour le commentaire élogieux ! happy2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tex Hill
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 8109
Age : 59
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: Heureusement, j'étais déjà assis !   Jeu 21 Juil 2005 - 0:10

LeGentleman a écrit:
il ne me semble pas que le soucis de la vie de leurs soldats ait été la priorité des dirigeants soviétiques....

Toi pзиsзr que Kamard Staliиз pas avoir souci du biзи-зtre dз sзs Faucoиs !
Toi prзиdrз gardз KGЪ !

lol2

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niko
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 431
Localisation : La ville du pastaga eh con! Massilia!
Date d'inscription : 06/02/2005

MessageSujet: Re: Heureusement, j'étais déjà assis !   Jeu 21 Juil 2005 - 2:29

Jamais capable d'attaquer des b29, jamais capable d'attaquer des b29..... mouai, quand ils ont commencé à avoir des Ki84 et des N1K2 ca a été bien différent la ces avions étaient monstrueux, surnom du Ki84: "fortress killer".
Pour ceux qui ont IL2+AEp+PF, on en a 3 version, dont le C qui était le plus efficace grace à son armement de taré (2 20mm et 2 30mm), le N1K2 se "contentant de " 4 canons de 20mm... (mais lui avait le surnom de tueur de corsair...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
actus
Caporal-chef
Caporal-chef
avatar

Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 27/07/2005

MessageSujet: Re: Heureusement, j'étais déjà assis !   Mer 27 Juil 2005 - 23:59

A propos d'abordage, les pilotes de la raf ne donnaient-ils pas un petit coup d'aile au v1 pour les déséquilibrer?

http://maridor.free.fr/francais/v1_f.htm

Amusant les couteaux sur les bords des ailes furent utilisés par les v1 (voir dans l'article)
Citation :
Il faut encore noter qu'un peu plus tard, les allemands avaient mis en place des couteaux sur le bord d'attaque des ailes, destinés à cisailler les cordes des ballons disposés par les anglais pour la protection de leurs villes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dundas
Invité



MessageSujet: Re: Heureusement, j'étais déjà assis !   Jeu 28 Juil 2005 - 12:24

je ferais un petit tableau sur les chasseurs de V1 vu qu il partaient de mon coin
Revenir en haut Aller en bas
Dundas
Invité



MessageSujet: Re: Heureusement, j'étais déjà assis !   Jeu 28 Juil 2005 - 14:45


la c est les principaux chasseur de V1 les AS
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Heureusement, j'étais déjà assis !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Heureusement, j'étais déjà assis !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Heureusement, j'étais déjà assis !
» Conduite debout ou assis en off-road ?
» Si j'étais un poisson ?
» Horizontal, non assis...
» ah si j'étais riche ! voilà ce que j'aurai.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Histoire de l'Aviation par périodes :: 1930 - années 1950 :: Campagnes de France et de Pologne-
Sauter vers: