AccueilFAQRechercherS'enregistrerRéservé aux membresRéservé aux membresSite AARéservé aux membresRéservé aux membresConnexion

Partagez | 
 

 LZ130 - Graf zeppelin

Aller en bas 
AuteurMessage
Marc_91
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel
avatar

Nombre de messages : 7261
Age : 56
Localisation : Sud de l'Essonne
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: LZ130 - Graf zeppelin   Dim 20 Mai 2007 - 14:26


la Vie Aérienne N°136 du 28 Septembre 1938 - pas d'auteur spécifié

Quelques vues de la construction de ce "paquebot volant" ... :
. . . .
L'air N°454 du 1er Octobre 1938 - "Le nouveau ZEPPELIN L.Z.130" de F. Wittekind
Le dirigeable en chantier - poste de commandement - cabine passager

Cet appareil avait une capacité portant d'environ 200 tonnes, et une vitesse de croisière d'environ 120 km/h (130 km/h max)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madalex
Major
Major
avatar

Nombre de messages : 888
Age : 31
Localisation : je vous ai dans le colimateur!! mouahahahahah! (Besançon)
Date d'inscription : 05/02/2005

MessageSujet: Re: LZ130 - Graf zeppelin   Jeu 24 Mai 2007 - 17:49

impressionnant malheureusement, la tragedie du LZ 129 "hindenburg" sonna le glas de ces beaux joujoux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.akkros.com
Hallberg
Caporal-chef
Caporal-chef
avatar

Nombre de messages : 30
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 25/04/2007

MessageSujet: Re: LZ130 - Graf zeppelin   Mer 20 Juin 2007 - 16:11

Belle bête.

Le LZ-130 a vu sa construction débuter en Juin 1936 (on aurait posté ça il y a un an, ça aurait été un anniversaire ). De dimensions indentiques au célèbre LZ-129 "Hindenburg", il s'en distinguait par quelques détails. D'une part, son aménagement intérieur avait été réorganisé de façon à ce que, à l'image du LZ-127 "Graf Zeppelin" premier du nom, une partie des cabines aient des fenêtres ouvrant sur l'extérieur, afin de le rendre plus attractif pour les voyageurs. D'autre-part, les nacelles des quatre moteurs Daimler diesel de 3087 kW avaient une disposition différente avec hélice tractive et non plus propulsive. Les nacelles contenaient un appareil condenseur permettant de récupérer sous forme liquide la vapeur d'eau contenue dans les gaz d'échappement, cette eau étant destinée à compenser l'allègement progressif de l'appareil au fur et à mesure de l'utilisation du carburant. Les gaz d'échappement étaient donc refroidis par l'air extérieur entrant à l'avant de la nacelle et assurant la ventilation de plusieurs radiateurs.* Du fait de cette installation, les nacelles étaient notoirement plus grandes que sur les appareils précédents.

La fourniture d'hélium étaient alors un quasi-monopole des Etats-Unis qui n'étaient pas souvent enclins à en vendre. Pour cette raison, tant le "Hindenburg" que le LZ-130 avaient été conçus pour fonctionner à l'hydrogène. Mais la catastrophe du "Hindenburg" (qui prit feu à l'atterissage à Lakehurst près de New-York le 6 mai 1937, tuant 36 personnes) obligea à revoir la copie. Le "Graf" premier du nom, assurant la ligne de l'Atlantique sud, fut retiré du service commercial dès son retour en Europe et le deuxième "Graf" encore en chantier fut modifié pour fonctionner à l'hélium.

Ces modifications ne pouvant concerner l'enveloppe et les cellules de gaz porteur à cause de l'état d'achèvement de la structure métallique, il fallut se résoudre à diminuer la capacité en voyageurs en la faisant passer à quarante contre cinquante pour le "Hindenburg" (l'hélium étant plus lourd que l'hydrogène). Les dimensions de l'empennage furent également légèrement réduites.

Le directeur de la société Zeppelin, Hugo Eckener, effectua plusieurs voyages pour convaincre ses partenaires américains. Le président Roosevelt émit un avis favorable, car il souhaitait encourager le développement d'un réseau de transport aérien civil. Il subsistait des craintes concernant d'éventuels usages militaires, mais Eckener démontra devant la commission parlementaire chargée de l'affaire que les usages militaires d'un dirigeable étaient extrèmement restreints. La commission conclut qu'il était beaucoup plus urgent de sauver des vies en supprimant l'usage de l'hydrogène dans le transport de voyageurs. Aussi un accord pour la livraison de l'hélium (730 000 m3 dont 200 000 pour remplir immédiatement l'appareil, et le reste pour assurer une autonomie suffisante de l'entreprise) fut-il confirmé par l'ambassade allemande à Washington le 7 décembre 1937 pour une livraison débutant en Février 1938.

Le transport de l'hélium représentait une difficulté logistique importante. On avait calculé qu'avec la solution maritime choisie, il était peu envisageable de mettre le dirigeable en service avant la fin de l'année 1938. En 1924, le LZ-126 "Los Angeles" avait traversé l'Atlantique avec de l'hydrogène et avait été ensuite converti à l'hélium à son arrivée, par son acquéreur final, la marine américaine. En 1938, il n'était apparemment pas question d'utiliser cette méthode et de laisser un dirigeable affronter l'Atlantique Nord de nouveau avec de l'hydrogène dans ses cellules.

L'annexion de l'Autriche le 12 mars 1938 envenima les relations germano-américaines, et les Etats-Unis décidèrent de suspendre la livraison. Celle-ci ne put finalement jamais reprendre en dépit des efforts d'Eckener qui estima, dans son livre paru en 1947, que c'était bel et bien Hitler qui avait été le fossoyeur des dirigeables.

Courant 1838, de nouvelles modifications furent entreprises sur le deuxième "Graf" pour le convertir de nouveau au fonctionnement à l'hydrogène, et le premier vol eut lieu le 14 Septembre de cette année. Jusqu'à son retrait du service à l'automne 1939 suite à la guerre, il réalisa 30 ascensions, le plus souvent à titre d'essai et parfois pour des opérations de propagande. Il n'effectua aucun service commercial et n'emporta pas non-plus d'invités, puisqu'il était définitivement interdit de transporter des voyageurs dans un appareil utilisant de l'hydrogène. Finalement, les deux "Graf Zeppelin" LZ-127 et 130 furent ferraillés début 1940.

Il est à noter que le premier "Graf", le 127, ainsi que le LZ-126 "Los Angeles", techniquement très proche, firent un excellent service et furent considérés comme les plus sûrs jamais construits, mais qu'ils furent tous deux arrêtés et ferraillés suite à des accidents tragiques survenus à d'autres appareils (le "Los-Angeles" fut arrêté en 1935 après l'accident du "Macon", un appareil construit par la filiale américaine du groupe Zeppelin, la Goodyear-Zeppelin-Corporation).


Sources:
Archbold, Rick: Luftschiff Hindenburg und die große Zeit der Zeppeline, éditions Bassermann, Munich, 2005. Livre traduit de l'anglais dont il existe une édition française, mais qui doit être épuisée. L'original anglais est paru en 1994.
Knäusel, Hans: Zeppelin. Die Geschichte der Zeppelin-Luftschiffe: Konstructeure, Technik, Unternehmen, Editions Aviatic, Berlin, 2000.

_____________

* Ouâââh, comme sur les locomotives de guerre 52.20, petit hors-sujet personnel et gratuit.


Dernière édition par le Jeu 21 Juin 2007 - 14:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guass
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 3159
Age : 30
Localisation : Tours (37)
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: LZ130 - Graf zeppelin   Mer 20 Juin 2007 - 19:25

Hallberg a écrit:
En 1938, il n'était apparemment pas question d'utiliser cette méthode et de laisser un dirigeable affronter l'Atlantique Nord de nouveau avec de l'hélium dans ses cellules.
Je suppose que tu veux plutot dire de l'hydrogene dans cette phrase ???

Merci beaucoup pour ce récit en tous cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blousesbrothers.free.fr/
F3v2.0
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 8661
Age : 37
Localisation : Auxonne (Cote d'Or) là ou à chaque début Mars les confettis poussent dans l'herbe!
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: LZ130 - Graf zeppelin   Mer 20 Juin 2007 - 21:03

Ah, celà me rapelle le témoignage de ma grand mère sur le passage d'un Zeppelin, à l'horizon, impossible de décrire celà, elle seule pouvait laisser transparaitre l'émotion à l'époque, car ce genre de chose ne courait pas les rues au dessus de la Bourgogne

_________________
Par tous les pépins de la pomme de Newton! (Doc Emett Brown)
Half Pint: la véritable histoire de la Pink Lady
Les demoiselles de Creil Les B-17 de l'IGN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flyingfortress.canalblog.com/
Hallberg
Caporal-chef
Caporal-chef
avatar

Nombre de messages : 30
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 25/04/2007

MessageSujet: Re: LZ130 - Graf zeppelin   Mer 20 Juin 2007 - 21:40

Erreur corrigée. On finit par s'emmeler les pinceaux avec ces histoires de gaz... Si on parlait Schtroumpf on aurait moins de risques de fautes de frappe. On perdrait peut-être un peu en clarté, mais bon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tex Hill
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 8109
Age : 60
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: LZ130 - Graf zeppelin   Mer 20 Juin 2007 - 23:12

Hugo Eckener était un farouche anti-nazi.
Certains historiens pensent que si il avait était un peu plus attiré par la politique, il aurait pu devenir Chancelier en 1933, tellement sa popularité était immense en Allemagne. Beaucoup de ses amis lui conseillèrent de se présenter, mais il déclina l'offre.
Malheureusement, c'est l'autre psychopate qui a été élu. Eckner a toujours refusé d'alimenter la propagande nazie en participant à des meetings ou à toute autre forme de manifestation.
C'est encore grâce à sa popularité que les nazis lui fichèrent la paix au lieu de l'envoyer dans un camp de concentration.

Hallberg !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hallberg
Caporal-chef
Caporal-chef
avatar

Nombre de messages : 30
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 25/04/2007

MessageSujet: Re: LZ130 - Graf zeppelin   Jeu 21 Juin 2007 - 0:04

Oui, c'est vraiment un personnage intéressant, qui a rencontré son destin un jour où, alors qu'il faisait des piges pour un journal, il a été envoyé couvrir les premières tentatives de Zeppelin, et alors même que ce sujet ne l'intéressait pas beaucoup, au départ... Après la mort de Zeppelin, il en a vraiment incarné l'idéal...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LZ130 - Graf zeppelin   

Revenir en haut Aller en bas
 
LZ130 - Graf zeppelin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Histoire de l'Aviation par thèmes :: Autres aéronefs :: Plus légers que l'air-
Sauter vers: