AccueilFAQRechercherS'enregistrerRéservé aux membresRéservé aux membresSite AARéservé aux membresRéservé aux membresConnexion

Partagez | 
 

 le boeing B17 la forteresse volante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dundas
Invité



MessageSujet: le boeing B17 la forteresse volante   Ven 25 Mar 2005 - 13:04

Parmi les avions qui ont contribue a <faire> l histoire et pas simplement celle de l aviation deux figures se detachent en premier plan la forteresse volante et le liberator ces bombardiers furent a leur epoque la meilleur illustrarion des theories de Douhet sur la primaute de la puissance aerienne
Revenir en haut Aller en bas
Dundas
Invité



MessageSujet: Re: le boeing B17 la forteresse volante   Ven 25 Mar 2005 - 13:05

Revenir en haut Aller en bas
F3v2.0
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 8661
Age : 37
Localisation : Auxonne (Cote d'Or) là ou à chaque début Mars les confettis poussent dans l'herbe!
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: le boeing B17 la forteresse volante   Sam 27 Mai 2006 - 21:01

Citation :
Abréviations:Vmax: Vitesse Maximum Vatt: Vitesse attérissage Datt: Distance attérrissage Ddec: Distance décollage DFM: Distance franchissable maximum

YB-17:
Vmax: 412km/h à 4267 m -
Vatt: 115.87km/h -
Datt/Ddec: 461m / 1036m
DFM: 5400km à 286km/h à 3048 m
Poids max: 19779 kg
poids à vide: 11095kg

B-17A
Vmax: 474km/h
Vatt: 125 km/h
Datt/Ddec: 518m / 762m
DFM: 5793km à 286km/h à 3048 m
Poids max: 20706 kg
poids à vide: 12029 kg

B-17B:
Vmax: 469 km/h
Vatt: 128 km/h
Datt/Ddec: 541m - 762m
DFM: 5793 km à 283 km/h à 3048 m
poids max: 21160 kg
poids à vide: 12542 kg

B-17C/D
Vmax: 519km/h
Vatt: 135km/h
Datt/Ddec: 563m - 822m
DFM: 5400km à 289km/h à 3048 m
poids max: 22521kg
poids à vide: 13880 kg

B-17E:
Vmax: 510 km/h
Vatt: 135 km/h
Datt/Ddec: 655m - 822m
DFM: 5149km à 289km/h à 3048 m
poids max: 24040kg
poids à vide: 14628kg

B-17F:
Vmax: 481 km/h
Vatt: 144 km/h
Datt/Ddec: 1036m - 883m
DFM: 4634km à 289km/h à 3048m
poids max: 25628kg
poids à vide: 15422kg

B-17G:
Vmax: 461 km/h
Vatt: 144 km/h
Datt/Ddec: 1036m - 883m
DFM: 4634 km à 244km/h à 3048m
poids max: 29710kg
poids à vide: 16390kg

XB-40 - YB-40:
Vmax: 469 km/h
Vatt: 151 km/h
Datt/Ddec: 1402m - 1005m
DFM: 3958km à 308km/h à ? m
poids max: 28712kg
poids à vide: 17343kg
http://b-17-flying-fortress.actifforum.com/index.forum

Dundas, je me permet de rajouter la table des performances du B-17

_________________
Par tous les pépins de la pomme de Newton! (Doc Emett Brown)
Half Pint: la véritable histoire de la Pink Lady
Les demoiselles de Creil Les B-17 de l'IGN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flyingfortress.canalblog.com/
Excalibur
Major
Major
avatar

Nombre de messages : 791
Age : 50
Localisation : Belfort - 90 - Fr.
Date d'inscription : 03/08/2005

MessageSujet: Re: le boeing B17 la forteresse volante   Sam 27 Mai 2006 - 21:36

Bonsoir à toutes et à tous,

Tres bonne initiative, Dundas...

Petit "hic" toutefois: Indiquez vos sources...

Merci,

Excalibur, modérateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flyandrive.com
F3v2.0
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 8661
Age : 37
Localisation : Auxonne (Cote d'Or) là ou à chaque début Mars les confettis poussent dans l'herbe!
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: le boeing B17 la forteresse volante   Sam 27 Mai 2006 - 21:38

moi je l'ai fait, chef!!!


coment ça fayot?

_________________
Par tous les pépins de la pomme de Newton! (Doc Emett Brown)
Half Pint: la véritable histoire de la Pink Lady
Les demoiselles de Creil Les B-17 de l'IGN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flyingfortress.canalblog.com/
Tex Hill
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 8109
Age : 60
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: le boeing B17 la forteresse volante   Sam 27 Mai 2006 - 22:10

Excalibur a écrit:
Petit "hic" toutefois: Indiquez vos sources...

Tout à fait d'accord Excalibur et merci de le rappeler.
Cependant, le post de Dundas date du 25 mars 2005, et à cette époque, on ne se souciait pas autant des sources, et comme il n'était pas possible de revenir sur 15.000 à 20.000 posts, il avait été décidé de les laisser comme tels.

Mais aujourd'hui, fini cette vie de débauche et de luxure ! Vous devez indiquez les sources des photos qui accompagnent vos posts (lien internet, nom du bouquin, photo perso).
Merci également de veiller (dans la mesure du possible) à ne pas dépasser 800 pixels de large. (NB la limité légale étant de 610, mais on tolère jusqu'à 800).

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
F3v2.0
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 8661
Age : 37
Localisation : Auxonne (Cote d'Or) là ou à chaque début Mars les confettis poussent dans l'herbe!
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: le boeing B17 la forteresse volante   Sam 27 Mai 2006 - 22:21

peut être que sur des profil certains détail peuvent être perdus?


tien, j'ai plus posté que Excalibur........... na na nère!!!

_________________
Par tous les pépins de la pomme de Newton! (Doc Emett Brown)
Half Pint: la véritable histoire de la Pink Lady
Les demoiselles de Creil Les B-17 de l'IGN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flyingfortress.canalblog.com/
Excalibur
Major
Major
avatar

Nombre de messages : 791
Age : 50
Localisation : Belfort - 90 - Fr.
Date d'inscription : 03/08/2005

MessageSujet: Re: le boeing B17 la forteresse volante   Sam 27 Mai 2006 - 22:23

Je n'ai pas fait attention à la date d'émision du post...

Excalibur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flyandrive.com
Dundas
Invité



MessageSujet: Re: le boeing B17 la forteresse volante   Dim 28 Mai 2006 - 10:16

camenbert
Revenir en haut Aller en bas
B17
Major
Major
avatar

Nombre de messages : 955
Age : 24
Localisation : Dans le cockpit de mon B17G, au dessus de Besançon.
Date d'inscription : 03/09/2006

MessageSujet: Re: le boeing B17 la forteresse volante   Jeu 21 Déc 2006 - 22:31

LA FORTERESSE VOLANTE
LE BOEING B-17
Boeing commença le travail de conception sur le modèle 299 (XB-17) dès juin 1934. Celui-ci répondait à un cahier des charges de l'armée américaine pour un bombardier à « plusieurs moteurs ». L'interprétation de Boeing fut un quadrimoteur à grand rayon d'action.
Le 28 juillet 1935, soit un an après, un premier prototype fait son premier vol sur la piste de Boeing. Malgré son crash en octobre 1935, les militaires voient en ce modèle un potentiel important. Plusieurs exemplaires sont commandés pour en faire une évaluation.
Dès 1937 le 2nd Bombardment Group est équipé de B-17. Le gouvernement américain décida une production massive de cet avion pour assurer le contrôle de ses côtes.
Une nouvelle version, le B-17C est proposée pour répondre aux problèmes potentiels de l'appareil en matière de défense contre les chasseurs. Plusieurs mitrailleuses sont ajoutées, ainsi que des réservoirs compartimentés, plus de plaques de blindage et des moteurs plus puissants.
Une version B-17D succède à la version B-17C avec, notamment, une paire de mitrailleuses additionnelle, ce qui faisait un total de six mitrailleuses calibre .50 (12,7 mm) et une de calibre .30 (6,7 mm). Seuls 42 exemplaires furent construits, mais tous les B-17C furent transformés en B-17D quand l'attaque sur Pearl Harbor eut lieu en 1941.
Le problème majeur de cet avion,c'est que sa charge "utile" en capacité d'emport de bombes était notoirement insuffisante.(comparativement à un AVRO "LANCASTER" par exemple,qui,lui,à performances à peu près égales,pouvait emporter environ trois fois plus de bombes)
Engagements
Le B-17 au sein de la RAF
• Les Britanniques souhaitaient acquérir le B-17 car ils se sentaient directement concernés par la tactique nouvelle que cet appareil mettait en œuvre : le bombardement de jour - donc de précision - à haute altitude et hors de portée de l'artillerie antiaérienne et dans des conditions d'interception très difficiles pour la chasse. Finalement à la fin de 1940, les responsables de la Royal Air Force prirent contact avec l'Army Air Corps en vue d'obtenir quelques Forteresses Volantes. Les Américains livrèrent alors 20 B-17C. Après quelques modifications (réservoirs auto obturants), celles-ci furent acheminées par la voie des airs, pilotées par des équipages américains. Des accords spécifiaient que les Britanniques devaient expérimenter les techniques élaborées aux États-Unis et tenir les chefs de l'Air Corps informés des résultats enregistrés. Le Squadron(escadrille) 90 de la RAF fut spécialement chargé de cette mission. La RAF voulait retirer le plus grand avantage possible du plafond du B-17 en bombardant de 30 000 pieds, c'est-à-dire 10 000 mètres d'altitude. Les Américains préconisaient 20 à 25 000 pieds, soit 6 à 7 500 mètres.
• Et c’est ainsi que le 8 août 1941, un B-17C du Squadron 90 fut attaquée par 3 Messerschmitt Bf 109 F du Jagdgeschwader JG52(escadrille de chasse allemande) au-dessus de l'île de Texel, au nord de la Hollande. C'était la première fois qu'un B-17 était intercepté par des avions de chasse : les 3 Bf 109F touchèrent bien le quadrimoteur mais sans grand résultat; les mitrailleurs du B-17 répliquèrent de telle façon qu'ils mirent hors de combat les trois assaillants. La Forteresse Volante commençait à établir sa légende.Le 16 août un autre appareil, revenant d'une mission de bombardement sur Brest fut prise à partie par 7 Bf 109 du JG 2. L'avion britannique subit 26 attaques mais criblé d'impacts et avec un moteur en flammes, le B-17 rejoignit quand même le Royaume-Uni et s'y écrasa.
• Il y eut encore quelques missions sur la Norvège, avec des succès mitigés mais par la suite le Squadron 90 céda ses B-17C au Squadron 220 du Costal Command qui les utilisa comme patrouilleurs océaniques. Un détachement partit pour le Moyen-Orient où il obtint d'ailleurs peu de résultats.
• Si les B-17C du Squadron 90 n'infligèrent pas de dommages importants elles n'en furent pas moins utiles aux Alliés où leur utilisation opérationnelle permit de corriger tous les défauts dont elles souffraient lors de leur mise en service actif. Ainsi l'armement et le blindage furent-ils renforcés. Un système destiné à empêcher le givrage des armes et des moteurs fut développé. Et on élabora des équipements pour les pilotes et les mitrailleurs tandis que des observations médicales déterminaient les incidences du vol à haute altitude sur le corps humain.
Au Royaume-Uni au sein de la 8ème US Air Force
Les B-17 en Méditerranée
• Suite au débarquement des alliés en Afrique du Nord (Opération Torch), des groupes entiers de B-17 alors affectés à la 8e Air Force quittèrent la Grande-Bretagne pour constituer le noyau de la 12e Air Force placé sous le commandement du Général James H. Doolittle (instigateur et chef du fameux raid sur Tokyo en avril 1942). En Juin 1942, 7 B-17 arrivèrent des indes en Égypte pour participer à l'offensive (MTO) aux côté de 2 groupes de B-24. La 8ème Air Force délégua elle aussi quelques appareils. D'août 1942 à mars 1943, ces appareils bombardèrent les ports et aérodromes de l'Axe en Tunisie. Quand les Germano-italiens capitulèrent en mai 1943, la 12ème Air Force fut scindée en 9e (pour le bombardement tactique) et 15e (pour le bombardement stratégique) Air Forces.
• La 15th USAAF formée le 30 octobre 1943 et activée le 1er novembre 1943 fut constituée dans un premier temps avec 4 groupes de B-17 et 2 groupes de B-24. Quinze nouveaux groupes furent prélevés sur la 8th USAAF, la première sortie eue lieu le 15 novembre 1943 et visait les usines Messerschmitt à Wiener-Neustadt près de Vienne en Autriche. Sur les 112 appareils mis en œuvre, 11 furent perdus mais la ville avait subi les dommages les plus lourds occasionnés depuis le début de l'offensive aérienne stratégique. D'un autre côté, la position géographique privilégiée dont bénéficiait la 15th USAAF lui permit d'attaquer les Balkans notamment les gisements d'hydrocarbures de Ploesti, le midi de la France, l'Italie du nord, l'Autriche et même le sud de l'Allemagne. Elle appuya également l'opération "Dragoon" (débarquement allié dans le sud de la France). Dans le même temps les raids répétés contre Ploesti avaient pratiquement éliminé toute production de pétrole. La 15th USAAF se concentra alors sur les fabriques d'essence synthétique établies dans la moitié sud du Reich. Et en quelques semaines, la production d'essence avait diminuée de 50 %. Réputée pour la précision de ses bombardements bien supérieure à celle de la 8th USAAF, la 15th USAAF cessa son action en avril 1945.
Engagés dans le Pacifique
• De Pearl Harbor à l'Australie
C’est dans la nuit du 6 au 7 Décembre 1941 que le premier Groupe de B-17E appartenant au Bomb Group 7 arrive aux Philippines via Hawaï. Ils atterrirent en catastrophe au beau milieu de l’attaque Japonaise sur Pearl Harbor. L'offensive nipponne contre les Philippines se déroula en même temps que le raid de Pearl Harbor. De plus au soir du 8 décembre 1941, des 35 B-17C et D déjà basés aux Philippines, 17 seulement étaient encore en état de vol. Par la suite, ces B-17 portèrent des coups durs aux forces japonaises. Mais à la veille de Noël 1941, MacArthur, devant l'invasion presque totale de l'archipel philippin, ordonna la retraite sur l'Australie.
• De l'Australie à Java
D'Australie, les B-17 épargnés furent redéployés à Java afin de combattre l'invasion nipponne. Quelques-uns d'entre eux se distinguèrent en assaillant sans relâche les unités navales au large des Indes néerlandaises, de la Nouvelle-Guinée et dans la mer de Bismarck. Le B-17D Suzy en est le meilleur exemple : il accumula plusieurs milliers d'heures de combat et couvrit une distance de 35 000 miles (56 000 Km). Très sollicitées, les Forteresses Volantes surent également gagner le respect des pilotes de chasse japonais. Au cours de cette campagne, les Nippons ne parvinrent à détruire que 6 B-17 en combat aérien. Mis à part les Zéro( appareil de chasse japonais), aucun chasseur japonais ne possédait de canon. La plupart étaient équipés d’un armement insuffisant pour avoir raison d’un B-17. Il faut dire que les appareils de chasse Nippons étaient conçus pour le combat tournoyant et ne disposaient ni de blindage ni de réservoirs auto obturants. Ainsi, un avion japonais atteint aux réservoirs se transformait rapidement en une véritable torche. Les B-17 infligèrent alors des coups mortels aux escadrilles de Zéro. Malgré cela en Mars 1942 les Indes néerlandaises étaient envahies et les Alliés reportaient leurs lignes sur le nord de l'Australie.
Après la guerre
• L'Institut géographique national français s'équipa après la guerre, en 1947 d'une flotte de 14 B-17 rachetés au surplus pour assurer ses opérations de photographie aérienne. Certains restèrent en exploitation jusqu'en 1975 malgré les difficultés d'approvisionnement rencontrées et dûes à leur consommation : 1000 litres d'essence aviation par heure (et non de kérosène).
• Il existe encore un nombre assez important de B-17 maintenus en état de vol par des riches collectionneurs et dans des musées.
Variantes

Fiche technique du B-17D :
• Moteurs : 4 moteurs Wright Cyclone de 1 200 chevaux
• Vitesse max : 511 km/h
• Altitude : 11 277,6 m
• Dimensions : envergure: 31,6 m, longueur: 20,7 m
• Poids : 17 834,8 kg
• Armement : six mitrailleuses calibre .50 (2 au milieu, 2 sur le dos et 2 sur le ventre) et une mitrailleuse de calibre .30 dans le nez.
• Poids des bombes : 2724 kg
B-17E
B-17F
B-17G

Les B-17 les plus connus
• Memphis Belle dont de nombreux films (un premier film documentaire de 1944 et une production hollywoodienne de 1990) relatent l'exploit de réussir 25 missions. Vingt-cinq missions réussies signifiaient pour l'équipage un billet de retour pour les État-Unis. Le capitaine Robert Morgan et son équipage furent les premiers à y parvenir en 1943. Leur 26e mission consista à ramener Memphis Belle aux États-Unis. Cet appareil est aujourd'hui conservé à Memphis.
• Shoo Shoo Shoo Baby dont le nom vient de la fameuse chanson de Glenn Miller
• Yankee Doodle
• The Pink Lady"
• "Liberty Lily" Qui fut un autre B17 utilisé pour faire un film de propagande avec à son bord le journaliste John Derek qui a fondé l'équipage de ce B17 qui se voulait être aussi varié que l'est la population des USA :
o Gary Hart > Pilote
o Samuel (Sam) Friedman > L'allemand du groupe qui est navigateur
o Toni Vaccaro > Mécanicien
o Jim Dougherty > Bombardier
o Jan Kowalski > Mitrailleur latéral
o John Seaborn > mitrailleur sous-ventral
o Clark Gabble > Grande figure du cinéma hollywoodien ; à l'époque il viendra faire une mission à bord du Liberty Lily pour la propagande.

Un documentaire fut réalisé à partir du Liberty Lily d'où le titre "La véritable histoire du Liberty Lily". Des images du film de propagande du Memphis Belle furent réutilisées pour l'occasion.
Le B-17 en Franche-Comté
Dans l'après-midi du 27 mai 1944, un B17 se pose à un kilomètre du village. Ce bombardier était en route pour un bombardement sur Strasbourg, mais, après un ennui mécanique, son pilote Milton Mard décide de se diriger sur la Suisse. Mais l'avion ne peut atteindre son but.
Sur les 14 membres de l'équipages, 4 rejoindront la Suisse. Les autres seront repris par les allemands et finiront la guerre dans des camps de prisonniers.
Ce B-17 était surnommé « Why Whorry » par son équipage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aspirant Grange
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 382
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: le boeing B17 la forteresse volante   Jeu 18 Déc 2008 - 13:42

Son surnom ne lui aura pas empêché d'avoir de gros ennuis!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aspirant Grange
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 382
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: le boeing B17 la forteresse volante   Jeu 18 Déc 2008 - 13:55

J'ai un ami dont le grand-oncle, observateur sur B-17 dans 8th Air force, fut tué au cours d'une mission au dessus de L'Allemagne, le B-17 ayant été pulvérisé par un tir de DCA à Bout portant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Tarheel Lemon
Adjudant
Adjudant
avatar

Nombre de messages : 234
Localisation : prés de gamaches dans la somme
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: Re: le boeing B17 la forteresse volante   Mar 24 Sep 2013 - 9:22

A t on a ce jour une idée assez précise du nombre de B 17
En état de vol
En restauration
Stockés dans les musées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le boeing B17 la forteresse volante   

Revenir en haut Aller en bas
 
le boeing B17 la forteresse volante
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le boeing B17 la forteresse volante
» meeting d'Evreux
» [CDA 2012] Flotte Dystopian Wars (PHOTO DE FAMILLE)
» Boeing 737-73V Europe Airpost F-GZTC le 10.05.10
» Boeing 757-256 Privilege Style EC-ISY le 22.10.10

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Histoire de l'Aviation par périodes :: 1930 - années 1950 :: 1941-1945 : Combats dans le ciel d'Europe-
Sauter vers: