AccueilFAQRechercherS'enregistrerRéservé aux membresRéservé aux membresSite AARéservé aux membresRéservé aux membresConnexion

Partagez | 
 

 L'aile de travers...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MIKE-89
Major
Major
avatar

Nombre de messages : 718
Age : 61
Localisation : Près d'Auxerre
Date d'inscription : 06/04/2005

MessageSujet: L'aile de travers...   Lun 31 Juil 2006 - 20:32

Bonjours à tous,
De retour de vacances, un petit post pour souhaiter la bienvenue à tous les nouveaux inscrits, et vous montrer ce petit article trouvé sur "Science et Avenir" (mai 2006):



J'espère qu'il n'y aura pas de problème avec l'electronique!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tex Hill
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 8109
Age : 60
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: L'aile de travers...   Lun 31 Juil 2006 - 21:16

Bon retour parmi nous Mike. Ca s'arrose

Pour les ailes de travers, les ingénieurs du IIIè Reich avaient deux projets de ce genre sortis tout droit de leur imagination galopante.

Le Blohm & Voss Bv P.202

http://www.luft46.com/

Et le biplan de chez Messerschmitt, le Me P.1109

http://www.luft46.com/

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OO-LZP
Aviateur première classe
Aviateur première classe
avatar

Nombre de messages : 9
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Re: L'aile de travers...   Lun 31 Juil 2006 - 21:20

Pour moi cela semble être une belle bêtise, non seulement l'aviation à déjà ses problèmes avec une configuration standard mais si maintenant nous devions avoir un tel modèle ! Il parait clair que certaines compagnie n'effectuerons pas les entretiens adéquat (c'est déjà le cas). L'aviation doit rester simple. Comme tu le soulignes

Citation :
J'espère qu'il n'y aura pas de problème avec l'électronique!

Souvenirs, souvenirs, cela me fait penser aux modèles d'après guerre ou il y avait de tout et n'importe quoi

Ps: j'espère que tes vacances se sont bien passée

Edit: Les Allemands ont eu beaucoup, beaucoup trop d'imagination
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.modelisme-passion.forumactif.com
MIKE-89
Major
Major
avatar

Nombre de messages : 718
Age : 61
Localisation : Près d'Auxerre
Date d'inscription : 06/04/2005

MessageSujet: Re: L'aile de travers...   Lun 31 Juil 2006 - 21:31

Le P.1109 a une gueule d'enfer! Mais bonjour la mise en main
Il faut être un peu fou pour accepter de voler sur des engins pareils.

Pour moi, je prendrai bien un 'ti-punch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
F3v2.0
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 8661
Age : 37
Localisation : Auxonne (Cote d'Or) là ou à chaque début Mars les confettis poussent dans l'herbe!
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: L'aile de travers...   Lun 31 Juil 2006 - 22:36

Y sont totalement frapadingues....

_________________
Par tous les pépins de la pomme de Newton! (Doc Emett Brown)
Half Pint: la véritable histoire de la Pink Lady
Les demoiselles de Creil Les B-17 de l'IGN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flyingfortress.canalblog.com/
thud
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 3638
Age : 42
Localisation : les fourgs (doubs) LFSP
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: L'aile de travers...   Mar 1 Aoû 2006 - 0:52

euh je ne suis pas sure que se projet soit pour les civile je vois plus l'armee avec un supersonnic alors pour la maintenance il se debrouille

et pour l'electronnique je ne suis pas sure qu'un appareil moderne puisse voler avec une panne d'ordinateur de bord (je sais il n'y en a pas qu'un mais bon ) un F117 sans electronnique sa ne donne rien je ne sais meme pas si il arrive a decoler

et pour les pilote d'essais c'est quand meme vachement plus sure qu'avant les ordi test un peut tout meme si il y a encore des surprise mais dans tout les cas se prefererais essayer ce prototypes plutot qu'un atar volant ou un lit cage volant

_________________
VF-84 JOLLY ROGER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Buck D.
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant
avatar

Nombre de messages : 2580
Age : 70
Localisation : Calvados (14) et le Cap Orne (61)
Date d'inscription : 26/04/2005

MessageSujet: Re: L'aile de travers...   Mar 1 Aoû 2006 - 9:09

Déja en 1949...
Legende de la Photo : (dans son jus)
"DES AILES A ANGLES VARIABLES. Le Viking Seagull, appareil amphibie fabriquée en Angleterre par Vickers, peut, grace à un dispositif nouveau, prendre des départs plus rapides et effectuer des atterrissages plus ralentis. En croisière et aux grandes vitesses, les ailes sont à leur angle normal. Elles pivotent pour prendre des angles différents, au départ et à l'atterrissage. L'appareil conçu pour la reconnaissance et le sauvetage en mer est pourvu d'un moteur Rolls-Royce Griffon."


Biblio de la B.A.F. - Science pour tous - mars 1949
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Senoufo
Aspirant
Aspirant
avatar

Nombre de messages : 1937
Age : 33
Localisation : Landes (40) et Indre-et-Loire (37)
Date d'inscription : 10/04/2005

MessageSujet: Re: L'aile de travers...   Mar 1 Aoû 2006 - 10:26

Les projets d'aile oblique ne sont pas une nouveauté. L'armée US y travaille depuis longtemps. L'AD1 fut tester à la fin des années 70.


NASA

Quand à juger les projets allemands, il y a deux points de vues. Soit on les trouvent trop imaginatif (et c'est vrai que dans la situation du IIIème Reich, il aurait peut être mieux valu se concentrer sur des projets déjà concrets), soit (et c'est mon cas) on peut essayer de prendre du recul.

Imaginez que des gars avec leur planche et leur règle à calcul arrivent à imaginer l'interêt de l'aile oblique. Il faut aujourd'hui des super-ordinateurs et des millions de dollars pour des la NASA arrivent aux mêmes conclusions. Alors certes, oui avec la technologie des années 40 une aile oblique aurait surement étée un "tombeau volant", mais le projet était là. Respect !

_________________

http://www.velivoles.com : Le Vol à Voile en images !
Volez à Biscarrosse ! http://perso.wanadoo.fr/boplaneur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.velivoles.com
OO-LZP
Aviateur première classe
Aviateur première classe
avatar

Nombre de messages : 9
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Re: L'aile de travers...   Mar 1 Aoû 2006 - 11:38

Je ne vois pas trop l'utilité de ce projet, même si ils arrivent à maîtriser cette technologie, je doute que les appareils soient suffisamment évolués pour avoir un impact ou un déploiement à plus grande échelle. Le système d'aile ne poserait elle pas de problème en cas de vitesse très élevée ? Je suis septique...

Dans le genre "ailes variables", vous avez aussi le Vought F-8 Crusader

http://www.netmarine.net/aero/aeronefs/crusader/index.htm

Bon, c'est mieux les vieux avions non
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.modelisme-passion.forumactif.com
thud
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 3638
Age : 42
Localisation : les fourgs (doubs) LFSP
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: L'aile de travers...   Mar 1 Aoû 2006 - 12:08

alors sa s'apelle une aile a incidence variable le dornier do28 a se systeme comme le crus
mais bon une aile ne tiens pas toujours au fuselage (defois elle s'arrache pour une raison ou une autre ) alors pourquoi fragiliser encore plus en mettant des pivots et en fragilisant la structure
un jour ou j'etais en perm a l'armee se suis alle voire l'ecole de parachutisme de strasbourg et la se me suis fais virer il etais un peut tous de mauvaise humeur un dornier rempli de leur pote c'est ecrssar juste apres le decollage quand le systeme qui modifie l'incidence a lacher et l'aile est partie

alors peut etre qu'il decole et atterie plus cours mais defois il ne vole pas

_________________
VF-84 JOLLY ROGER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tex Hill
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 8109
Age : 60
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: L'aile de travers...   Mar 1 Aoû 2006 - 14:50

Ce post est issu d'un quizz avion datant d'avril.
Cet appareil est sûrement le 1er à avoir été équipé d'une aile à incidence variable.
Ca date de 1916 !...........Vodka !.........

Tex Hill a écrit:

http://ww1.iatp.org.ua/images/Cap_2.jpg

http://ww1.iatp.org.ua/images/Kasyanenko_KPI-52-sh.jpg
Euh... ça serait un peu abuser en disant que cet avion est archi-connu, mais enfin...

Bon, c'est quand même un quizz archi hard, alors voici la solution :

Cet avion est un Киевского Политехнического Института КПИ-5 "Торпеда"
(que vous voudrez bien prononcer : Kiyevskogo Politehnicheskogo Instituta KPI-5 "Torpeda")
Ce qui signifie, mot à mot, Kiev Polytechnique Institut KPI-5 “Torpille”.


C’est à Nikolaï Artemev (1870-1948) que l’on doit la section d'aviation de l'institut polytechnique de Kiev, créée en 1905. L’Institut Polytechnique de Kiev est rapidement devenu un centre important pour le développement de l'aviation en Russie. Parmi les plus grands ingénieurs qui ont travaillé dans cet Institut, on trouve Alexander Kudashev (créateur des premiers avions russes), le grand constructeur Dimitri Grigorovich (1883-1938), Igor Sikorsky (le pionnier des hélicoptères), on trouve également Dmitry Ludvigovich Tomashevich (qui travaillera plus tard sur les missiles), F.F. Tereshenko, V.P. Grigorev, les frères Kasyanenko, ainsi que de nombreux autres.

Au début de la première guerre mondiale, la section aviation décida de mettre en chantier un avion de chasse disposant d’une excellente manoeuvrabilité. Le fuselage devait présenter une structure semi monocoque, et l’angle d’incidence des ailes pouvait varier en vol de manière à fournir une manoeuvrabilité hors du commun. Cette idée révolutionnaire (datant pourtant d’avant celles d’octobre 1917) fut sujette à de nombreuses discussions parmi l’équipe des concepteurs. Beaucoup de propositions furent examinées, puis rejetées jusqu'à ce qu'Andrey Kasyanenko ait proposé les plans de sa "Torpille", dont la conception fut acceptée. L'avion ressemblait effectivement à une torpille, et c’est ainsi qu’il fut surnommé, sa désignation officielle étant KPI-5.

Le fuselage du KPI-5 présentait une structure ovale. La section la plus large du fuselage était située vers le milieu de sa longueur, qui était au total de 7,0 mètres. Cette partie la plus large était prévue pour recevoir le moteur, le Gnome Monosoupape, dont le diamètre était de 0,95 m. Cette disposition du moteur, en arrière du pilote, a été conçue pour permettre à ce dernier de disposer d’une excellente vue vers l’avant. C’était également la meilleure solution pour permettre l’installation de l’armement : une mitrailleuse anglaise "Browning", ou une "Lewis", celle-ci était alimentée par un tambour circulaire disposant de 47 cartouches de 7,7 mm. Cependant, le magasin ne pouvait être changé qu’à terre, car il était nécessaire de retirer les panneaux avants pour accéder à la mitrailleuse.

L’équipe des concepteurs a doté leur avion d’une manoeuvrabilité verticale exceptionnelle, de façon à rendre leur "Torpille" invulnérable au feu ennemi. Pour parvenir à ces résultats, Evgeniy Kosyanenko a établi un modèle mathématique des différents angles de tir possibles au cours d’un combat aérien, et d’après ses calculs, le système de variation de l’angle d’incidence permettrait, après une passe d’attaque, d’opter pour une échappatoire soudaine dans le plan vertical. Cette solution offrait une supériorité ainsi que de réelles chances de succès au cours de combats aériens.

Le KPI-5 a été construit dans les ateliers de l’Institut Polytechnique de Kiev au cours de l’année 1916. Une fois achevée, la machine a été amenée au terrain d'aviation de Siretskomoy pour ses premiers essais en vol, le 1er juillet 1917. Lors de l’atterrissage, particulièrement rude, l'avion fut gravement endommagé : la queue de l'avion heurta le sol et se brisa, entraînant l’éclatement de l'hélice, et le déchirement de la partie arrière du fuselage. Cet accident fut probablement causé par la sensibilité trop grande du système de commande du pivotement des ailes, ainsi que par un centrage déficient. Le pilote, ainsi que son sabre sortirent indemnes de cet accident. La révolution et l’Armistice germano-russe mit fin à ce projet.

Traduction resumée du site http://ww1.iatp.org.ua/AwKPI5.htm

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vallet pierre
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 565
Age : 77
Date d'inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Merci de Stenay.   Jeu 3 Aoû 2006 - 18:29

Stenay, vous remercie encore pour ce document exceptionnel et qui figure maintenant parmi ses "Oiseaux rares "
Bien amicalement.
Pierrot.

mot, Kiev Polytechnique Institut KPI-5 “Torpille”.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'aile de travers...   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'aile de travers...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'aile de travers...
» sortie echappement dans l'aile
» Petite aile de baston
» Choix aile de baston
» Prix redressement aile.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Forum Général :: Discussions :: Général-
Sauter vers: